05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Typha Latifolia - Utilisations De Typha Latifolia

Typha latifolia

Typha latifolia (massette)

Il s’agit de l’espèce la plus commune de la famille des Typhacées. Le typha latifolia est une plante qui apprécie beaucoup les zones d’eau et les zones ensoleillées. C’est aussi une plante semi-aquatique. Il s’utilise principalement en lagunage, avec les phragmites. Et selon les jardiniers professionnels, c’est une plante à la fois utile et agréable, voyez pourquoi.

Description de la plante

Le Typha latifolia, autrement appelé ‘massette’ ou ‘quenouille’ est une plante herbacée pérenne qui adorent les zones tempérées et tropicales. Les massettes, ou les quenouilles, sont très répandues dans l’hémisphère nord. Étymologiquement, Typha (typhos), signifie « fumée’, en référence à la couleur brunâtre des épis. Et ‘latifolia’ veut dire ’ à feuilles larges, à cause de la grande taille de son feuillage caduque. Elles ne poussent qu’aux abords des zones d’eau ou des étendues d’eau douce. La période de floraison se situe entre le mois de juillet et le mois de septembre. Ces plantes peuvent atteindre entre 1,50 m et 2 m. Et leurs feuilles sont larges de 2 ou 2,5 cm. Elles s’installent rapidement, et sont très à l’aise, dans les grandes pièces d’eau.

Différentes utilisations De typha Latifolia

Il faut reconnaitre que chaque partie du Typha a son importance et son utilité.

Alimentation humaine : Tout d’abord, le pollen du Typha est comestible : on l’utilise, dans plusieurs régions, pour la fabrication d’une sorte de pain. Et avec les racines, on fabrique une très bonne farine qui a les mêmes propriétés que les farines de céréales. On mange aussi les jeunes pousses en salade ou en accompagnement, on dit que c’est délicieux et extrêmement nourrissant.

Ensuite, le Typha a une autre utilité, et qui est la plus courante, c’est la phytoépuration. Cette plante a une grande contribution en matière de filtration des eaux usées, ou des eaux stagnantes ; ainsi que dans la filtration des piscines écologiques. La plante dégage des bactéries qui travaillent à la décomposition des matières qui sont nuisibles, qui sont à éliminer, dans l’eau à purifier. La photosynthèse ainsi obtenue augmente et stabilise la teneur en oxygène de l’eau. Ainsi, le Typha est même cultivé dans des jardins domestiques, où des bacs d’épuration ou des plans de phytoépuration sont installés. C’est déjà très répandu : des particuliers qui purifient eux-mêmes leurs eaux usées dans leurs jardins. Des mordus du jardinage qui créent et installent dans une partie de leurs jardins de petites stations d’épuration semblables aux grandes stations communales.

Typha latifolia dit massette

Typha latifolia dit massette

Mais ce n’est pas tout, le Typha possède aussi son côté esthétique, son feuillage caduque a un aspect ornemental. Et même séchés, ses fleurs ou ses épis, sont très décoratifs et agréables à voir. Sans oublier que la plante contribue grandement à la préservation de la biodiversité, puisqu’elle permet de créer, ou de recréer de véritables abris à pleins d’espèces de la faune et de la flore. Les rats masqués font, par exemple, partie des espèces qui dépendent de l’existence de plantes comme les massettes, pour bien subsister

Autres utilités du Typha latifolia

Les tiges séchées servent à fabriquer de jolis bouquets secs, avec d’autres fleurs. Ces tiges séchées sont communément utilisées en vannerie : elles peuvent être torsadées comme tous les autres types de pailles, après avoir été séchées et humidifiées.

Une fois extraits de son épi, les poils des massettes peuvent être utilisés pour allumer un feu, puisqu’il s’agit de poils extrêmement inflammables.

Leur seul point négatif, aux massettes, c’est qu’elles sont très envahissantes, mais sinon, ce sont des plantes vraiment utiles et fortement appréciées. Elles font partie des espèces botaniques qui passionnent et les botanistes et le public, à cause de tous ses points forts.

Les jardiniers paysagistes de la coopérative peuvent vous conseiller si vous souhaitez mettre en place des bassins ou piscines naturelles ! Ils sauront vous aider à choisir les plantes qui correspondent le mieux au filtrage de l’eau !

Typha latifolia, 0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire