05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Un potager sans entretien, c’est possible !

De nos jours, les fruits et légumes bio sont devenus des tendances. Tout le monde souhaite avoir son propre potager afin d’y cultiver les légumes. Mais la difficulté réside dans leur entretien puisque ça demande beaucoup de temps. Il est cependant possible d’avoir un potager en ayant peu de temps à y consacrer avec le principe d’un potager sans entretien. Les professionnels du jardin vous donnent des conseils pour créer et entretenir ces potagers.

Se passer des besoins fondamentaux des potagers

arrosage pelouse en été

Arrosage, lutte contre les maladies et désherbage du potager

En général, un potager nécessite trois choses fondamentales qui exigent du temps :

  1. l’arrosage
  2. la lutte contre les maladies et nuisibles
  3. le désherbage

Les contourner ou du moins réduire au minimum ces activités est le principe des potagers sans entretien. Comment ? Par le biais de la nature bien sûr. Elle permet à notre potager de survivre sans l’aide d’un jardinier, encore moins d’arrosage, juste des engrais et beaucoup d’humus.

Un potager autonome à l’aide du paillage

paillage ne pas travailler le sol

Paillage du potager

Une bonne couche de paillage sur la culture permet de garder l’humidité du sol qui réduit alors l’arrosage fréquent. De plus, il empêche les mauvaises herbes de pousser, enrichit le sol, renouvelle l’humus, favorise la présence de vers de terre et d’auxiliaires bienveillants. Pailler la terre est très important dans un potager autonome. Il faut le faire avant même de planter quoi que ce soit.
Pour obtenir le paillage nécessaire, il faut utiliser les tontes, les feuilles mortes, les déchets de culture, les mauvaises herbes, les fleurs fanées et les déchets de cuisine comme les épluchures.

Pratiquer les cultures associées

Avoir un potager sans entretien ne peut être possible sans la pratique des cultures associées. Ça consiste à mélanger les plants entre eux de manière à perturber les parasites et prédateurs. Dans ce cas, les chances de leurs attaques sont réduites. De plus, vous gérez les besoins d’eaux et les nutriments du sol. À chaque plante ses besoins, et vous avez l’embarras du choix auprès des magasins de plantes.

Choisir les légumes idéals pour le potager

légumes en hiver : quels légumes cultiver en hiver

Choisir les légumes de son potager

Le choix des légumes à planter dépend de nous et beaucoup d’entre eux ne nécessitent pas qu’on les observe du semis à la récolte. Ces caractéristiques des légumes sont l’avantage des potagers sans entretien. Parmi ceux qui sont intéressantes, on peut citer trois catégories. Les légumes résistants sont, par exemple des légumes qui acceptent quelques négligences comme les pommes de terre, les courges ou les haricots.

Les légumes perpétuels sont quant à eux des légumes qui se ressèment seules sans l’intervention humaine. On peut en citer les bettes, les amarantes ou les topinambours. Et les légumes sobres avec les aromatiques, l’ail et les oignons sont ceux qui s’adaptent facilement à l’environnement et à la température en respectant bien sûr leur saison. Le choix de ces légumes vous donne la possibilité de ne pas arroser vos plants. Mais si vous optez pour des légumes gourmands en eau comme les radis, alors, choisissez la méthode d’arrosage goutte à goutte programmable.

Optimiser pour un petit potager

premier potager

Potager en carré

Il est clair qu’un petit potager est facile à entretenir qu’un grand potager. Plus la surface à cultiver est petite, moins de temps vous y passerez. Contentez-vous du nécessaire avec facilité et choisissez un lieu facilement accessible. Le jardinage deviendra alors une partie de plaisir et non une corvée.

Pour vos besoins d’entretien de jardin vous pouvez contacter un jardinier de la coopérative. Ils peuvent vous faire bénéficier de crédit d’impôt. N’hésitez pas, demandez un devis !

 

Laisser un commentaire