05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Tamaris, entretien et taille des tamaris

Tamaris : un petit arbre facile à cultiver

Rien de tel qu’une plantation de tamaris, ce petit arbre au feuillage unique, pour parfaire et rendre un jardin merveilleux. Très décoratif et facile à cultiver, le tamaris saura parfaitement agrémenter votre milieu, et ce, que ce soit pour un énorme ou un petit jardin. Mais pour en arriver à cette conclusion, vous devez prendre soin de ces petits arbustes et les chouchouter comme s’ils étaient vos propres bébés. Grâce aux conseils des  jardiniers de métier, redécouvrez comment entretenir et prendre soin de vos tamaris.

Les différents types de tamaris

Cet arbuste compte deux variétés bien distinctes, parmi lequel se trouve le tamaris galicca rencontré généralement dans les régions au climat méditerranéen doux et chaud. Ensuite, on peut également distinguer le tamaris anglica, qui quant à lui, est plus adapté dans les régions océaniques que l’on peut rencontrer au nord de la France. Ces deux catégories de tamaris sont ensuite divisées en plusieurs espèces telles que les tamarix aralensis, les tamarix chinensis, les tamarix canariensis, les tamarix dioica, etc.

Dans quel endroit et comment planter les tamaris ?

Dans le domaine du jardinage, chaque espèce de plante nécessite un milieu et un espace adapté pour sa plantation afin de subvenir à leurs besoins. Le tamaris autrement dénommé tamarix pousse aisément sur les terrains bien drainés avec peu d’humidités et pauvre en calcaire. En effet, il apprécie les sols sablonneux et les terrains généralement pauvres et secs. Par ailleurs, pour une meilleure floraison, vous devez planter votre tamaris dans un milieu bien exposé au soleil et bien aéré. Il n’est pas très recommandé de le mettre dans un pot, surtout s’il n’a pas encore atteint son âge adulte.

L’idéal c’est de le mettre dans un trou avec une profondeur d’environ 1 m que vous pouvez reboucher avec un mélange de compost et de terreau afin d’alléger le sol. Dans le cas d’une plantation en haie, tâchez de garder une distance d’environ 1,5 m, entre chaque trou.

Entretien et taille du tamaris

Comment arroser le Tamaris ?

Comme le tamaris requiert très peu d’eau, il peut alors pousser favorablement dans un milieu sec sans avoir besoin d’être arrosé. Par contre, pour garantir une meilleure floraison, vous devez le tailler chaque année pendant des saisons bien définies et avec des techniques bien adaptés. Pour cela, vous devez commencer par tailler votre tamaris en été, plus précisément pendant la fin des gelées entre le mois de mars et d’avril.

Comment tailler le Tamaris ?

Côté technique, d’une part, si vous voulez que votre arbuste gagne en hauteur, vous devez éviter de trop tailler près de son pied. D’autre part, afin de multiplier beaucoup plus les rameaux florifères, vous devez rabattre fortement ceux de l’année précédente qui ont déjà commencé à fleurir. Enfin, taillez les rameaux qui se dirigent spécialement vers son centre ou ceux qui se chevauchent pour pouvoir bien aérer votre tamaris. Efforcez-vous d’offrir un port plus évasé sur l’ensemble de votre arbuste. Sinon, vous pouvez aussi lui attribuer un port en boule ou en tige en adoptant une taille plus sévère.

L’idéal pour un meilleur rendu en termes de forme et d’esthétique pour un tamaris, c’est de le tailler uniquement tous les 2 voire tous les 3 ans, et ce, pendant l’été ou le printemps.

Méthode de multiplication des arbustes tamaris

Les arbustes tamaris tout aussi faciles à planter qu’à entretenir peuvent également se multiplier plus facilement. Ceux-ci recouvrent l’ensemble de votre jardin et se multiplient de manière spontanée en se ressemant. Vous pouvez, de ce fait, prendre les jeunes plants qui se trouvent au pied de vos tamaris pour pouvoir les planter à leurs tours dans un lieu bien déterminé. Sinon, vous pouvez également opter pour une bouture avec du bois sec en mois de décembre pour le multiplier.

Laisser un commentaire