05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
kumquat

Comment cultiver le Kumquat ?

Kumquat

Le Kumquat est un genre d’agrume, aux fruits délicieux. Les jardiniers de la coopérative vous indiquent comment s’occuper de son Kumquat pour qu’il prospère et s’épanouisse.

L’origine du Kumquat

Le Kumquat est un arbre originaire d’Extrême-Orient. Introduit en Europe en 1846 puis en Amérique du Nord, il a été tout d’abord classé en Citrus et transféré ensuite dans le genre Fortunella.

La fiche technique succincte du Kumquat

  • son nom commun : Kumquat ;
  • son type : arbuste fruitier ;
  • son genre : Fortunella ;
  • sa famille : Rutaceae ;
  • son fruit : le kumquat est comestible et de goût acidulé, d’apparence ovale de 2 à 5 cm à la peau orange ;
  • sa fleur : parfumée, blanche et ressemblant aux fleurs des agrumes ;
  • son type de feuillage : persistant et vert foncé ;
  • sa hauteur : de 1 à 4 m ;
  • son étalement : compter au moins d’1 à 2 m ;
  • sa croissance : lente ;
  • son exposition : ensoleillé ;
  • sa résistance au froid : moyenne, ne pas le mettre dans un lieu au-dessous de 12 °C.

Culture et entretien du kumquat

Le kumquat se greffe sur des Citrus et des Poncirus (citronnier, mandarine, orange).  Il se plante en pleine terre, au soleil et à l’abri du vent.

Le semis et le bouturage peuvent aussi être utilisés, mais fonctionnent souvent moins bien et son plus long que d’utiliser un greffon.  L’idéal est de le mettre en grand pot pour pouvoir le rentrer l’hiver. Il faut alors le maintenir dans un endroit lumineux à des températures entre 5 et 15 °C.

Sinon bien pailler le pied pour qu’il l’aider à résister au froid et pour réguler l’irrigation.

L’arrosage n’est pas nécessaire en hiver. L’été, le pied doit simplement rester humide sans plus.

La récolte se fait entre octobre et janvier. Le fruit s’il est mûr se détache facilement.

La taille se pratique au printemps, le bois mort doit être coupé afin d’aérer la ramure. Puis les pousses doivent être raccourcies si nécessaire pour pas qu’elles s’étendent de trop.

Le jardinage est léger, en fin de compte, pour entretenir son kumquat.

Les ennemis du Kumquat

Les maladies, les plus courantes, du kumquat sont :

  • l’anthracnose produit des taches brunes, dues à des champignons, sur le pourtour de la feuille ou sur les rainures ;
  • la fumagine correspond à un champignon noir qui prolifère sur un arbre souvent affaibli, il apparaît suite à l’attaque d’Aleurodes, de Cochenilles ou de pucerons ;
  • la gommose se détecte par un liquide épais maronnasse s’écoulant de l’écorce du tronc ;
  • la tristeza est un virus qui a pour symptômes le dépérissement de l’arbre et le jaunissement des feuilles, la mort s’ensuit rapidement, isolez les plants malades.

L’application de la bouillie bordelaise deux fois par an sert en prévention.

Les parasites du kumquat sont, pour les principaux :

  • les mineuses des Feuilles qui se repèrent par la présence, sur la feuille, de stries plus claires tirant sur le blanc ;
  • les mouches méditerranéennes des fruits ont leurs larves dans les fruit donnant l’apparition de petites taches marron ;
  • les pucerons forment une multitude de petites bêtes sur les feuilles.

Pour les sujets en véranda, il faut y ajouter les Aleurodes, les Araignées rouges et les Cochenilles Farineuses (amas blanc sur la plante).

Pour lutter efficacement contre les parasites, vous pouvez faire appel à nos jardiniers professionnels et ainsi profiter des 50% de crédit d’impôt sur tout ce qui concerne les prestations de lutte contre les nuisibles

La multiplication de son kumquat

Le greffage s’effectue d’août à septembre. C’est la méthode à privilégier, simple et efficace.

Le bouturage de tige est aussi une solution. Il faut le pratiquer d’avril à septembre.

Le semis de pépins, enfin, se fait, quant à lui, au printemps. Cette méthode est assez complexe. Elle ne prend pas à tous les coups et demande au moins 6 à 7 ans avant que des fruits apparaissent.

Le kumquat donne des fruits délicieux, ne demande pas trop d’attention et agrémente balcons, terrasses et jardins par son beau feuillage, ses fleurs d’une blancheur éclatante et ses petits fruits colorés. Ne vous privez pas d’un tel joyau sur votre propriété.

Laisser un commentaire