05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Quel Sol pour les Légumes - Légumes Adaptés Type de Sol

Quel sol pour les légumes ?

Connaître les spécificités de son sol

Besoin d’informations sur les légumes que vous pourriez cultiver sur votre sol ? Ne vous faites plus aucun souci à ce sujet. Avec les conseils des jardiniers paysagistes, obtenez les informations nécessaires sur les légumes à cultiver en fonction de la nature de votre sol.

Quel sol pour les légumes ?

Chez tout expert jardinier, le sol est un facteur déterminant à ne pas négliger. Plus vous maîtrisez votre sol, plus bonne sera la récolte. En effet, le potager constitue pour le jardiner une portion de terre ayant des caractéristiques propres à une culture de légume spécifique. En clair, il faut noter que tous les légumes n’ont pas les mêmes besoins. Certains légumes ont une croissance décuplée selon le type de sol sur lequel ils sont cultivés. C’est la raison pour laquelle tout bon jardinier devrait connaitre tout au moins la nature de son sol ou de son potager. Par ailleurs, il faut noter que les sols sont de natures diverses. Il s’agit notamment des sols de nature sableuse, des sols de nature argileuse, des sols de nature calcaire et enfin des sols de nature humifère.

Les sols de nature sableuse

De natures peu fertiles, ces sols sont meubles et sont surtout très faciles à travailler. C’est le type de sol qui est très recommandé pour les légumes aux racines profondes. En clair, ces racines pourront s’y développer sans ambiguïtés. Le sol sableux est bien évidemment idéal pour la culture de l’ail, de l’artichaut, du céleri, de la ciboulette, de l’échalote, de l’estragon, du fraisier, du navet ainsi que de la pomme de terre. Mais le seul désavantage que présente ce type de sol est le suivant. Ce type de sol requiert un arrosage très fréquent car étant meuble, la rétention d’eau n’est pas son point fort. Enfin, il faut noter que le sol sableux ne possède pas un potentiel de fertilité assez élevé.

Les sols à tendances calcaires

Il n’est pas rare de voir certains jardiniers pratiquer du jardinage sur des sols calcaires. Ces types de sols sont reconnaissables à leur couleur claire. Le sol calcaire n’est pas seulement reconnaissable par sa couleur mais aussi au fait qu’il y ait des pierres qui ont tendance à s’effriter très facilement au toucher en période de chaleur. Le sol calcaire est d’une perméabilité qui nécessite néanmoins un arrosage fréquent. Les légumes adaptés à ce sol sont entre autres la carotte, le chou pommé, le chou de Bruxelles, la fève, la lavande, le persil, le romarin, la sauge et le thym. L’avantage qu’offre ce type de sol est qu’il est d’une fertilité moyenne. Cette fertilité est bien évidemment due au fait que le calcaire participe au processus de décomposition de la matière organique dont a besoin vos légumes. C’est un sol qui peut se révéler très productif.

Les sols argileux

La caractéristique principale que présente un sol argileux est sa porosité. Cette porosité le rend capable de retenir de l’eau. Il est important que vous sachiez que cette porosité n’est efficace que pendant l’hiver ou en temps de pluie. En effet, il est capable de retenir de l’eau de façon excessive en temps d’humidité. En été, il durcit et devient encore plus difficile à travailler. En tenant compte de tous ces facteurs, il devient aisé d’y cultiver de la chicorée, du chou-fleur, de l’épinard, du haricot, de la menthe, de l’oseille, du pois ainsi que de la tomate.

Les sols humifères

C’est le type de sol idéal pour toute sorte de culture de légume car c’est un sol riche et fertile. Cette fertilité s’explique par le fait qu’il est issu de la décomposition d’une quantité importante de matière organique. Les sols humifères conviennent donc à la plupart des légumes.

Pour connaître la qualité de vos sols et savoir quels légumes y cultiver, faites appel à nos jardiniers, ils sauront vous conseiller et vous aider à entretenir votre potager. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt !

Laisser un commentaire