05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Coloration Automnale des Feuilles- Jardiniers Professionnels

La Coloration Automnale des Feuilles

Dans les régions aux saisons marquées, certains feuillus, arbres et arbustes, ainsi que certains conifères caducs (comme le Mélèze ou le Cyprès chauve) se dépouillent de toutes leurs feuilles avant que l’hiver ne les frappe. Mais avant de venir recouvrir le sol d’un bénéfique tapis qui se transformera en humus, ces feuilles se parent de splendides couleurs allant du jaune soleil jusqu’au rouge intense en passant par un large panel de nuances orangées. Avec nos jardiniers professionnels revenons sur ce phénomène saisonnier qui nous réchauffe par des couleurs flamboyantes au moment où la luminosité diminue tout comme les températures.

Ce sont justement ces deux facteurs qui préviennent l’arbre de l’approche de l’hiver. En effet les nuits, de plus en plus longues, se font aussi plus fraiches. Parallèlement, la durée de jour raccourci et le soleil est plus bas. La luminosité essentielle à la photosynthèse est amoindrie de façon notable. Les cellules de chlorophylles, qui transformaient l’eau et le gaz carbonique en sucres, sont très peu stables, et le soleil les dégrade rapidement. C’est pourquoi elles sont constamment renouvelées. Mais à l’automne, elles deviennent moins productives et ne sont plus remplacées systématiquement. Or c’est justement cette chlorophylle qui donne la couleur verte aux feuilles. En leur absence, les autres pigments (liés aux flavonoïdes pour la couleur jaune et aux caroténoïdes pour l’orange), qui étaient déjà présents mais masqués par le vert de la chlorophylle, apparaissent, et donnent ainsi aux arbres leur magnifique parure dorée, comme c’est le cas pour le Gingko biloba ou encore le Bouleau.

Pour les colorations rouges, un autre processus entre en jeu : le piégeage des sucres. En effet à l’automne, l’arbre se prépare à perdre toutes ses feuilles. Cela pourrait lui laisser d’innombrables petites plaies, refuges pour les parasites et maladies. Pour s’en prémunir, il va créer à la base du pétiole un tampon liégeux avant la chute des feuilles. Ce tampon bloque progressivement l’afflux de sève, dans les deux sens. La feuille ne reçoit plus de sève, mais elle ne fournir plus non plus de sucres à l’arbre. Ceux-ci se retrouve donc piégés dans la feuille et, en se dégradant produisent un autre pigment appelé anthocyane qui donnent la couleur rouge aux feuilles, particulièrement admirable chez les Erables et les Liquidambars.

Ainsi un automne sec et frais favorise la dégradation de la chlorophylle, ce qui permet aux autres pigments sous jacents d’apparaitre, tout en favorisant une accumulation de sucres dans les feuilles, les teintant de rouges plus ou moins intenses, pour notre plus grand bonheur.

Pour avoir un beau jardin, éclatant de santé, faites appel au professionnalisme de nos jardiniers à domicile et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de la facture.

Sur le même sujet
semer en automne
Quels légumes semer en automne ?
jardin en automne
Que faire au jardin en automne ?
Que faire au potager en automne ?
bassin de jardin en automne
Bassin de jardin en automne : les bons gestes pour l’entretenir

1 Commentaire

  1. Pingback : La Coloration Automnale des Feuilles - Jardinie...

Laisser un commentaire