05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Champignons - Jardiniers Professionnels

Comment cueillir les champignons ?

Cueillir les Champignons : Cueillette sans risque

Pour la plupart d’entre nous, amoureux de la nature et de ses trésors, qui dit automne, mais aussi parfois en été, dit aussi balades en forêts et cueillette de champignons. Cependant ne s’improvise pas mycologue qui veut. Les champignons représentent un délice pour beaucoup d’entre nous. Et nous ne sommes pas moins nombreux à nous munir de nos équipements et à vouloir les cueillir tout frais pour faire de délicieuses sauces et plats. Seulement, il faudrait faire attention à ne pas se faire intoxiquer par les produits de sa récolte. Un champignon peut être une joie à votre table ou devenir source de problèmes. Comment vous y prendre pour ne pas ramasser un mauvais pied ? Voici quelques astuces des jardiniers expérimentés pour vous en sortir.

Quels champignons récolter ?

En effet, chaque année, de nombreux cas d’intoxications, liés à la consommation de champignons, dont certains graves, sont recensés. C’est pourquoi le premier conseil de nos jardiniers à domicile est de ne récolter que les champignons que vous connaissez parfaitement. Spécialistes, guides, et pharmaciens pourront vous aider à les identifier. Mais en cas de doute, le mieux est encore de s’abstenir de les récolter.

Il n’est pas nécessaire de détruire ceux que vous reconnaissez comme toxiques, ou ceux dont l’aspect vous parait impropre à la consommation car s’ils ne sont pas bons pour nous, ils le sont pour l’écosystème auquel ils appartiennent.

Il existe une gamme variée de champignon comestible et non comestible. Dans le rang des consommables, vous avez les bolets sauf le bolet de Satan. Les chanterelles sont aussi de la partie et facilement détectables à leur chapeau orangé. Les trompettes de la mort qui s’apparente aux giroles par sa forme sont aussi délicieuses et idéales pour les sauces. Les morilles avec leur chapeau alvéolé et leur petite taille, vous n’avez rien à craindre sans que vous l’ayez consommée crue. Et pour ceux qui possèdent des chiens, trouver des truffes devient un vrai régal. À surtout éviter, ce sont les amanites phalloïdes, les lépiotes et, etc.

Pour limiter les casses, évitez tous champignons à lame blanche, anneau et volve, car ils sont souvent toxiques.

Où faire la cueillette ?

Cueillir des champignons ne revient pas à se lancer dans la nature et à ramasser tout ce qu’on y trouve. Déjà ; il est interdit, sinon qu’il n’est pas recommandé de ramasser des champignons au bord des routes, des champs et des zones industrielles. Le risque de pollution étant très élevé et le champion étant une plante absorbante les risques de contamination aux métaux lourds et autres sont non négligeables. Il est alors préférable de trouver ceux qui poussent en pleine nature, dans les réserves naturelles, la forêt ou les prairies. Il est également interdit de récolter dans une propriété privée à moins qu’on vous le permette. La cueillette faite sur les espaces communaux n’est pas autorisée en théorie, mais elle se pratique, car les us et coutumes permettent.

Comment cueillir les champignons ?

« Qui va loin ménage sa monture », ceci est valable même pour ramasser des champignons. Il vous faut dans un premier temps apprêter votre matériel de cueillette. Il vous faut des couteaux, des gants et un panier de préférence compartimentée ou de petits récipients. Avec votre couteau, vous pourrez mieux arracher le champignon qui sera facilement identifiable, car elle est sortie avec sa base. Avec vos gants, vous limitez les risques de contamination en touchant un champignon toxique.

Le second conseil de nos jardiniers coopérateurs portera sur le réceptacle de votre cueillette. Evitez autant que possible les sacs en plastiques ou autres récipients hermétiques qui favoriseront la macération et pourrait rendre des champignons comestibles toxiques. Préférez plutôt les paniers traditionnels (en osier par exemple) ou les cagettes en bois. L’air circulera plus facilement, et les spores pourront s’échapper et se ressemer sur votre trajet créant de nouveaux « coins à champignons ». De plus évitez de mélanger les espèces dans votre panier, mais au contraire, prenez soins de les séparer.

Ramasser des champignons sans risque est ce qu’il y a de mieux. Pour cela, il est bien de suivre les conseils d’expérimenter. Vous pouvez toujours en faire le jardinage grâce aux semences vendues à cet effet. C’est aussi une alternative pour éliminer tout risque lié à la méconnaissance d’un champignon.

Couteau ou non ?

Certains vous diront qu’il vaut mieux couper proprement la base du champignon avec un couteau, ainsi il pourra revenir au même endroit. Cependant les champignons sont le fruit du mycélium, vaste réseau filamenteux sécrétant des enzymes destinés à la décomposition de la matière organique, à l’assimilation d’éléments carbonés, et jouant ainsi un rôle essentiel dans l’écosystème comme le prouve les nombreuses symbioses existantes entre les plantes et le mycélium. Chaque fois que vous sectionnez (même proprement) le pied d’un champignon, vous créez une blessure où pourront s’introduire des bactéries, responsables du pourrissement du mycélium. Il est donc préférable de ne se servir du couteau que pour nettoyer les champignons.

Vous devez les récolter délicatement et en entier, en les faisant pivoter, puis recouvrir l’emplacement laissé libre par un peu de terre ou de feuilles mortes.

Enfin, la grande majorité des champignons ne se conserveront que quelques jours au réfrigérateur une fois nettoyés. C’est pourquoi nos jardiniers professionnels vous conseillent de les nettoyer dès le retour de la récolte, en brossant délicatement (éviter l’eau), puis de les consommer rapidement. Certaines espèces de champignons peuvent être séchées comme les trompettes de la mort et leur cousines les chanterelles, ou conservées dans de l’huile.

En cas d’intoxication

Enfin, notez que les premiers symptômes d’intoxication surviennent dans les douze heures suivant l’ingestion (diarrhées, vomissement, douleurs abdominales, vertiges, maux de tête…). Contactez alors rapidement le 15 ou le centre antipoison le plus proche.

ANGERS02 41 48 21 21
BORDEAUX05 56 96 40 80
LILLE0800 59 59 59
LYON04 72 11 69 11
MARSEILLE04 91 75 25 25
NANCY03 83 32 36 36
PARIS01 40 05 48 48
STRASBOURG03 88 37 37 37
TOULOUSE05 61 77 74 47

De nombreux avantages pour un jardin protégé, en bonne santé, et respectueux de l’environnement.
Pour avoir un beau jardin, éclatant de santé, faites appel au professionnalisme de nos jardiniers à domicile et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de la facture.

1 Commentaire

  1. Pingback : Comment cueillir les champignons ? - Jardiniers...

Laisser un commentaire