05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Topinambour : Culture Printanière

|26 février 2016

De nombreux amateurs du jardinage ignorent tout du topinambour, du fait de sa rareté dans les commerces. Depuis quelques années, ce légume revient de plus en plus au menu des cuisines. La culture du topinambour au printemps est très facile. Il n’est pas nécessaire de s’en occuper tous les jours. Toutefois, il ne faut pas pour autant le négliger. Les jardiniers paysagistes vous donnent des directives pour mener à bien votre culture du topinambour.

Origine du topinambour

Il est assez difficile d’établir l’origine du topinambour. Certaines personnes pensent qu’il vient de l’Amérique et aurait été apporté par les Espagnols au XVIème siècle, tandis que d’autres pensent que lors d’une grande famine au XVIIème siècle au Canada, le topinambour aurait été adopté par les Indiens locaux.

Même si, on ne sait pas exactement d’où il vient, on sait que sa culture a beaucoup régressé au fil des siècles. A l’heure actuelle, on en trouve principalement dans le Val de Loire, le Poitou ou l’Auvergne. Mais celui dont le nom scientifique est Helianthus tuberosu, est en train d’être redécouvert pour ses vertus et son tendre goût d’artichaut.

La plantation du topinambour

Le topinambour ne se plante pas n’importe où ! Il faut savoir que ce légume est très résistant, très vivace, très rustique, mais surtout très envahissant. En effet, il peut mesurer jusqu’à 3 mètres de haut, et faire de l’ombre aux autres cultures. Ainsi, veillez à le mettre un peu à l’écart des autres. Mais il présente un avantage considérable, car il constitue un « coupe vent » pour les végétaux assez sensibles.

Plante du topinambour - Jardiniers Professionnels

Le topinambour préfère le soleil, mais supporte les coins légèrement ombragés. La constitution du sol lui est égale, mais il a une petite préférence pour les terres drainées. Le topinambour se plante généralement en février ou mars, c’est-à-dire, à la fin de l’hiver. Si vous manquez de temps pendant cette période, vous avez  jusqu’au mois d’avril pour vous rattraper.

On utilise principalement des tubercules dédiés pour la culture, mais on peut très bien aussi planter des tubercules  pour la consommation. Pour planter ce légume, pensez à bêcher le sol (de préférence lorsqu’il a bien plu), plantez-les à une profondeur d’environ 10 centimètres et espacés de 80 centimètres à 1 mètre. Ensuite, recouvrez de terre et arrosez.

Une fois plantés, les topinambours ne nécessitent aucun soin particulier, si ce n’est de tailler les tiges lorsqu’elles arrivent à une hauteur de 30 centimètres. En revanche, il est fortement déconseillé de réaliser un tuteurage d’autres cultures, car contrairement aux bambous, la tige est moins solide et risque donc de se décomposer. Donc si vous avez pour projet de faire des boutures, ce sera assez difficile.

Récoltez et conservez les topinambours

Les topinambours sont prêts pour la récolte 6 mois après avoir été cultivés. Par contre, lors de la récolte, récupérez tous les tubercules même les plus petits, sinon vous risquez d’en être envahis durant des années.

Pour bien les récolter et ne pas en laisser, suivez bien les conseils suivants : tout d’abord, faîtes un mouvement de levier pour enlever la motte de terre sur le pied du topinambour. Ensuite, extrayez les tubercules du sol à la main. Il peut y en avoir beaucoup ! Suivant les récoltes, vous pouvez en avoir jusqu’à 3 kilos.

Concernant la conservation, il est important de savoir qu’ils se gardent mal en dehors du sol. Aussi, récoltez-les selon les besoins. En revanche, ils sont très résistants à l’hiver à condition de mettre un coup de binette dans la terre et de les recouvrir de paille ou de feuilles sèches afin de les préserver des périodes de gel. La récolte s’effectue du mois de mars au mois de septembre.

paillage du pied du topinambour pour le protéger du froid- Jardiniers Professionnels

Si le topinambour vous a séduit et que vous souhaitez en faire la culture, vous avez tous les ingrédients pour ne pas tuer votre plante à la première plantation. Mais n’oubliez pas, ce légume très envahissant repousse systématiquement si vous n’enlevez pas les tubercules, même les plus minimes. En sollicitant l’accompagnement des jardiniers professionnels, il est certain que vous réussirez votre culture du topinambour. Et même, cuisinez de délicieuses recettes, et peut-être ferez-vous découvrir à votre entourage un légume oublié de tous !

 

Sur le même sujet
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter
Planter en été
que planter en été ?

Laisser un commentaire