05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Jardin - Jardiniers Professionnels

PROTEGER SON JARDIN DES FORTES CHALEURS

Des fortes chaleurs

Déjà plusieurs jours que les fortes chaleurs se sont installées, et leurs effets s’en ressentent au jardin chaque jours d’avantage. Plantes à l’allure déprimée, potager assoiffé…, les végétaux, comme nous, ressentent les effets de la canicule qui s’étend sur toute la France. Aussi, avec les conseils de nos jardiniers coopérateurs, découvrez comment protéger votre jardin de ces températures très élevées qui, associées à un manque d’eau, pourrait se révéler catastrophiques.

Ombre

Tout comme le jardinier qui recherche l’ombre pour s’abriter d’un soleil écrasant, la plupart des plantes aimerait aussi pouvoir se protéger du soleil. Aussi si l’ombre ne vient pas d’elle-même aux végétaux, ce sera au jardinier de leur en apporter. Pour cela tous les moyens sont bons et dépendent de la taille des plantes et de leur sensibilité aux rayons les plus brûlants. Ainsi pour les plus petits végétaux, comme les salades par exemple, des cagettes renversées permettront de filtrer la lumière tout en laissant une bonne circulation de l’air. Pour les plantes plus hautes, le voile d’ombrage sera plus adapté ; à installer sur des arceaux métalliques pour confectionner un tunnel d’ombrage au potager ou plus simplement maintenu par des piquets. Parasols et parapluies seront aussi plantés à des endroits stratégiques pour protéger votre potager ou vos massifs aux heures les plus chaudes. Bien d’autres systèmes sont aussi envisageables en recyclant des matériaux : cônes de papier journal sur les piquets des tomates, cartons ajouré, paravent…

Binage

Avec les fortes chaleurs et le manque d’eau, une croûte de battance se forme sur la surface de la terre laissée à nu. Aussi le binage des massifs et du potager permet de briser cette croûte et les réseaux capillaires qui s’y sont formés par l’évaporation de l’eau présente dans le sol. De plus, un binage régulier permet de lutter contre la prolifération des mauvaises herbes qui rentreraient alors en compétition pour l’eau avec vos plantes. En fin, comme le dit l’adage « un binage vaut deux arrosage » ; en effet l’eau d’arrosage pénètre mieux dans le sol jusqu’aux racines, et s’évapore moins rapidement ce qui permet de diminuer l’apport en eau, atout majeur en cas de restriction.

Arrosage

L’arrosage sera primordial en ces périodes de fortes chaleurs. Il s’effectuera le soir, au coucher du soleil de préférence ; ainsi l’évaporation est réduite, et vos plantes passeront la nuit avec les racines au frais. Nos jardiniers coopérateurs vous recommandent d’aménager des cuvettes autour de vos plantes : cela retiendra l’eau de l’arrosage là où elle est nécessaire. Certains végétaux, notamment les fougères, apprécieront d’être brumisés (le soir uniquement) mais méfiez vous cependant car forte chaleur et humidité riment avec maladies cryptogamiques notamment l’oïdium ou encore le mildiou ; à proscrire pour les rosiers, les asters ou encore les tomates… Pensez aussi à récupérer un maximum d’eau (rinçage des légumes, eau de la douche le temps qu’elle atteigne la bonne température, eau de cuisson refroidie…).

Paillage

Constitué de paille coupée, de résidus de tontes, de copeaux de bois, de paillette de lin, de cosses de cacao… le paillage s’étend en couche épaisse (15 cm minimum pour être efficace) dans les massifs et le potager. Il maintient le sol frais en évitant que les rayons du soleil ne cognent directement la terre. De plus il permet de limiter l’évaporation et de ce fait retient l’humidité dans le sol. De plus il limite l’apparition des mauvaises herbes, et, en se décomposant fertilise naturellement votre sol.

Surveillance

Le jardin sera inspecté quotidiennement à fin de limiter la prolifération de ravageur comme les aleurodes ou araignées rouges qui affectionnent particulièrement les températures élevées. Les végétaux affaiblis seront plus sensibles aux maladies et aux ravageurs. De plus les fleurs fanées seront ôtées régulièrement pour éviter que les plantes ne s’épuisent inutilement. De même le feuillage de certains végétaux pourra être diminué par une taille douce à fin de limiter l’évapotranspiration et donc de réduire les besoins en eau.

Nos jardiniers professionnels de Paris à Marseille, de Lyon à Bordeaux pourront vous aider à mettre en place ces techniques culturales qui protégeront votre jardin de ces fortes chaleurs tout en vous faisant bénéficier de réductions fiscales, et vous recommandent vivement de ne pas jardiner aux heures les plus chaudes mais plutôt tôt le matin ou en fin de journée et de bien vous protéger et vous hydrater.

Crédits Photos : Fotolia

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes

Laisser un commentaire