Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
economie-credit-impot

Réduire ses impôts en 2021 : les différentes solutions possibles

Vous êtes en quête de solutions visant à alléger votre fiche d’imposition ? Payer moins d’impôts devient une préoccupation pour vous ? Dans cet article nous vous proposons des solutions concrètes pour payer moins d’impôt

1- Services à la personne et crédit d’impôt

crédit d'impôt jardinage

Services à la personne et crédit d’impôt

Il est tout d’abord important de comprendre ici, la différence entre un crédit d’impôt et une réduction d’impôt.

Réduction d’impôt : Comme son nom l’indique, la réduction d’impôt consiste, pour le foyer imposable, à une réduction du montant de l’impôt à payer, ou à son annulation totale.

Par exemple : Monsieur Dupont est imposable, il doit payer 2000€ d’impôt cette année, il obtient un crédit d’impôt de 1500€. Il ne lui restera alors que 500€ d’impôt à régler.

Crédit d’impôt : Il ne concerne pas seulement les foyers imposables, comme pour la réduction d’impôt, mais il touche également les foyers non-imposables.

Par exemple : Monsieur Dumartin n’est pas imposable, il ne doit donc pas payer d’impôt cette année, il obtient un crédit d’impôt de 500€. Le trésor public lui sera redevable de 500€. Il recevra donc cette somme.

C’est une mesure incitative qui vise à favoriser certains secteurs d’activités notamment celui des services à la personne, limiter le travail au noir, et accroître le pouvoir d’achat des français. Les clients de ces secteurs d’activités peuvent alors bénéficier d’un remboursement calculé sur la base d’un certain pourcentage de dépenses, le tout sous la forme d’un crédit d’impôt. 

Les services à la personne (SAP) sont éligibles selon la loi au crédit d’impôt de 50%. Cela permet de bénéficier des services d’un professionnel pour l’entretien de son jardin, son ménage, ses petits travaux de bricolage…tout en réduisant ses impôts ! Dans cette catégorie de services, on pourrait citer l’embauche d’un professionnel, pour l’exécution de travaux de jardinage à son domicile. Il peut ainsi s’agir de travaux de débroussaillage ou de tonte de pelouse, de la taille des arbustes et des haies, ou cueillette des fruits et légumes.

Ces différents travaux, effectués au sein de votre résidence principale ou secondaire permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50 % des dépenses réellement engagées. Et comme condition essentielle, il faudrait faire appel à un professionnel, soit de vous-même ou plus simplement via notre coopérative agréée. Les conditions d’obtention de cet avantage fiscal sont très simple : il suffit de déclarer son imposition sur le revenu en France.

2 – Faire des dons pour réduire son imposition

don pour réduire ses impôt

Faire des dons vous permet de réduire votre imposition

Faire des dons pour réduire ses impôts peut aussi s’avérer être une solution utile et pratique pour payer moins d’impôt. Dans le premier cas de figure, les simples dons ou les dons aux œuvres sont des bons créneaux. A titre d’exemple : les particuliers ayant répondu favorablement à la collecte des fonds visant à restaurer et à conserver la cathédrale Notre-Dame de Paris bénéficieront d’une déduction d’impôt. Aussi, les dons effectués à un organisme reconnu d’utilité publique, les dons au profit d’organismes sans but lucratif qui exercent des actions concrètes en faveur des victimes de violence domestique.

Toutes ces formes de donation donnent droit à une déduction d’impôt souvent supérieure à 50%. Toutefois, et selon les cas, il peut y avoir une limitation du montant à verser ou sur le total du revenu imposable. Voici ce que précise le gouvernement :

Pour la partie du don supérieure à 1 000 €, le montant de la réduction d’impôt est de 66 % du montant donné. Le montant cumulé des dons qui donnent droit à la réduction d’impôt ne peut pas dépasser 20 % de votre revenu imposable

3 – Investir dans l’immobilier pour baisser ses impôts

Investir dans l'immobilier pour réduire ses impôts

Investir dans l’immobilier pour réduire ses impôts

Depuis quelques années, le gouvernement a mis en place certaines lois de défiscalisation immobilière qui sont, à n’en point douter, une véritable incitation à investir dans ce secteur particulier. Du dispositif Duflot au dispositif Pinel, en passant par la loi Censi-Bouvard, les mécanismes d’incitation à l’investissement immobilier ont permis à ce jour, à de nombreux français d’avoir de l’intérêt dans ce secteur. Que ce soit pour du neuf ou pour de l’ancien, il est possible de bénéficier d’une  déduction fiscale.

Il conviendrait néanmoins de noter que cet avantage est plus intéressant lorsque l’on investit dans du neuf.

En effet, l’état octroie aux bailleurs du logement neuf, une réduction fiscale pouvant aller jusqu’à vingt-et-un pour cent. Par contre, une période locative est imposée ainsi qu’un certain plafond pour les loyers.

4 – Travaux d’économie d’énergie déductibles

Isoler son logement pour réduire ses impôts

Isoler son logement pour réduire ses impôts

Parmi les astuces pour payer moins d’impôt, il y a le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est dans le fait, assimilable à une prime forfaitaire versée par l’agence nationale de l’habitat (Anah). L’Anah est une structure étatique, placée sous la tutelle des ministères en charge du logement, du Budget et de l’Economie.

La CITE d’après la loi quinze de finances de 2020, à muter en prime forfaitaire. Cette prime permet ainsi de déduire des impôts, une partie des dépenses de rénovation énergétique, engagés par le contribuable. Ce crédit existe depuis le 1er Septembre 2014, et agit comme une incitation à faire des travaux d’économie d’énergie dans une résidence principale.

Il est à noter que pour avoir droit à ce crédit, la résidence principale devrait avoir été achevée depuis plus de deux ans. Et les travaux de rénovation effectués, devraient avoir été réalisés par une entreprise certifiée RGE (reconnu garant de l’environnement). A condition de ne pas dépasser les 75 % des dépenses effectuées, le CITE est défini  depuis 2020 selon un forfait par type de travaux. Le calcul ne tient plus compte d’un pourcentage sur la somme des dépenses éligibles.

Le CITE  se plafonne sur une durée de cinq ans : 2 400 (pour un individu seul) ; 4 800 (pour un couple soumis à une imposition commune). Une majoration de 120 par individu à charge supplémentaire. Il convient de rappeler que l’avantage fiscal peut être remis en question, si la facture établie par la société installatrice des équipements ne comporte pas les mentions exigées. L’extension du bénéfice de la prime à tous les foyers, excepté pour les plus nantis et la dilution définitive du CITE, a pris effet le 1er janvier 2021.

5 – Organisme spécialiste du crédit d’impôt pour l’entretien de votre jardin 

jardiniers paysagistes

Coopérative de services à la personne

Vous souhaitez plus d’informations sur le crédit d’impôt lié aux services à la personne ? Notre équipe est à votre écoute au 05.59.70.57.35 (appel gratuit) pour répondre à toutes vos questions ! Depuis 12 ans nous mettons en relation des particuliers souhaitant réduire leurs impôts grâce aux prestations de services à la personne, avec des professionnels de notre coopérative ! N’hésitez plus ! 

Laisser un commentaire