05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche

Blog Jardinier

Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Désinformation des Pesticides - Savez Vous ce que Vous Consommez ?

La désinformation des pesticides

‘’Il faut cultiver notre jardin’’ nous indiquait Voltaire dans sa pièce de théâtre Candide… déjà au XVII siècle cette phrase philosophique incarnait sans le savoir à l’époque une réalité d’aujourd’hui : le recours à notre propre jardin afin de garantir l’origine et la façon dont ont poussé les aliments que l’on consomme. Dans le monde d’aujourd’hui, la productivité et le rendement sont de plus en plus fonction de pesticides, il est recommandé, dans la mesure du possible, de participer à la production locale en faisant du Jardinage, une activité sociale mais aussi solidaire. Selon les bons jardiniers, renseignez-vous sur ce que vous consommez et méfiez vous de la désinformation des pesticides !

La dépendance aux pesticides, un besoin ou une nécessité…

En 2018, rares sont les centres de production agricole où le recourt aux pesticides ne s’applique pas, les grands groupes internationaux se sont enfermés dans une spirale productive et la peur de ne pas atteindre leurs objectifs les amène à utiliser des pesticides. Il est compréhensible que pour certaines bactéries ou champignons on applique des pesticides afin de protéger ou immuniser la production.

Mais aujourd’hui il semblerait que l’usage de pesticides est devenu commun à tel point que dans leur budget, les centres de production consacrent toujours un pourcentage dédié aux coûts estimés pour l’achat de ces substances chimiques pour lutter contre les organismes susceptibles de nuire à la plante.

Ces achats qui ne sont pas toujours nécessaire. Afin d’assurer la production pour respecter les contrats de livraison signé en avance, on applique et pulvérise divers insecticides, fongicides, herbicides et autres parasiticides. Mais que disent les médias sur l’impact de ces substances sur le corps humain et sur les sols?

Une couverture médiatique pas toujours bien vue

Il a été prouvé grâce à divers études et recherches notamment réalisés au Canada, aux Etats-Unis d’Amériques, en France mais aussi en Afrique de l’Ouest que l’usage des pesticides particulièrement sur une période consécutives de plusieurs années, détériorent le sol et est néfaste pour le corps humain.

Protégé par des lobbies, ce sont tout d’abord les médias indépendants qui ont commencé à se prononcer et à communiquer sur l’effet des pesticides.

L’appauvrissement des sols, la contamination des nappes phréatiques et parfois de l’air et bien entendu les aliments produits sont des sujets tabous et difficiles d’exposer aux yeux de tous, surtout lorsque l’on pointe du doigt une entreprise nationale dont la production sert à alimenter une grande partie du pays…

Désinformation des pesticides : la solution est entre nos mains !

Vous pouvez télécharger le rapport des résidus de pesticides dans les fruits et légumes sur ce site : https://www.generations-futures.fr/publications/residus-pesticides/ ou directement :rapport des résidus de pesticides sur les fruits et légumes

Ce rapport a été élaboré sur la base de données officielles produites par la direction générale de la répression des fraudes ( DGCCRF).

désinformation des pesticides

Cancers, troubles de la reproduction et autres troubles neurologiques sont les constats les plus fréquemment observés sur les populations avoisinantes et ouvriers travaillant dans les champs de production agricole utilisant des pesticides. Afin d’éviter cela, nous avons tous un rôle à jouer pour participer à la diminution de l’usage des pesticides.

Commencez par consommer local en achetant à un petit producteur de la région lors des marchés hebdomadaires. Encore mieux si vous le pouvez, adoptez la main verte et mettez-vous à cultiver.

On débute par des pieds de ciboulettes et autres herbes fraîches pour facilement se prendre au jeu et installer sur sa terrasse, ses fenêtres ou son toit, des bacs avec des salades, fraises, etc. ….

Initier vos enfants et autres proches à cette pratique afin de répandre cette habitude. L’objectif étant de savoir ce que l’on consomme et de réduire l’usage des aliments produits en masse et dont on ne connait et maîtrise pas la forme de culture.

Informez-vous sur ce que vous consommez et sur ce que vous allez consommer ! Utilisez divers médias d’informations (internet, journaux, reportage TV, notre blog, etc.) pour vous donner une opinion et ne pas se focaliser sur une seule.

Sur le même sujet
culture associee par nos jardiniers professionnels
C’est quoi le compagnonnage des plantes ?

2 Commentaires

Laisser un commentaire