05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
ginseng

Cultiver du ginseng dans son jardin

Le ginseng : un remède universel

La racine du ginseng est très réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. Elle peut aussi être utilisée comme aliment classique (« ali-cament »). Le nom générique « Panax » vient des mots grecs Pan, qui signifie « tout », et Akos qui veut dire « remède ». Panax (en français : panacée) désigne donc le remède universel. Le ginseng est une base essentielle de la pharmacopée asiatique et sa renommée est proverbiale en Asie.

Origine

Avec nos jardiniers passionnés apprenez à cultiver cette vivace, dont la culture est connue en France, depuis 1711, grâce au Père Jartoux, missionnaire jésuite en Chine. Les espèces les plus connues sont Panax ginseng C.A. Meyer, originaire d’Asie du Nord-Est, et Panax quinquefolium (ginseng américain) dont on peut trouver des graines dans certaines jardineries ou sur internet.

Description du Ginseng

Plante de sous-bois (non d’appartement), le ginseng a besoin d’ombre naturelle (arbre, arbuste, mur…) ou artificielle (filet ombrière). Il aime les sols acides (pH de 6,3 à 6,8), légers (sableux ou humifères) pour y développer plus facilement sa racine. Mais pour le cultiver, il est préférable de le faire en un bac rempli de bon terreau.

À l’automne, il perd feuilles et tige et rentre en repos végétatif : à ce stade, il ne craint pas les gelées (jusqu’à -12 voire -15 °C). Il reprendra sa végétation à partir de son bourgeon terminal avec le réchauffement du printemps. Le ginseng doit être cultivé pendant plusieurs années pour que le rhizome acquière toutes ses qualités. Selon l’âge de la plante, la racine se vendra à des prix plus ou moins élevés. Il s’agit cependant dans tous les cas d’un produit coûteux, car sa culture nécessite beaucoup de soin.

Fiche technique

Le Panax est une vivace herbacée, de 30 à 50 cm, au feuillage caduc, vert sombre, qui arbore de petites fleurs blanches en fin d’été suivies de baies rouge vif.

  • Type de sol : acide (ph:4,5/7), humifère, drainant, riche et frais.
  • Rusticité : Rustique jusqu’à -15°C 6 à 7.
  • Exposition : ombre, sous-bois ou ombrière.
  • Entretien : beaucoup d’arrosage.
  • Utilisation : au jardin à l’ombre naturelle de grands arbres, sous une ombrière, ou en bac ou jardinière.

Culture du ginseng

Où faire pousser le ginseng ?

Il est fortement recommandé de reproduire au maximum les conditions naturelles de pousse dans la nature.

Le ginseng pousse sous des climats frais et tempérés. Il se trouve dans des forêts de feuillus et en particuliers des arbres caducs comme le peuplier, le chêne, l’érable.. et où la pluviométrie est forte (entre 50 et 100cm d’eau par an).

Dans l’idéal, vous devez trouver une forêt sauvage où les arbres sont pleinement développés et une canopée qui bloque au moins 75 % de la lumière. Les autres plantes hautes et épaisses comme les buissons, les bruyères vont priver le ginseng de la plupart des nutriments qui se trouvent dans le sol.

Semis du ginseng

Les graines de Panax doivent être stratifiées artificiellement ; c’est-à-dire qu’elles doivent être gardées au frigo entre 3 et 4°C afin de briser leur état de dormance. Cela fera aussi gagner un an sur la culture.

Puis 24 heures dans de l’eau tiède, permettront de se ramollir l’opercule contenant la graine et de favoriser ainsi la germination.

Le substrat idéal est constitué de 50 % de terreau horticole et de 50 % de sable ou perlite. Le semis doit toujours être à l’ombre à une température moyenne de 18°C. Selon les Canadiens, la meilleure période pour le semis est « le plus tard possible avant les premières neiges », comprenez fin d’automne – début d’hiver. L’année suivante vous pourrez le transplanter en pleine terre dans un sol humifère, bien drainant et à l’ombre. À la fin des 2e et 3e années de croissance, la plantation pourra être éclaircie, ce qui pourra donner lieu à une nouvelle transplantation.

Récolte du ginseng

Au bout de 4 à 5 ans vous pourrez alors récolter vos racines de Ginseng.

Vertus du ginseng

Le ginseng est utilisé en cas de fatigue générale, physique ou intellectuelle. Le ginseng frais peut être consommé, avec modération, coupé en rondelle, en infusion. Le temps d’infusion sera plus important pour le ginseng frais en rondelle, que s’il est en poudre ; mais le ginseng acheté en poudre aura perdu beaucoup de ses vertus dans le procédé de réduction en poudre justement.

C’est avec le Gingko Biloba la plante-remède de longévité par excellence.

Sources : Wikipédia, Jude Saumur TDA Technicien Agricole (www.agrireseau.qc.ca/…/Fiche%20Technique%20Ginseng%20Forestier)

vous avez besoin d’aide pour connaitre la nature de votre sol ? Faites appel à un professionnel qualifié proche de chez vous !

4 Commentaires

  1. Martine

    Bonjour, j’ai des racines de gingembre qui ont germé. Est ce que je peux esperer obtenir de nouvelles racines en les repiquant , et quelle est la marche à suivre ? Merci de votre rèponse.

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, merci de l’intérêt porté à notre article. Vous pouvez essayer de mettre les racines dans de l’eau pour le faire repartir. Puis si il réagit bien, vous le mettrez en terre en le plantant pas trop profond. Le gingembre aime l’ombre et la chaleur. Il ne doit pas passer l’hiver dehors si vous vivez dans l’hémisphère nord. Bien à vous.

    1. olivier jardinier

      Bonjour,

      Il existe de nombreux sites internet qui vous permettent d’obtenir des graines de ginseng. Nous ne faisons pas de pubs pour les marques alors je vous laisse chercher sur le net…

      A bientôt !

Laisser un commentaire