05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
vers de terre

5 conseils de darwin pour favoriser les vers de terre

Les vers de terre sont des êtres vivant indispensables pour un sol sain et totalement biologique. Les bons jardiniers sont totalement favorables à ce que les lombrics ne soient pas éliminés du sol du jardin. Par conséquent, voilà les 5 conseils de Darwin pour favoriser les vers de terre.

Ne plus travailler le sol

Un bon jardinier doit savoir que les vers de terre élisent domicile dans la terre, notamment, dans des galeries qu’ils y creusent. Ils le font également dans l’objectif de prélever les nutriments dont ils ont besoin dans le sol.

Par conséquent, une fois que la terre est labourée, les galeries sont détruites aux risques et périls des vers de terre qui, en même temps, risquent d’être tués au cours des travaux.

Les bêtes noires de ces vers sont ainsi les outils à socs, entre autres la bêche, la charrue et le motoculteur. Ces matériels détruisent les galeries et enlèvent toutes les nourritures des petites bêtes, en les remontant à la surface. Afin d’épargner la vie et l’habitat de ces vers de terre, il est préférable de ne plus travailler le sol.

Profiter des galeries, optimiser l’irrigation et favoriser la prospection des racines

vers de terre

https://lesmoutonsenrages.fr/2016/09/23/350-associations-dont-32-francaises-a-la-rescousse-des-vers-de-terre-dont-nous-avons-tant-besoin/

Les galeries des vers de terre permettent de ne plus forer le sol. Outre cela, ils aèrent le sol, plus que les outils, notamment les vers de terre endogés et anéciques.

Par le biais des galeries, les vers répartissent l’eau et l’air pour optimiser l’irrigation et permettre aux racines de circuler facilement dans le sol. Grâce à leurs actions naturelles, l’eau s’infiltre dans un réseau de drainage naturel, même en cas de forte pluie, et évite l’érosion de la surface.

Les vers de terre optimisent l’utilisation de l’eau naturelle et aider les racines à aller en profondeur.

Nourrir les vers de terre correctement

vers de terre

Pour nourrir les vers de terre, il est préférable de privilégier les éléments à forte teneur en cellulose. Cela consiste à utiliser des herbes, des feuilles et du foin. De plus, ces éléments permettent de mieux maintenir l’humidité et de pouvoir nourrir les petites bêtes à longueur de temps. D’autre part, les cartons marron et les papiers sans inscription, déjà exempts de trace d’agrafes et de scotch, peuvent aussi servir pour apporter de la cellulose au sol.

Cela permet en même temps de limiter l’enherbement sans travailler le sol.

Ramener au sol des matières vertes

Outre la cellulose des éléments extérieurs, les matières végétales vertes non consommées produites par le jardin peuvent également servir de nourriture aux vers de terre. De ce fait, il est aussi possible de faire des cultures végétales pour préparer ces aliments des vers.

Ils seront plus tard détruits pour servir de paillage et de couverts pour nourrir les lombrics. Ces résidus sont plus nourrissants que le foin.

Optimiser la fertilisation des cultures par les déjections des vers de terre

Les vers de terre sont réputés pour leur déjection particulière appelée turriculés. Il s’agit d’un mélange de terre et de matière organique, enrichi en micro-organismes comme les bactéries et les protozoaires. Ce sont des minéraux qui permettent au sol de devenir plus fertile et aux plantes de mieux pousser.

Les vers de terre ont un cycle de vie étroitement lié au sol dans lequel ils vivent. Le jardinage bio est favorable pour leur survie, notamment quand le sol est nourri d’éléments naturels et quand celui-ci n’est pas travaillé. Ils peuvent être considérés tel de véritables alliés pour un jardin florissant et en bonne santé.

 

Sur le même sujet
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes
forêts verticale biodiversité
Forêts verticales, source de biodiversité

Laisser un commentaire