05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
iris bulbeux

Iris bulbeux

Les  jardiniers professionnels vont vous faire redécouvrir l’Iris et, plus particulièrement, l’ Iris bulbeux. La famille des Iris (les Iridacées) se compose de 300 espèces, principalement divisées en bulbeuses et rhizomateuses (elles-mêmes regroupant plus d’une centaine d’espèces chacune).

Ce sont des plantes vivaces allant de 5 à 90 centimètres selon les espèces et dont les couleurs regroupent toutes les nuances de bleu et de violet, du blanc, du jaune et du rouge.

Spécificités de l’ Iris bulbeux

L’Iris bulbeux, parfois nommé « Iris anglais » ou « Iris de Hollande » tient son nom de son organe de stockage enterré : le bulbe. Leurs feuilles allongées et rainurées sont très souvent caduques. Certaines espèces (comme les Iris Juno) peuvent même posséder des racines charnues.

Tous les Iris bulbeux entrent dans leur période de repos durant l’été. Tous les Iris bulbeux sont très résistantes au froid et au gel (à l’exception de l’Iris Xiphium, originaire d’Afrique du Nord). De plus, les Iris bulbeux font partie des premières plantes à fleurir au printemps.

Chaque Iris bulbeux à sa place

Bien qu’un grand nombre d’espèces soit majoritairement utilisé en parterres ou en rocailles mariées aux muscaris, aux pensées, à des tulipes blanches ou jaunes, aux giroflées… On préfère employer les Iris reticulata (de 15 centimètres de hauteur maximum) en bordures. Les Iris Xiphium, bien plus grands (ils peuvent atteindre jusqu’à 80 centimètres de haut) sont le plus souvent utilisés dans les jardins comme fleurs à couper.

Comment les planter ?

Les Iris bulbeux se plantent vers le mois d’octobre dans un sol bien drainé, neutre ou légèrement rempli de calcaire. Il est préférable que l’endroit soit bien exposé au soleil. Chaque bulbe doit être espacé de 10 à 15 centimètres (à l’exception des bulbes de l’Iris reticulata qui peuvent être plantés à 5 centimètres les uns des autres).

Plantez-les à une profondeur de 12 centimètres (20 pour les plus grands).

Ne les arrosez pas tous les jours, une fois par semaine (lors de leur période de croissance) suffit amplement et laissez-les quasiment au sec durant l’été (qui correspond à la période de repos). Il est nécessaire de fertiliser la terre à l’aide d’un engrais riche en potassium pendant et après la floraison si vous souhaitez une plus grande floraison l’année suivante.

Hors saison !

Il est important d’arracher et de diviser les bulbes à l’approche du mois de septembre afin  de multiplier vos plantes facilement. Cette pratique a aussi comme avantage de rajeunir les vieilles touffes. Ensuite, il vous suffit de les replacer à un autre endroit de votre jardin. Il est également possible de réaliser le semis de graines (sous châssis froid) en octobre ou en mars dans de petits pots gorgés d’un substrat composé de terre de votre jardin et de sable.

Un choix optimal pour votre jardin

Les Iris bulbeux n’ont pas qu’un avantage : en plus d’embellir votre jardin dès l’arrivée du printemps par leurs magnifiques couleurs, ils ne demandent pas beaucoup d’entretien et ne sont pas difficile à placer tant par les nombreuses variétés qui existent que par leur grande résistance face au gel. De plus, ils sont très résistants aux maladies et aux insectes.

Néanmoins, n’hésitez pas à pulvériser un mélange d’eau et d’huile d’olive si vous voyez apparaître des pucerons (ces petites bêtes vertes vecteurs de maladies) sur la plante. Si vous êtes un passionné du jardinage qui  n’a malheureusement pas le temps nécessaire pour entretien son jardin, contactez les jardiniers professionnels de notre coopérative pour vous prêter main forte.

Notre équipe opère partout en France, confiez-nous vos travaux et profitez d’une réduction fiscale de 50 %.

 

Iris bulbeux, 0 / 5 (0 votes)
Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
jardin fleuri tout l'été
Un jardin fleuri tout l’été : cela vous tente ?

Laisser un commentaire