05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Jardiner sans pesticides

Stop pesticides ! Le jardin au naturel !

Cette semaine, les jardiniers paysagistes souhaitent vous sensibiliser à une cause qui leur est chère : l’importance de jardiner sans pesticides ni insecticides. En effet, ces professionnels trouvent la nature riche et désirent la préserver pour les générations à venir. Alors pour que de magnifiques fleurs continuent de fleurir, que les arbres fruitiers continuent de produire de délicieux fruits et pour que les potagers regorgent de légumes en toutes saisons, suivez les conseils sages de nos experts. Parce que jardiner autrement c’est possible et facile !

Pourquoi jardiner sans pesticides ?

Les pesticides sont des produits chimiques utilisés quotidiennement dans les jardins depuis de nombreuses années. Actuellement, des études scientifiques poussées démontrent que les pesticides, les insecticides et autres produits utilisés au jardin sont mauvais pour l’environnement et nocifs pour l’Homme.

Mélangés à l’eau de pluie, les pesticides utilisés dans les fossés et les pentes ruissellent jusque dans les rivières ou les nappes phréatiques. De ce fait, ces dernières sont rapidement polluées. Les conséquences sur la faune et la flore sont réelles : extinction d’espèces végétales, malformation de certains poissons… Chez l’Homme, des répercussions existent aussi, notamment sur la santé des plus fragiles. Et que dire des effets à long thème qui ne sont pas encore tous connus.

Les insectes et les petits animaux aidant à la culture ne sont pas épargnés par les insecticides. De plus, les mauvaises herbes et les insectes nuisibles développent des particularités génétiques pour résister aux produits toxiques. Des produits de plus en plus nocifs sont alors utilisés pour les éliminer. En employant des astuces naturelles, ces inconvénients notables ne sont plus à craindre.

D’importants impacts sur les terres de culture sont également à noter. L’érosion des sols et le tassement de la terre amenant jusqu’à sa stérilité sont des conséquences aux produits chimiques que rencontrent régulièrement les jardiniers.

En dernier lieu, il faut savoir que l’industrie des pesticides et des insecticides sont des industries à hauts risques qui rejettent un nombre considérable de déchets toxiques.

Jardiner sans pesticides ni insecticides c’est possible ! Et facile !

Avoir un jardin en bonne santé sans utiliser de produits chimiques nécessite la connaissance de quelques astuces simples.

D’abord, nos professionnels en jardinage vous conseillent d’anticiper les désagréments que pourraient connaître vos plantations. Par exemple, traitez naturellement vos rosiers avant qu’ils soient envahis de pucerons en introduisant des coccinelles sur vos arbustes.

Ensuite, il est recommandé de couvrir vos cultures avec de la paille pour éviter la propagation de mauvaises herbes. Pour les terrains en jachère, il est conseillé de faire pousser des plantes saines qui recouvrent le sol.

Dans le choix de vos cultures, faites pousser des plantes qui s’adaptent à votre jardin. Le sol, le climat et l’exposition au soleil ont chacun une importance considérable pour éviter l’emploi abusif d’engrais. De plus, travailler la terre aux moments adaptés favorisera vos cultures.

Il est également important de mettre en place une rotation des cultures. Cela consiste à faire pousser chaque année un légume différent sur un même terrain. De ce fait, les terres auront le temps de se ré-enrichir en minéraux (ceux qui ont été utilisés par les légumes de l’année précédentes). Par exemple : plantez des légumineuses (haricots, fèves…) l’année d’avant vos légumes-feuilles (pommes de terre, poireaux, salade…).

Pour entretenir la fertilité du sol, les bons jardiniers sont d’accord pour affirmer que les vers de terre sont les meilleurs alliés des jardiniers. Pour favoriser leurs activités, un apport régulier en compost est indispensable. Pour faire du compost, rien de plus simple : dans votre jardin réservez un emplacement pour y jeter vos déchets organiques. Vous pouvez l’utiliser au bout de quelques mois. Attention : ne mettez pas d’agrumes ou de fruits exotiques.

De manière générale, encourager le développement d’un environnement favorable à la vie de plantes et d’animaux ne pourra qu’être bénéfique à votre terrain. À contrario, ne laissez surtout pas les herbes spontanées (appelées familièrement « mauvaises herbes) se propager. Pour cela, coupez-les avant qu’elles ne fleurissent ou ne mettent des graines.

Vous êtes maintenant prêt à jardiner sans pesticides ni insecticides ! Vos récoltes au potager et au verger n’en seront que meilleures !

Sur le même sujet
curcuma magnifique plante d'ornement
Le curcuma : culture, plantation et entretien
Que faire Sous sa Serre en été - Récolte et Plantation dans la Serre en été
Que faire sous la serre en été ?
Que Faire dans le Bassin en Été
Que faire dans le bassin en été ?
Différentes Innovations Côté Jardin en 2017
Quelles sont les différentes innovations côté jardin en 2017 ?

2 Commentaires

  1. Billoir

    dommage que l’on introduise ici en fin d’article une incitation à l’elimination des adventices qui participent egalement, malgré tout, à la biodiversité…
    tout reste et restera une question de CONTEXTE

    1. Charlotte

      Bonjour,

      Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre article. Nous ne pensions pas être aussi radicale dans l’élimination des adventices (pour les novices sachez que les adventices sont plus communément appelées « mauvaises herbes » ou « herbes folles »). Une formulation mesurée aurait été plus judicieuse et je pense que nous nous en expliquerons plus longuement dans un article dédié aux adventices.

      Nous vous souhaitons une bonne journée, en espérant vous lire prochainement.

Laisser un commentaire