05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Une rame pour le potager

Certains potagers ont la spécificité de se cultiver à plat. Tandis que, d’autres sont grimpants et nécessitent des installations spécifiques afin de cultiver en hauteur. Pour protéger les tiges contre les cassures, l’installation d’une structure verticale appelée rame est indispensable. Avec les conseils des jardiniers avisés, redécouvrez les méthodes économiques afin de réaliser une rame.

Quelles sont les utilités des rames ?

Les rames sont indispensables pour les cultures verticales. Exemple, les haricots rames. En fait, les tiges des haricots à rames sont longues. Ainsi, l’opération sera nécessaire pour éviter que les tiges se cassent lors des cataclysmes naturels ou le vent. Concrètement, les structures seront utilisées pour supporter les tiges grimpantes qui s’enroulent d’elles-mêmes. La structure verticale servira également pour assurer la bonne évolution des haricots. De plus, vous serez en mesure d’entretenir ou cueillir facilement les gousses. Pour information, les haricots à rames peuvent grimper jusqu’à 2 ou 3 mètres de hauteur.


Comment réaliser la rame ?

Source image : astucesuapotager.com

Pour commencer, il faudrait planter dans le sol deux cannes de bambou en parallèle. Ensuite, il faudrait attacher une ficelle résistante de 60 cm entre les deux bâtons. La hauteur des bambous doit être de 1,50 cm. La dimension des cannes de bambou est souvent petite. Cependant, les gousses et les tiges sont légères pour éviter que les bâtons se cassent une fois le haricot arrivé à maturité. Le nombre de ficelles à utiliser doit prendre en compte le nombre des bâtons installés. À noter que, la ficelle doit être tendue sur les bâtons pour assurer le maintien des tiges. En ce qui concerne le choix du bâton, vous pouvez utiliser des bambous, des rameaux ou des branches taillées. Vous devez savoir que le jardinage ne nécessite pas toujours un investissement important.

Les étapes de tuteur et les transverses

Le montage d’une rame nécessite deux étapes importantes. D’abord, il faudrait installer un tuteur en bambou et ensuite les traverses. Le tuteur servira pour maintenir les tiges en place sur les hauteurs. Tandis que, les traverses maintiendront les tiges sur l’horizontale. Lors de l’installation de tuteurs, il est recommandé d’utiliser à la fois un bambou feuillu et un bambou nu. Ce dernier sera planté sur un intervalle d’un mètre. Les bambous feuillus seront quant à eux installés entre chaque intervalle à environ 50 cm de la première canne de bambou. Grâce aux feuilles des bambous, vous pouvez éviter d’utiliser des liens. En effet, elles pourront accrocher de manière naturelle les plantes. Des branches de bambou bien droit doivent également être installées en horizontale sur la structure. Elles aideront à maintenir les rames en place durant les intempéries. Les supports horizontaux serviront aussi pour guider les tiges des rames à grandir vers la droite ou la gauche. Ainsi, les haricots rames n’évolueront pas en hauteur.

La finition a son importance

Rotation des Cultures - Tableau Rotation des Cultures au Potager

Rames – potager

L’ensemble de la structure doit être complété avec des tiges de saule. Pour information, le saule peut atteindre deux ou trois mètres de hauteur dès la première saison. À maturité, il peut atteindre jusqu’à deux fois ces hauteurs. La tige disposera donc d’une hauteur importante. Vous pouvez découper la tige de saule pour disposer de plusieurs supports. En pratique, les tiges de saule doivent être entremêlées aux cannes de bambou. Ainsi, il sera possible de densifier la structure d’accrochage. Dans le cas contraire, il sera difficile d’accueillir les jeunes plantes grimpantes. Sachez-que le haricot rame grandit rapidement. Ainsi, il est conseillé de placer les rames avant que les haricots n’émettent leurs longues tiges volubiles. Grâce à ce support, vous disposerez d’une rame esthétique qui se mariera à la perfection avec les jolies fleurs blanches papilionacées des haricots rames.

Choisissez les jardiniers de la coopératives pour entretenir vos jardins. Ils seront vous faire profiter de leur savoir faire et vous faire bénéficier de crédit d’impôt !

Une rame pour le potager, 0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire