05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
dépollution des sols

Dépollution des sols grâce aux plantes : phytoremédiation

La phytoremédiation est un ensemble de techniques qui consistent à utiliser des plantes pour la dépollution des sols, l’eau ou l’air. Ainsi, en choisissant les bons végétaux, vous pouvez extraire tous les métaux lourds qui se trouvent dans le sol de votre jardin. Grâce aux bons jardiniers, vous pouvez savoir quelles sont ces végétaux et comment les utiliser.

La dépollution des sols par des plantes : phytoremédiation

La dépollution des sols par les plantes est une technique qui est basée sur l’interaction de certaines plantes avec les sols et les micro-organismes. Certains végétaux, algues ou champignons sont utilisés comme dépolluants. Ils peuvent réduire la mobilité des polluants, les fixer dans leurs tissus ou les absorber. Ils peuvent également les métaboliser et favoriser ainsi leur détoxification et leur élimination.

La phytoremédiation a de nombreux avantages tels qu’un coût qui peut être de 10 à 100 fois moins élevé que celui du traitement physico-chimique. De plus il ne cause aucun dommage matériel à son environnement. Vous pouvez même procéder à la valorisation des plantes que vous utilisez et de réserver un traitement particulier aux éléments qui s’y sont fixés.

La dépollution des sols par les plantes peut se faire sur des petites surfaces que sur des grandes. Cependant, cette méthode de dépollution prend du temps.

La durée de dépollution est fonction de la croissance des plantes. Elle peut varier entre 1 an à 10 ans (pour les métaux lourds). Cette méthode n’est pas adaptée à des traitements en profondeur, car elle dépend de la taille des racines.

Comment se passe la dépollution des sols par les plantes ?

Rinorea niccolifera

Rinorea niccolifera

Le maintien de la vie sur terre est étroitement lié à la qualité du sol. L’eau et la nourriture sont indispensables aux plantes, animaux et aux hommes pour vivre. Actuellement, les sols sont hautement pollués par des substances chimiques ou des solides qui peuvent nuire aux espèces qui vivent sur terre.

Certaines de ces substances sont toxiques. Ainsi, vous pouvez trouver de l’arsenic, du mercure, du plomb, etc. L’utilisation des énergies fossiles, les activités industrielles et la fusion des minéraux sont souvent à l’origine de la pollution des sols. L’utilisation de certains produits chimiques tels que des pesticides, des insecticides ou des désherbants est une source de pollution de l’air, du sol et de la nourriture.

Certaines plantes peuvent naturellement accumuler dans leur tige, leurs feuilles ou leurs racines des métaux lourds puisés dans le sol. Ces plantes peuvent être utilisées dans les mines pour extraire des minéraux. Il est alors question de bioextraction.

arabettes de Haller

arabettes de Haller

Le tabouret des bois est une plante qui absorbe des métaux lourds avec ses racines. L’amarante réfléchie (Amaranthus retroflexus), une plante de la famille des pattes d’oie est efficace pour réduire considérablement la pollution des sols au césium radioactif. La fougère « Pteris vittata » emmagasine de l’arsenic.

La phytoremédiation ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine de la dépollution des terres agricoles.

Les plantes qui sont spécialisées dans la dépollution des sols

La connaissance des bons végétaux est indispensable pour que cette méthode fonctionne. Ainsi, les spécialistes du jardinage ne cultivent plus certaines plantes au hasard. Dans les zones polluées, vous devez méticuleusement choisir les plantes à cultiver.

Dans un sol qui est pollué au nickel, il est recommandé de cultiver la Rinorea niccolifera, un arbuste qui a été découvert aux Philippines. Les saules des vanniers et les arabettes de Haller sont des végétaux qui absorbent du zinc ou du cadmium, deux métaux toxiques que vous pouvez retrouver dans les sols pollués.

Certaines graminées, le tournesol et d’autres plantes sont utilisés pour dépolluer les sols, l’air et de l’eau. Ainsi, avant de cultiver un jardin ou de boiser un espace vert dans une zone polluée, vous devez procéder à des analyses du sol pour savoir s’il est pollué et la nature des métaux ou des substances.

Vous pourrez ainsi décontaminer ou dépolluer le sol en cultivant les végétaux qui stockent, éliminent ou rejettent ces substances.

 

Sur le même sujet
farine de gluten de maïs
La farine de gluten de maïs, un désherbant bio
purin de fougère
Purin de fougères
phytoremédiation
La phytoremédiation
fertilisation bio des fruitiers
Fertilisation bio des fruitiers

Laisser un commentaire