05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
jardins médiévaux

Jardin médiéval : comment s’en inspirer ?

Bien structuré, intelligemment délimité par des plessis, coloré et varié, le jardin médiéval est un concentré de plantes très atypique. Afin de créer un tel espace de culture chez soi, il ne faut oublier aucun détail : carré des simples, potagers, herbes magiques, herbes à porée… Si vous voulez réaliser un beau jardin médiéval dans votre propriété, les jardiniers avisés vous proposent ces quelques règles fondamentales qui vous permettront de vous offrir un petit jardin d’Eden.

Un jardin mystérieux et bien garni, doté d’une beauté pittoresque

jardin médieval des cinq sens à Yvoire- Professionnels A Domicile

Jardin Médiéval des cinq sens à Yvoire

Hortos conclusus : le jardin médiéval doit être clos ! Méditatif, secret et protégé des regards, il se montre petit à petit, dévoilant ses nombreuses plantes aussi diverses qu’utiles et qui sont en parfait accord avec les besoins quotidiens de l’ère médiévale. Doté d’un coin de plantes magiques aux pouvoirs salvateurs, d’un coin de plantes comestibles et d’un coin de pharmacopée naturelle, cet espace atypique est aussi idéal pour les plantes en potages ou encore potées. Vous pouvez même prévoir un coin pour les arbres à fruits et pour les fleurs.

Des matériaux et des formes simples

jardins médiévaux

jardins médiévaux

La structure du jardin est ordonnée et plutôt simple. Les plates-bandes et la fontaine sont très caractéristiques de ce havre de paix. Vous pouvez alors créer des plates-bandes en carrés, rectangulaires et surélevées. En général, les bordures sont des tressages conçus en saule, en branches d’osier, en châtaigner, en pierre et même en planches. Toutefois, si vous voulez apporter une petite touche de modernité, vous pouvez choisir des matériaux contemporains tel l’acier Corten qui vous donnera un aspect rouillé.

Le fameux carré des simples du jardin médiéval

Pour ceux qui débutent en jardinage, l’herbularius ou le carré des simples se présente comme une véritable trousse à pharmacie. Regorgeant de nombreuses plantes médicinales, il vous permet de soulager les petits maux du quotidien. Vous pouvez y planter le Calendula officinalis, la camomille matricaire ou encore le thym pour les soins de première urgence. Pour apaiser les maux de ventre, vous avez le chardon, l’absinthe et la menthe. Pour les fièvres, on retrouve la Benoîte et la verveine officinale. Vous pouvez aussi réserver de la rue, de la mélisse ou de l’armoise dans un coin du carré (des plantes de femmes).

Les plantes magiques

Vous pouvez cultiver des plantes aux pouvoirs magiques (en leur temps) dans votre jardin médiéval. On retrouve notamment la sauge, pour ses vertus curatives universelles, ou encore l’amarante qui apporte protection, guérison et immortalité. Les plantes tinctoriales telles le pastel ou le safran, ainsi que les plantes textiles comme le chanvre et le lin sont également les bienvenus pour orner à merveille votre espace.

Le coin potager et verger

Cet espace de plantes comestibles se compose d’herbes à potées, de légumes racines et de potages en tout genre (arroche, épinards, choux, cucurbitacées, pois…). Vous pouvez aussi y trouver des condiments servant à relever les plats (la livèche, le fenouil, la moutarde ou le raifort), ainsi que des plantes aromatiques comme la ciboulette ou le basilic.

Les jardiniers de la coopérative peuvent s’occuper de vos espaces verts ! N’hésitez pas à demander un devis gratuit ! Sachez qu’ils peuvent vous faire bénéficiez d’un crédit d’impôt sur les prestations d’entretien.

Laisser un commentaire