05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
feuilles-mortes-autommne - Jardiniers Professionnels

QUE FAIRE DE NOS FEUILLES MORTES D’AUTOMNE?

Que faire des feuilles mortes d’automne ?

L’automne a pointé le bout de son nez et annonce l’arrivée des paysages magnifiques avec ces arbres parés de roux, de bruns, de jaune ou encore de rouge flamboyant. Toutes ces couleurs chatoyantes éclairent un temps parfois un peu morose et font revenir à nous des odeurs d’enfance. Mais c’est aussi la saison des feuilles qui « se ramassent à la pelle » et de l’éternelle question : que faire de toutes ces feuilles qui même très jolies ne peuvent pas recouvrir nos pelouses et nos allées ? Nos jardiniers paysagistes vous proposent de découvrir les principales utilisations possibles, mais également des applications moins courantes.

Les feuilles mortes comme paillage au potager

Vous avez préparé votre potager pour l’hiver ? Le sol non cultivé est bêché ? Profitez de vos feuilles mortes d’automne et paillez sur la totalité de la surface. Votre jardinage de l’année prochaine sera facilité.

En effet, vous allez en tirer plusieurs avantages :

  • le sol se compactera moins sous l’effet des pluies, la terre sera plus souple
  • le paillage de feuilles permet de nourrir les insectes, les vers de terre… utiles au potager,
  • la décomposition des feuilles rendra le sol plus riche en humus,
  • le tapis de feuilles créera une barrière naturelle à la lumière et évitera la germination des mauvaises herbes.

A l’hiver, n’oubliez pas les légumes tels que les poireaux, faites leur profiter d’un petit paillage de feuilles mortes entre les rangs, ce qui les protégera tout en nourrissant le terrain par leur décomposition.

Les feuilles mortes comme paillis pour protéger les fleurs

Nos chères fleurs vivaces de parterre ne dédaignent pas non plus une petite protection supplémentaire. N’hésitez pas à entourer les pieds ou à recouvrir le sol où elles sont placées si ce sont des fleurs qui disparaissent totalement en hiver. Profitez également de ce paillage naturel pour protéger les nouvelles vivaces que vous allez planter en automne ou encore les jeunes rosiers, les jeunes arbustes …
Même les plantations les plus « coriaces » ne sont jamais trop chouchoutées face aux rigueurs de certains hivers, alors ne soyez pas réticent sur une bonne couche de feuillage même sous les massifs d’hortensia par exemple qui en plus de protéger va fertiliser la terre.

Les feuilles mortes pour équilibrer le compost

Vous avez déjà paillé le potager et les parterres et il vous reste encore des feuilles ? Pensez à les composter. Vous retrouverez avec joie ce terreau naturel et économique au début de la saison suivante. Vous aiderez ainsi votre jardin à repartir du bon pied en protégeant votre budget tout en limitant votre impact écologique. Il n’y a pas à hésiter.

ATTENTION, ne pas mettre au compost ou en paillage des feuilles présentant des signes de maladies, vous risquerez de contaminer des plantes saines.

Les feuilles mortes pour les bouts d’chou

Vous vous souvenez de ces balades dans les sous-bois que vous avez faites enfant avec les parents ou à l’école pour ramasser les feuilles tombées, les marrons, les châtaignes ? Petite madeleine de Proust que l’on aime voir resurgir tous les ans avec l’arrivée de l’automne et ces odeurs si particulières.

Notre société moderne n’invite pas toujours à prendre le temps, mais arrêtez-vous quelques instants et profitez de ces petits instants avec vos enfants. Allez ramasser les feuilles mortes et animer leur imagination avec quelques activités :

  • Tout d’abord, le fameux herbier :
    On en a tous fait étant petit, mais il s’est fait peu à peu oublié. Et pourtant, beaucoup d’entre nous l’ont encore. Amusez-vous à en créer un avec les petits, copie-collé du vôtre ou totalement différent! Et si les parents ajoutent quelques phrases c’est encore plus sympathique. Peut-être dans 20 ans, vos petits-enfants le verront à leur tour.
  • Et pourquoi pas, les empreintes :
    Activité pour les plus petits, il s’agit tout simplement de recouvrir une feuille morte de peinture puis ensuite de poser une feuille blanche sur le dessus et l’empreinte est créée.
    C’est tout simple, efficace et peu coûteux, mais ils seront tellement fiers les chéris de voir leur « travail » affiché !
    Il faut juste faire attention de ne pas prendre une feuille trop sèche, car elle serait trop friable.

Les feuilles mortes laissées sur la pelouse

Et comme la nature est toujours bien faite, laissez vos feuilles d’automne sur la pelouse en ayant pris soin de libérer les allées ! Les feuilles mortes se décomposeront pour offrir un engrais naturel .. En laissant les feuilles en tas, il est possible aussi que des hérissons s’en servent comme refuge pour l’hiver.  

Et pour finir?

Méditez ! Contemplez ! Et relaxez-vous…. tout simplement. Quoi de plus reposant que ce rutilant paysage avec le bruit des brindilles et de ces feuilles mortes qui volent autour de vous? Avec les quelques beaux jours offerts avant l’hiver, ces moments seront profitables à votre organisme.

Pour encore plus de sérénité, faites appel aux jardiniers professionnels pour le ramassage des feuilles et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt.

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes

2 Commentaires

  1. PRÉLON Bernadette

    Bonjour,
    Je suis entourée de voisins possédant des arbres et à l’automne toutes les feuilles tombent chez moi, je les ramasse mais n’ose pas les étaler autour de mes fleurs, de mes framboisiers, de la rhubarbe parce que que j’ai peur que certaines feuilles soient nocives.
    Il y a un chêne, des noyers, des noisetiers etc…. Toutes ces feuilles peuvent servir de paillage? Merci de votre réponse.
    Bien cordialement.
    B.PRÉLON

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, merci pour votre commentaire. Au jardin, tout se garde et rien ne se perd. Assurez-vous que les feuilles mortes sont exempt de maladies, champignons… Si c’est le cas, la seule solution est de les bruler. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez les utiliser en compost, en paillage sur vos massifs, solution idéale contre le froid et le gel. Au plaisir de vous lire à nouveau. A bientôt.

Laisser un commentaire