05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche

Blog Jardinier

Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Coquilles Oeufs - Jardiniers Professionnels

L’utilisation des coquilles d’œuf au jardin

Aliment de base de très haute qualité, les œufs sont une source de protéine peu onéreuse et très appréciée des sportifs. Consommés quotidiennement et mondialement, les coquilles rejoignent trop souvent la poubelle. Aussi, avec les conseils de nos jardiniers coopérateurs découvrez nos 7 astuces pour recycler vos coquilles d’œufs au jardin.

Composition des coquilles d’œufs :

Si l’on connait la richesse des œufs tant pour leur blanc que pour leur jaune, la composition des coquilles possède elle aussi de nombreux trésors…  minéraux. En effet les coquilles d’œufs sont composées de plus de 95% de minéraux. Le principal représentant étant bien évidemment le carbonate de calcium (37%), mais l’on trouve aussi du magnésium, du potassium, du fer et du phosphore en bonne quantité. A cela s’ajoute 3,3% de protéines et un oligo-élément : le manganèse. Soit autant de raisons pour ne plus jeter vos coquilles d’œufs qui seront d’une grande utilité au jardin.

Leurs utilisations au jardin :

  • Compostage :

Que ce soit des coquilles crues résultant d’une bonne omelette ou de la confection d’un délicieux gâteau, ou même de coquilles cuites dans le cas d’œufs durs, elles pourront rejoindre votre bac à compost. Le compostage étant assez long, nos jardiniers professionnels vous recommandent de les émietter finement avant qu’elles ne rejoignent le composteur. Tous leurs minéraux se retrouveront alors dans votre terreau. De plus, les coquilles d’œufs permettent de réguler l’acidité du compost.

  • Barrière contre les rampants :

Émiettées grossièrement, les coquilles d’œufs formeront une barrière efficace contre les limaces et escargots qui dévorent vos plantations. Pour cela étalez une bande suffisamment large et haute de coquilles d’œufs autour de vos plantes. Les mollusques ne se risqueront pas à traverser cette barrière tranchante et peu confortable.

  • Godets :

Vous pouvez aussi réutiliser vos coquilles d’œufs comme supports de culture naturel, riche en nutriment et biodégradable. Cette technique consiste à percer un petit trou à la base d’une demi-coquille pour l’évacuation de l’eau. Ensuite, replacez ces demi-coquilles dans la boite à œuf pour plus de stabilité, puis remplissez ce conteneur d’un terreau de semi de qualité en tassant légèrement et semez vos graines. Une fois vos plantules prêtes à être repiquées, cassez la base de ce « godet » et installez-le directement dans le trou de plantation. En se biodégradant, il apportera à votre plante minéraux et oligo-éléments.

  • Cloque du pécher :

Cette technique ancestrale fonctionne à merveille bien qu’on ne sache pas trop pourquoi ni comment. Pour ce faire, il faut utiliser des coquilles crues uniquement (omelettes, pâtisseries…). Broyez grossièrement vos coquilles puis installez-en quelques poignées dans un filet imputrescible comme un filet à agrumes ou encore un bas de nylon. Puis suspendez vos coquilles aux branches de votre pécher (deux à trois par arbre) dès les premiers symptômes de maladies et renouvelez une fois par mois. Les nouvelles pousses seront exemptes de maladies.

  • Ver du poireau :

Les coquilles d’œufs crues peuvent former un excellent piège pour la mouche du poireau, même si elles demandent plus de délicatesse pour leur fabrication. En effet il vous faudra percer un premier petit trou en haut de votre œuf cru, puis un autre un peu plus large à la base. En soufflant doucement par le petit trou vous ferez sortir l’œuf. Insérez cette coquille par le trou le plus large sur un bâton à environ 50 cm du sol tous les deux mètres. Les papillons préféreront pondre dans ces coquilles et délaisseront vos cultures de poireaux.

  • Maladies des tomates :

Disposez au fond du trou de plantation de vos tomates une petite poignée de coquilles d’œufs grossièrement émiettées. Elles apporteront à vos cultures une bonne quantité de minéraux et oligo-éléments. Plus forts et en bonne santé vos pieds de tomates seront plus résistant aux maladies, notamment contre la nécrose apicale (plus connue sous le nom de « cul noir ») qui est due à un manque de calcium.

Vous pouvez aussi utiliser vos coquilles d’œufs directement comme engrais. Pour cela il vous faudra émietter le plus finement possible vos coquilles (personnellement j’utilise un rouleau à pâtisserie). Ensuite épandez cette poudre au pied de vos cultures ou plantes d’ornement et incorporez-la à la terre par un griffage léger. Vos plantes vous seront reconnaissantes de cet apport naturel de minéraux. Cet engrais convient aussi aux plantes d’intérieur.

  • Autres usages :

Il existe encore bien d’autres usages possibles pour recycler vos coquilles d’œufs. Par exemple nos grands-mères s’en servaient pour l’entretien du linge. Placées dans un filet avec une rondelle de citron, elles évitent que le linge ne ternisse. Finement émiettées elles forment un abrasif naturel pour récurer les casseroles. Mélangées à du blanc d’œuf, elles peuvent être utilisées comme masque rajeunissant. Enfin, elles sont aussi très bonnes pour la santé notamment en cas de maladies osseuses.

Ainsi que ce soit pour enrichir votre compost ou comme engrais naturel pour vos plantes, comme support de culture ou en tant que répulsifs contre des nombreux ravageurs, vos coquilles d’œufs ont de multiples utilisations possibles et bénéfiques pour la santé de votre jardin.

Sur le même sujet
potager en lasagnes
Le potager en lasagnes   
Légumineuses, un Engrais Vert pour le Jardin
Améliorer la qualité du sol grâce aux légumineuses
Astuces Ecolos Simples pour le Jardin
9 astuces écolos simples pour le jardin
Fientes de Poules pour le Jardin Avantages
Tout savoir sur l’utilisation des fientes de poules dans le jardin

4 Commentaires

  1. Pingback : L'utilisation des coquilles d’œuf a...

Laisser un commentaire

X
- Enter Votre localisation -
- or -