05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Lombricompost - Installation du lombricomposteur - Recolte Lombricompost

LOMBRICOMPOST

Qu’est-ce que le lombricompost ou vermicompost

Le lombricompost est un amendement naturel, écologique et économique puisqu’il valorise les résidus de cuisine, les déchets du jardin, fumiers et autres matières organiques. On utilise les vers de compost, qui vont se nourrir de la décomposition des déchets organiques et végétaux, ainsi leurs déjections s’accumulent pour constituer le lombricompost.

A la différence du compostage classique, il n’y a pas de fermentation : la dégradation de la matière organique s’effectue grâce aux vers, bactéries et autres organismes décomposeurs.

Quels vers pour le lombricompostage ?

Tous les vers ne sont pas bons pour le lombricompostage. Seuls les vers de surface se trouvant à un maximum de 10 centimètres de profondeurs sont utiles. Ils appartiennent à la catégorie des vers épigés.
Ces vers de compost comportent 2 espèces principales, vivant dans la litière de surface des sols mesurant de 3 à 12 cm : l’Eisenia Andrei, l’Eisenia Foetida.
Il existe une 3ème espèce l’Eiseinia Hortensis, mais moins utilisé car moins efficace dans la pratique domestique du lombricompostage.

  • Espèce : Eisenia Foetida ou « ver du fumier », ou ver tigré
    Catégorie : Epigé
    Caractéristiques : Rouge tigré de gris ou de jaune, il préfère les matières organiques en décomposition
  • Espèce : Eisenia Andreï ou « ver de Californie » ou ver rouge
    Catégorie : Epigé
    Caractéristiques : De couleur rouge vineux , il préfère les matières fraîches.

Tous deux, sont des vers de compost, très gourmands, ne se nourrissant pas des mêmes aliments. Le mieux est donc d’élever les deux espèces. Les conditions de cultures sont assez simples : ils aiment l’obscurité et possèdent un large gradient de température (optimale 20°C). Attention au froid de l’hiver…

Le lombricomposteur : Mode d’emploi

Bien choisir son lombricomposteur

Les lombricomposteurs peuvent être en bois non traité ou en plastique et leur construction n’est pas si difficile. L’idéal, c’est d’utiliser un modèle à casiers, qui consiste en empilement de 3 ou 4 bacs, dont le fond de chaque bac sera perforé, excepté le bac collecteur de jus.
Le lombricomposteur sera muni d’un couvercle, isolant ainsi les vers de compost de la lumière tout en conservant l’humidité qui leur est nécessaire. Il convient de maintenir une température stable, de préférence dans un endroit sec et frais, idéalement 20°C. A noter que les vers aiment le calme, le silence, le noir et une humidité raisonnable. Le dernier casier du bas pourra également être muni d’un robinet pour récupérer le « thé de vers ».

Installation du lombricomposteur

Préparation de la litière : Remplissez un seau avec des journaux coupés en morceaux ou des cartons ondulés ou des cartons à œufs, qui ne sont pas chargés en encres.
Remplissez le seau d’eau et laissez le carton s’imbiber. Sortez le carton détrempé du seau et laissez partir le surplus d’eau en pressant légèrement.
Placez le carton dans le fond de votre bac à lombricompost, il servira de refuge pour vos vers. Vous pouvez également rajouter quelques poignées de sciure de bois indigènes et non traités ou peints, …Placez les vers par-dessus.
Apportez des aliments à vos vers. Attention, si vous n’avez pas assez de vers dès le départ, la matière va s’accumuler et de la pourriture risque d’apparaître.
Les vers commenceront à se nourrir au bout de 2 à 3 semaines, il ne faut donc pas trop charger le bac dans un premier temps. En général, il suffit d’un mois ou deux pour trouver un bon rythme dans l’apport de matière organique en évitant les matières trop dures, la viande ou les produits laitiers.
Ils sont friands de carton humide et de coquilles d’œufs. Si vous partez en vacances, demandez à un ami de continuer à apporter la nourriture aux vers. Utiliser au maximum dans les 6 mois votre compost, passé ce délai, le compost peut perdre de sa valeur nutritionnelle.

Quel type d’engrais produit-on avec le lombricompostage

Le lombricompostage produit deux types d’engrais, le lombricompost et le « thé de vers ».

Récolte du lombricompost

Le lombricompost, de la consistance d’un terreau, est un complément nutritionnel favorisant la rétention d’eau. Stable et directement assimilable par les végétaux, il favorise l’enracinement et la croissance des végétaux en ajoutant des éléments nutritifs.

Récolte du « thé de vers »

Le « thé de vers », récupéré dans le fond du lombricomposteur, provient essentiellement de l’eau contenue dans les déchets de cuisine (environ 80% de leur masse) chargée des nutriments, minéraux et oligo-éléments assimilés lors de l’écoulement dans le lombricompost. Cet engrais liquide ne doit pas être utilisé pur sur les végétaux, mais doit être dilué dans 10 parts d’eau pour une part de liquide. Les récoltes se font en moyenne tous les mois.

Utilisation et avantages du lombricompost au jardin et au potager

Après avoir patienté le temps nécessaire, vous obtiendrez dans votre lombricomposteur, un amendement organique qui s’avère être un excellent engrais vert pour votre jardin ou votre potager. Vous pourrez l’utiliser pour entretenir votre potager et favoriser la précocité et maturation des fruits et légumes. Il présente une grande résistance à la sècheresse et sera un excellent fertilisant organique. Simple d’utilisation, il conviendra de le mélanger à de la terre pour le répandre.
Au jardin, le vermicompost riche en nutriments et humus améliore l’enracinement des plantes, régénère les sols et favorise la croissance des végétaux.

Vous pratiquez certainement déjà le recyclage de vos déchets ménagers et le compostage dans votre jardin, n’hésitez à vous lancer dans le lombricompostage, nos jardiniers sont là, partout en France, pour vous apporter l’aide et les conseils pour y parvenir et entretenir votre jardin ou potager, devis gratuit et rapide en ligne et au 05 59 70 57 35

LOMBRICOMPOST, 0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire