05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche

Blog Jardinier

Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
ostéosermum, astéracée, marguerite du cap

A la découverte du DIMORPHOTECA , la MARGUERITE DU CAP

Souvent associées aux Ostéospermum, les Dimorphotéca nous viennent d’Afrique du Sud. Sous nos climats, elles sont cultivées comme annuelles ou vivaces en bord de mer. Offrant de nombreux coloris (blanc, jaune, orange, rose ou mauve) et formes de pétales selon les variétés et cultivar, la Marguerite du Cap trouvera sa place dans vos massifs, rocailles, bordures ou potées. Sa floraison abondante débute en Mai-Juin et se poursuivra tout l’été, jusqu’au premier froid. Découvrez avec nos jardiniers professionnels comment cultiver et entretenir  les Dimorphotéca et bénéficier d’avantages fiscaux.

  •  Généralités :

Famille: Astéracées

Exposition: soleil avec une tolérance pour la mi-ombre

Type de sol: léger, terre ordinaire, drainant (qui ne retient pas l’eau)

Acidité du sol: neutre à légèrement acide

Hauteur: de 30 à 60 cm de haut pouvant s’étaler sur 1 m de large

Type de feuillage: vert, persistant

Couleur des fleurs: variées selon les variétés et cultivars (blanc, jaune, orange, rose, mauve)

Rusticité: moyennement rustique (-5°C), selon les variétés, planter à l’abri

Semis : en mars, en châssis ou caissette au chaud et couvert, puis repiqués en godets protégés des gelées.

Plantation : en mai, installer les pieds dans une terre fine bien préparée (au besoin ajouter un peu de sable dans les sols argileux très lourds), espacés de 30 cm dans tous les sens.

Bouturage : en été couper des rameaux de plus de vingt centimètres,  étêter, supprimer les deux tiers du feuillage puis installer la bourre à l’ombre dans une terre moitié sable, moitié terre végétale.

  •  Entretien :

La floraison est très abondante. Cependant afin de favoriser la production de nouvelles fleurs, il est conseillé d’ôter régulièrement les fleurs fanées au fil de la saison. Un apport d’engrais azoté favorisera le développement du feuillage au détriment de la floraison, aussi préférez un apport de potasse en début d’été.

Dans les régions aux climats doux, les Dimorphotéca peuvent être cultivées comme des vivaces : rabattez les en fin d’automne et paillez le pied pour le protéger du gel. Dans les régions aux hivers plus rigoureux, elles se comporteront comme des annuelles : arrachez le pied en Novembre. Les cultures en pots peuvent passer l’hiver à l’abri.

Sur le même sujet
Plantes Aromatiques et Huiles Essentielles
Des plantes aromatiques aux huiles essentielles…
Amender la terre du potager : quand, comment et pourquoi ?
Événements du Jardin en Décembre 2016 – Que faire en Décembre ?
Les arbres et arbustes à écorces décoratives

2 Commentaires

  1. Daniel Laufer

    J’ai planté une dizaine de dimorphotecas en mai 2013, dans une terre ordinaire, bien ensoleillée, et sans soins particuliers, sinon l’arrosage et un peu d’engrais. Elles ont fleuri sans arrêt tout l’été, tout l’automne et tout l’hiver, et elles fleurissent encore maintenant abondamment.
    Nous sommes à 420 m. près du Lac Léman, à Pully.

    Vont-elles continuer aussi bien ?

    Daniel Laufer 5, ruelle du Croset CH 1009 Pully

Laisser un commentaire

X
- Enter Votre localisation -
- or -