05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Greffer un Arbre Fruitier en Couronne - Greffe en Couronne

Greffer un arbre fruitier en couronne

Greffer un arbre fruitier en couronne

Les jardiniers paysagistes vous expliquent le processus pour greffer un arbre fruitier en couronne. Simple et efficace, c’est une technique qui permet de modifier la variété des arbres fruitiers solidement installés. Pourquoi faire la greffe en couronne ? Comment s’y prendre ? Quand le faire ?

Parmi les techniques de greffage, celle en couronne est vraiment simple à réaliser. C’est une méthode qui peut être répliquée sur plusieurs arbres, mais on l’utilise en général pour changer la structure d’un arbre fruitier dont la production est en baisse.

La greffe est pratiquée lorsqu’il est impossible de faire du bouturage. On cherche donc à reproduire les divers végétaux par l’union de deux espèces. Le nouveau végétal est appelé greffon et la plante de support le porte-greffe.

Greffe en couronne : quand le faire ?

C’est avant la fleuraison entre mi-avril et mi-mai, lorsque l’arbre produit abondamment de sève, durant une journée ensoleillée. Durant cette période, il est plus facile de décoller l’écorce.

Préparation des greffons

Il faut prélever les greffons de la variété que vous souhaitez obtenir entre janvier et février, car la plante est dans une phase de repos végétatif.

Préparation du porte-greffe

Le porte-greffe doit être apprêté en février. Coupez-le jusqu’au nouveau point de greffe, mais en laissant une ou deux branches qu’on va exploiter comme tire-sève. Le diamètre minimal d’un porte-greffe est environ 2 cm. La coupe se fait à plat.

Greffe en couronne : liste du matériel

5 outils pour le jardinage vont être utilisés pour cette tâche : le mastic à greffer, le sécateur, le greffoir, la scie et les ligatures souples.

Greffe en couronne : le processus à suivre

Premièrement, il faut rafraîchir la coupe du porte-greffe

Servez-vous du greffoir pour rafraîchir la plaie du porte-greffe. La blessure doit être lisse et nette. Deuxièmement, la préparation des greffons. En fonction de la taille du porte-greffe, il est possible d’installer plusieurs greffons. Tenez, le porte-greffe de 2,5 cm peut accueillir deux greffons, chaque élément étant placé face à l’autre. Pour des dimensions plus importantes, vous pouvez installer plusieurs greffons à intervalle régulier.

Deuxièmement : on taille

Les greffons ayant 2 à 4 yeux seront taillés en biseau simple de 2,5 cm (voir plus) et mis à l’opposé du bourgeon le plus bas, accompagnés d’un épaulement. Enlever une bande de l’écorce sur un côté du biseau : c’est cette partie qui va rester en contact avec l’écorce non décollée sur le porte-greffe. De cette manière, on favorise la soudure.

Troisièmement, on décolle l’écorce sur le porte-greffe

Faites une incision verticale sur l’écorce du porte-greffe de 2,5 cm. L’incision doit être réalisée sur chaque greffon. Prenez la spatule du greffoir et décollez l’écorce du bois sur un côté.

Quatrièmement, on positionne les greffons.

Mettez les greffons dans les fentes jusqu’au support de maintien. Le biseau regardant l’intérieur, positionnez la bande mise à nu sur un côté du biseau sur l’écorce non décollée.

Cinquièmement, on consolide la greffe en couronne.

Après l’installation des greffons, ceinturez l’ensemble pour que les greffons tiennent bon. Ajoutez-y du mastic à greffer les plaies sur le greffon (au niveau des extrémités tailladées) et le porte-greffe.

Greffe de couronne : l’après

Attendez au moins 14 ou 21 jours pour voir les premiers signes qui confirment la reprise végétative de la greffe. Quand les greffons sont solidement soudés, gardez seulement le plus vigoureux et supprimez les souples. Répétez cet exercice régulièrement. Ensuite, détruisez les ligatures pour éviter un étranglement des greffons et éliminez les tire-sèves.

Pour vous aider à maîtriser cette technique, vous pouvez faire appel à un jardinier professionnel. Cet article vous a plu ?

Laisser un commentaire