05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
tuteurs pour tomates

Tuteurs pour tomates : Types de tuteurs pour tomates

Tuteurs pour tomates : pourquoi ?

Le tuteurage est une opération importante afin de protéger vos potagers. Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour le tuteurage. Avec les conseils des jardiniers professionnels, redécouvrez les meilleurs tuteurs pour vos tomates.

Les semis des tomates sont effectués entre le mois de février et avril. Durant cette période, les cultivateurs commencent en nombre à creuser les trous pour planter les tomates. Pour information, l’emplacement des tomates nécessite un sol bien exposé au soleil. Cela permettra de préserver vos potagers contre le mildiou.

Le tuteurage doit intervenir avant de planter les potagers afin de ne pas blesser les racines. En pratique, l’opération est nécessaire pour éviter que les tiges se cassent lors des vents forts ou les pluies torrentielles. Lors de l’opération, il faudrait éviter de serrer les liens autour de la tige. Cela impactera sur l’évolution de la plante.

Le tuteurage permettra également d’accéder et d’entretenir facilement les potagers.

Quels matériaux pour des tuteurs pour tomates ?

Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour fabriquer des tuteurs. L’idéal est de choisir des matériaux solides pour supporter le poids des tomates. Vous devez savoir que les tomates peuvent atteindre jusqu’à 2 m de hauteur. Il est donc important de bien guider les tiges à travers les tuteurs. Pour le choix des matériaux, vous pouvez utiliser le bois, le bambou et le métal.

Précautions à prendre pour chaque matériau

Les tuteurs en bois peuvent être construits avec le châtaignier ou l’acacia. Ces types de bois peuvent durer 1 an. Il faudrait cependant vérifier régulièrement la structure au moment d’entretenir vos potagers lors du jardinage. Le bois permettra de disposer des branches bien droites. Vous devez également savoir que le bois est propice pour abriter les spores et les champignons. Pour pallier le problème, vous pouvez traiter le bois avec de l’eau de javel. Le métal peut aussi rencontrer des problèmes de rouilles. De plus, ils sont salissants. Vous pouvez contrer la rouille sur les tuteurs en métal avec de la peinture.

Les types de tuteurs pour tomates

Le tuteur simple est économique

Le tuteur simple reste le plus facile à réaliser. Il suffit de planter une tige droite dans le sol afin de guider les branches des tomates. Vous devez utiliser un tuteur avec une hauteur supérieure à 2 min 50 s de hauteur en fonction de l’espèce. Les 30 cm de la structure serviront pour intégrer le tuteur dans le sol. Le nombre de piquets doit être égal avec le nombre de tiges. Le diamètre pour un tuteur en bois doit être de 2,5 cm pour supporter le poids des tomates.

Les tuteurs pour tomates portiques en V

Les portiques nécessitent de planter plusieurs tuteurs en ligne espacés de 50 cm. Ces derniers seront attachés ensemble à leurs sommets grâce à une ou des barres horizontales. Ils seront attachés ensemble pair à pair sur le sommet afin de former la lettre V inversée. Les tuteurs portiques sont idéaux pour les tomates cerises. Au lieu de disposer des branches droites, le tuteur guidera les tiges vers l’horizontale.

Les tuteurs en tipi pour plus de protection

Les tipis nécessitent de planter les tomates sur deux lignes. Vous pouvez planter les tomates en quinconce ou en face à face. Il suffira ensuite d’intégrer un piquet pour chaque pied. Les tuteurs en tipis seront finis après avoir rejoints les piquets 3 par 3. Cette technique est recommandée pour les tomates plantées en quinconce. Pour les tomates plantées face à face, il faudrait joindre des piquets 4 par 4. Les tipis sont plus résistants contre le vent, mais prennent plus de place dans le potager.

Il est temps de faire appel aux jardiniers de la coopérative si vous souhaitez bien débuter votre potager ! L’entretien du jardine et du potager vous permet de profiter de crédit d’impôt sur les sommes engagées. N’hésitez pas à demander un devis gratuit.

Laisser un commentaire