05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
fraisier

Plantation et culture du fraisier

La fraise est un fruit savoureux dont le parfum rappelle immanquablement l’été et le soleil. Les jardiniers paysagistes vous prodiguent les meilleurs conseils pour sublimer la plantation et la culture de vos fraisiers. De quoi récolter bientôt chez vous des fraises juteuses, à la chair tendre et sucrée, gorgées de soleil et pleines de vitalité.

La plantation du fraisier

Le mois de septembre est considéré comme le meilleur mois pour planter ses fraisiers mais il est possible de le faire dès la fin de l’été, pendant l’automne. On peut également planter pendant l’hiver si le sol ne gèle pas ou alors au tout début du printemps pour les fraisiers qui produisent en fin de période estivale.

L’emploi d’un fertilisant est intéressant pour donner de la légèreté et une certaine richesse à la terre. Pensez à espacer chaque plant de trente à quarante centimètres. Pour éviter toute bactérie, ne pas planter à l’endroit où des pommes de terre, poivrons ou tomates auraient été récoltées.

Suivant le climat, les fraisiers ont une durée de vie entre un et cinq ans, en moyenne trois années. Il est recommandé de préparer le sol de culture quelques semaines avant la plantation et de supprimer toutes les mauvaises herbes. Incorporez à la terre un engrais de fond et pensez à planter vos fraisiers sur des buttes qui ne manqueront pas de les protéger contre les eaux stagnantes. Tassez-les au pied.

Comment cultiver les fraises ?

fraisier

La fraise est un fruit relativement facile à faire pousser pour peu qu’on respecte certains aspects inhérents à sa culture. Nul besoin par conséquent d’être un expert du jardinage. Dans la phase préliminaire, celle du repos, le fraisier ne craint pas le froid et il en a même besoin pour son épanouissement futur. Il supporte sans peine les hivers rigoureux et les températures extrêmes de l’ordre de moins vingt degrés Celsius.

Par contre, il est malheureusement très sensible aux gelées tardives intervenant au printemps à cause de sa floraison qui émane en avril-mai. Contrer ce problème est possible à l’aide d’un tunnel de forçage. Il faudra néanmoins être vigilant et prendre garde à ce que les fraises ne chauffent pas, auquel cas il faudra immédiatement retirer le tunnel, qui aurait alors l’action d’une serre.

L’exposition des variétés à gros fruits doit être ensoleillée alors que celle pour les fruits plus petits sera plutôt mi-ombragée.

Dans la mesure du possible, il faut éviter les sols trop humides ou encore trop calcaires. Il est nécessaire d’arroser les plants jusqu’à fin novembre et surtout de protéger les fruits des oiseaux, au printemps, par des filets.

Les différentes variétés de fraisiers

  • Le fraisier à gros fruits remontants dont la récolte se fait de la mi-printemps à l’automne
  • Le fraisier à gros fruits non remontants qui concentrera sa production en juin.
  • Le fraisier des quatre saisons, friand d’ombre et dont les fruits rappellent les fraises des bois et qui se récoltent de juin à octobre.

Entretien de vos fraisiers

fraisiers

Il est indispensable de supprimer les longues tiges – les stolons – qui s’enracinent et viennent perturber l’équilibre du fraisier au niveau de ses ressources. Le pied des fraisiers doit être paillé pour conserver l’humidité pendant la période estivale. Pensez à traiter, de façon naturelle et non chimique, vos fraisiers contre les pucerons et l’oïdium.

Les arroser régulièrement est très important, sans pour autant les gorger d’eau. Privilégiez par conséquent la régularité et arrosez de façon limitée, de préférence le soir ou le matin pour éviter le phénomène d’évaporation.

Pour clore, les mêmes conseils sont de mise si vous avez décidé de cultiver vos fraisiers en pot, par exemple sur votre balcon.

Laisser un commentaire