05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Bois Mort dans nos Jardins - Vivent dans les Arbres Morts

Bois mort dans nos jardins

Bois mort dans nos jardins : Un cycle de vie

N’hésitez pas à garder tous vos bois morts et à les regrouper dans un coin de votre jardin afin de profiter de tous les effets bénéfiques sur notre écosystème. Le bois en se dégradant se transformera en humus qui aura une fonction nourricière pour votre terre grâce aux minéraux qui vont s’en libérer.  Avec une terre bien nourrie, vos plantes deviendront naturellement plus belles sans apport de quoi que ce soit d’autre. Un moyen à la fois économique et écologique de les nourrir. Les minéraux produits par l’humus du bois mort sont la meilleure nourriture de vos plantes. La fertilité des sols va entraîner la production de lichens, de mousses et de champignons qui vont également se nourrirent de la décomposition du bois. La cellulose du bois, grâce aux champignons sera plus facile à assimiler par les insectes qui s’en nourriront à leur tour. Bref ne pas jeter les restes du bois mort dans votre jardin est plutôt bénéfique pour les plantes. En effet, le bois pourrit peut contribuer aux éléments nutritifs du sol et un refuge pour certaines espèces qui vivent dans votre jardin. Avec les conseils des jardiniers professionnels, explorer comme tirer profit des restes de bois coupés.

Un lieu de vie

champignons sur bois mort

Bois Mort dans nos Jardins

Outre le fait de développer la vie, le bois mort permet à de nombreuses espèces d’en faire leur lieu de vie où ils peuvent se nicher. Ainsi les mammifères tels les écureuils, les lérots, les chauves-souris, près de 40 % des oiseaux aiment se nicher dans du bois mort tout comme les insectes et les amphibiens. Un arbre mort enraciné sera plus bénéfique pour l’écosystème car sa décomposition lente aura pour fonction d’alimenter le sol progressivement. En n’abattant plus vos arbres morts, en gardant de côté vos vieilles branches, vous participerez à la survie d’ 1/5 de la faune qui ne vit exclusivement que de bois mort.

Pourquoi laisser traîner du bois mort dans le jardin ?

Le bois mort qui traîne un peu partout dans le jardin semble gêner la propreté. Surtout, quand il faut ranger à tout prix votre cour pour rendre l’espace vert si propre, il faut jeter le bois mort. Mais ce que vous ne savez pas que ce reste de bois apporte des bienfaits aux autres espèces de votre jardin. Pour mettre de côté du bois mort, vous pouvez garder les grosses branches au sol, si vous avez du tronc, c’est super ! Mais les vieilles souches feront aussi l’affaire. Tous ces tas de bois morts sont très utiles pour abriter d’autres espèces végétales telles que les champignons, les lichens et les autres animaux qui se développent à l’ombre. Ces espèces vivantes contribuent pour leur part aux apports de nutriments sur le sol, alors vous devez laisser de côté quelques morceaux de bois pour préserver la vie d’autres êtres.

 

Conserver le sol en bonne santé

Garder du bois mort augmente les chances d’avoir un sol en bonne santé et contribue énormément à la fertilité des sols. La décomposition des restes de bois contribue énormément à l’humidification calcaire. Un ajout de cette matière entraîne une bonne qualité du sol, une meilleure rétention d’eau et un apport de nutriments pour le sol de votre jardinage. En cette fin, le bois pourri libère des minéraux qui sera utilisé à l’enrichissement de la qualité du sol et contribue au maintien de la santé des plantes. D’autres espèces viennent contribuer à la décomposition du bois tels que les lombrics, les insectes, les bactéries, plusieurs espèces de champignons, ce qui enrichit la qualité du sol à la fertilisation. Enfin, les restes de gros morceaux de bois est un avantage pour empêcher l’érosion du sol pendant la saison de pluie.

Pour chaque espèce, son bois mort

bois mort

Le bois subit les intempéries, les interventions de l’homme, la vieillesse et finit lui aussi par mourir. Le bois, lorsqu’il meurt, reste productif, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent. Il n’est donc pas anodin de le préserver, même une fois mort. Chaque espèce d’animal se nourrit et s’abrite en fonction de l’essence de l’arbre, de ce qu’il lui apporte. Son orientation, son taux d’humidité, sa longueur seront déterminants pour chacun de ses hôtes. Ainsi, un chablis n’abritera pas les mêmes hôtes qu’un arbre mort encore enraciné.

Les insectes qui se nourrissent du bois mort

On dénombre un certain nombre d’insectes qui se nourrissent exclusivement d’arbres morts. Les champignons en décomposant la cellulose du bois mort, permettent au xylophage de se nourrir de ce bois qui devient ainsi plus digeste. Les larves d’insectes participent également au festin puisqu’ils ne peuvent, eux non plus, survivre sans ce bois.

Les espèces qui vivent dans les arbres morts

Un certain nombre d’insectes tels que les coccinelles, pince-oreilles mais aussi différents mammifères comme les écureuils, chauves-souris, hérissons ou encore rongeurs se logent dans des arbres morts. Il est donc essentiel de s’informer pour participer à la préservation de l’environnement. Vos actions, aussi minimes soient-elles, participent au maintien de la vie de nombreux animaux. Tout ce que nous faisons a un impact énorme sur notre planète, sur son écosystème. Si vous voulez la préserver il ne tient qu’à vous de toujours vous informer auprès de professionnels du jardinage sensibilisés à l’écosystème. Ils seront vous donner des conseils judicieux pour que votre jardin devienne un refuge pour des milliers d’espèces d’animaux. Il ne tient qu’à nous de participer à leur survie afin que les générations futures puissent connaitre toutes les espèces qu’aujourd’hui !

Donner une seconde vie aux bois morts contribue alors à la préservation d’espèces vivantes qui vivent à l’intérieur d’un espace forestier. Le bois en décomposition sert de refuge pour les petits rongeurs, un abri et un nutriment pour les plantes sous-bois et les espèces de champignons. De nombreuses espèces profitent du bois mort et l’utilisent comme substrats, refuges et nourritures. On peut citer les xylophages ou les aproxylophages qui se nourrissent de bois pourris pour survivre. Ensuite, ces champignons transforment certains composants comme la cellulose pour être utilisé à son tour par d’autres êtres-vivants qui ont besoin de ce sucre complexe pour vivre. D’autres espèces d’insectes volants comme les scolytes ou la lucarne cerf-volant l’utilisent pour pondre des œufs. Pendant l’hiver, d’autres animaux cherchent refuge dans le bois mort et se prospèrent tels que de nombreux espèces d’insectes (mille-pattes, fourmis, abeilles, papillons, coccinelles, …), des mammifères (hérissons, chauve-souris, …), des oiseaux (chouettes, sittelles, …), des amphibiens (grenouilles, salamandres, crapauds,…) et des espèces de gastéropodes (escargots, limaces, etc.)

 

Bois mort dans nos jardins, 5 / 5 (3 votes)

Laisser un commentaire