05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Cloque du Pêcher - Jardiniers Professionnels

La cloque du pêcher

Maladie très reconnaissable par la formation de cloques sur les feuilles du pêcher, elle est en revanche très méconnue au niveau de ses caractéristiques. La Coopérative Professionnels à Domicile fait appel à ses jardiniers professionnels afin de vous expliquer la provenance de cette maladie et, ainsi, de lutter contre elle.

Description et conséquences de la cloque du pêcher

La cloque du pécher est une maladie cryptogamique. En effet, c’est un champignon appelé Taphrina déformans, dont les spores emportés par le vent se déposent sur les pêchers. Il reste ainsi de l’été jusqu’au printemps suivant, arrivé à cette saison il contaminera les bourgeons au moment où ils débourrent et éclosent.

Comme beaucoup de champignon, il se propage très vite dans des conditions idéales. Un mélange de pluies légères avec des chaleurs printanières favorisera sa prolifération.

Les conséquences sont très néfastes pour le fruitier contaminé. En effet, la perte de feuilles au printemps affaiblira fortement l’arbre. Il suffira de trois années pour que le pécher meurt en cas de non traitement.

Prévention contre la cloque du pêcher

Il y a des variétés de pêcher plus résistantes que d’autre à cette maladie néanmoins il est préférable de suivre vos arbres de prés.

Tout d’abord, voici quelques recommandations à réaliser sur vos fruitiers.

En hiver, faites une taille de fructification; si la plaie de coupe dépasse un centimètre de diamètre, appliquez un produit cicatrisant. Protégez les racines de la saison hivernale en paillant tout autour du pied. Cette opération peut tout autant s’exécuter en été.

Au printemps, nourrissez votre pêcher. Apportez lui un engrais phospho-potassique pour une meilleure fructification.

Pendant la saison estivale, vous pouvez réitérer le paillage mais aussi former une cuvette autour du pied afin de garder une bonne humidité.

Enfin, en automne, supprimez les fruits putréfiés, momifiés et les feuilles malades puis brûlez-les.

En prévention d’une possible future maladie, il vous faudra appliquer des traitements qui seront efficaces seulement s’ils ont été idéalement appliqués.

Il faudra agir, premièrement, en automne dès que toutes les feuilles seront tombées, puis, au printemps, lorsque les bourgeons auront éclos. La bouillie bordelaise est, par exemple, l’un des traitements  des plus adéquats.

Si la maladie est déjà présente sur le pêcher, il vous faudra éviter sa propagation. En effet, à une certaine température constante (plus de vingt degrés), le champignon stoppe son développement. Dès lors, supprimez tous les rameaux atteints ainsi que les feuilles puis brûlez-les. Suivez les repousses et opérez de même jusqu’à que les températures soit suffisantes pour faire cesser la propagation de la cloque. Par la suite, attendez le bon moment pour appliquer le fongicide qui guérira votre fruitier.

Afin de mieux éradiquer cette maladie, quelques derniers bons conseils des jardiniers coopérateurs : ne passez pas le traitement par temps pluvieux ce qui amoindrira l’efficacité du fongicide, pensez également à bien stériliser vos sécateurs utilisés pour la taille des rameaux infectés et donc pour éviter la propagation de la maladie.

Crédits Photo : Ecolothèque Montpellier

La cloque du pêcher, 0 / 5 (0 votes)
Sur le même sujet
Maladies et Parasites au Printemps - Les Différentes Précautions Contre les Désastres du Printemps
Maladies et parasites au printemps
mastics : fabrication maison - Professionnels A Domicile
Mastics : Fabrication maison
mouche de l'olivier : protéger vos futures cueillettes - Professionnels A Domicile
Mouche de l’Olivier : protéger vos futures cueillettes
Maladies-cryptogamiques-feuilles-de-vigne - Professionnels A Domicile
Maladies cryptogamiques : des solutions biologiques

Laisser un commentaire