Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Reconversion : Comment devenir Paysagiste ?

Reconversion : devenir paysagiste, comment faire ?

Devenir Paysagiste attire de plus en plus de monde notamment des personnes en reconversion professionnelle. Ce métier permet de ressortir la beauté de la nature à travers son art et sa créativité.

Qu’est-ce qu’un paysagiste ?

Un paysagiste est considéré comme un architecte des espaces verts, il est un artiste qui exprime sa créativité.

Le paysagiste est une personne passionnée par la beauté de la nature. Tel un peintre, il s’avère que c’est aussi un artiste qui exploite le fruit de sa créativité. On peut lui donner aussi le nom d’architecte, car en plus du caractère artistique de son métier, il existe aussi une science à connaître dans le domaine du paysage. Le Paysagiste est donc quelqu’un qui exploite le fil fragile qui sépare la science de l’art et l’applique à la nature.
Le paysagiste intervient dans des environnements variés. Ils sont à la fois appelés à œuvrer dans des projets urbains, mais aussi dans des projets de territoire. Et bien évidemment, un paysagiste peut mettre son expertise en embellissant votre jardin de manière optimale.

 

Les missions d’un paysagiste

Le métier de paysagiste s’intéresse généralement aux espaces verts. Il participe à la conception, à la création et à l’entretien de ces derniers. Les embellissements jouent un grand rôle dans la vie quotidienne. En effet, tous les secteurs ont besoin d’un paysagiste que ce soient les entreprises, les villes ou les entreprises de construction de résidence…

 

Les préparatifs

Dès qu’un client a pris commande auprès d’un paysagiste, ce dernier entame les préparatifs. Cela consiste à se rendre sur le terrain en question et à analyser les différents paramètres de l’environnement en observant la topographie, l’état du sol, le climat… Il commence alors à établir un devis par rapport aux besoins du client tout en tenant compte des normes adaptées.

 

Les qualités requises pour devenir paysagistes

Certaines qualités s’avèrent indispensables dans le métier de paysagiste

 

  • Créativité : c’est la qualité clé qu’un paysagiste doit posséder. Un paysagiste est tout d’abord un artiste, son but est de ressortir l’originalité et la beauté dans ses créations.
  • Robustesse : grand ami de la nature, un paysagiste travaille toujours en extérieur malgré les intempéries (chaleur, pluie, neige). De même, le paysagiste est, dans la plupart du temps, en déplacement. C’est pour cette raison qu’être en bonne s’avère nécessaire pour ce métier.
  • Compétences managériales : bien que le travail d’équipe ne soit pas le point fort de chaque artiste, il reste important. Il se peut que vous fassiez partie d’une équipe ou que vous soyez en tête d’un projet. Il vous faudra donc de l’autorité accompagnée de souplesse. En d’autres termes, il faut savoir exprimer ses idées tout en prenant en compte la suggestion de vos subordonnées.

 

Se former aux connaissances de Paysagisme

comment se reconvertir au métier de Paysagiste ?

Un paysagiste doit aussi avoir des compétences techniques.

L’action d’un paysagiste dans divers lieux et environnement nécessite une grande connaissance dans plusieurs domaines. Pour la conception des espaces verts, il a besoin d’une once de connaissance en botanique et de physiologie végétale. Pour la conception et la création, il a besoin de connaître l’architecture, la maçonnerie, la plomberie, le génie civil et l’hydraulique… Puisqu’il agit directement avec l’environnement, il est important d’avoir des connaissances en écologie.

  • Formations pour devenir paysagiste : Il n’est pas obligatoire de suivre une formation particulière pour devenir paysagiste sauf pour avoir le titre de « paysagiste concepteur ». Sur ce, de nombreuses formations et des écoles supérieures sont accessibles pour accéder à ce métier.
  • Formation initiale : pour les élèves ayant le brevet, il est possible de s’orienter directement vers le métier de paysagiste. En suivant des formations de niveau CAP pour obtenir le BEPA aménagement de l’espace. Spécialité travaux paysagers, le CAPA travaux paysagers pour les apprentis qui souhaitent rapidement s’initier à la vie professionnelle ou un Bac professionnel travaux paysagers. Après le CAP, il est possible de suivre une formation niveau bac +2 pour obtenir le BTSA aménagements paysagers ou production horticole. Pour obtenir un Diplôme d’État (DE) paysagiste de niveau supérieur bac +5 pour le titre de paysagiste concepteur. Il faut passer par des écoles supérieures comme l’École nationale supérieure de paysage de Versailles à Marseille, l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille ou l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux. Les études durent 3 ans après deux années de formation en BTSA aménagements paysagers. Seulement une centaine d’étudiants sont sélectionnés chaque année en France. Il y a également le Diplôme d’ingénieur en paysage d’Agro Campus Ouest et le Diplôme de l’ESAJ à Paris. Il est à noter que les apprentis doivent passer leur CACES pour avoir le permis de conduire des engins motorisés.
  • Formation continue : La seule façon de se reconvertir en paysagiste concepteur par la voie de la formation continue est de préparer le diplôme d’ingénieur en paysage d’Agro Campus Ouest. Cette formation est destinée aux professionnels en activité souhaitant acquérir de nouvelles compétences pour se perfectionner. Ce métier est aujourd’hui fortement sollicité du fait que la population accorde de plus en plus d’importance à la nature et à sa préservation. Le paysagiste peut travailler dans le secteur privé, public ou freelance en travaillant pour son propre compte. Après quelques années d’expérience, il peut évoluer en tant qu’ingénieur paysagiste, chef de projet ou chef d’entreprise en créant sa propre agence privée.
  • Salaire d’un paysagiste : Comme les autres métiers, le salaire d’un paysagiste varie selon son statut, son expérience, sa notoriété ainsi que son lieu d’exercice. Un paysagiste débutant gagne dans les 2 000 euros mensuels. Les plus expérimentés touchent dans les 3 500 euros mensuels.

Se former en suivant des stages pratiques

Pour accéder au métier de paysagiste, il est indispensable de suivre plusieurs stages dans des entreprises du paysage pour acquérir des compétences et de l’expérience sur le terrain. L’application des connaissances acquises en formation se fait uniquement sur le terrain. C’est également l’occasion pour vous de vous constituer un réseau professionnel qui vous sera utile pour la suite de votre carrière.

Il est temps de se reconvertir dans un métier qui vous passionne comme le métier de paysagiste où vous serez plus proche de la nature.

 

Laisser un commentaire