05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
plantes épiphytes

Plantes épiphytes : entretien des plantes épiphytes

Les plantes épiphytes : qu’est-ce que c’est ?

Le monde des plantes est si vaste que parfois même en ayant la main verte, cela ne suffit pas à comprendre le bon fonctionnement des plantes, c’est pour cette raison qu’il est utile de se rapprocher des bons jardiniers pour profiter de leur précieux conseils, au sujet notamment de l’entretien des plantes épiphytes.

Une plante Epiphyte est un genre assez particulier du monde botanique, car elle a des racines ″extérieurs″ qui la laisse vivre sans avoir besoin de terre, contrairement au restant des plantes composant le règne végétal ; en effet, elle pousse en étant suspendu sur d’autres plantes, arbres et même sur les roches lorsqu’elle est dans son milieu naturel, et dans des pots suspendus lorsqu’elle décore votre salon ou orne votre balcon. Toutefois, il ne faut pas les  confondre avec les plantes parasites qui se nourrissent en introduisant ses racines dans les troncs d’arbres qu’elle occupe en « colonisant » une partie de l’eau et sels minéraux absorbés par ces derniers.

Une plante épiphyte se nourrit en captant l’humidité présente dans l’air qui l’entoure, ce qui explique leur origine aux zones tropicales, connus pour leur taux d’humidité ambiant.

Une Epiphyte, ça s’entretien comment au juste ?

L’avantage de la plupart des plantes épiphytes est leur entretien peu exigeant, voir facile ! Car en plus de ne demander aucune fertilisation, il suffit d’un endroit assez visité par les rayons du soleil, une température assez chaude (supérieure à 13°C) et bien sur un taux d’humidité ambiant. Pour ce qui est de l’arrosage, l’un des meilleurs moyens d’assouvir la soif d’une Orchidée, le bassinage semble être le meilleur procédé. Au fait il parvient à plonger les racines de la plante dans de l’eau pendant au moins une heure, de manière hebdomadaire préférablement. Quant aux autres espèces tel que les Tillandsias et les broméliacées une brumisation quotidienne en petite quantité fera l’affaire ; à noter que pendant l’hiver il est logiquement préconisé d’espacer encore plus les arrosages.

Si votre main verte vous démange, mettez-vous au jardinage tout de suite pour préparer le nid de vos « plantes en air » en fixant les pots soit au plafond de la pièce, sur un support ou même sur le mur ; la plante suspendue au beau milieu de la véranda est aussi un très bon choix

Une variété immense

plantes épiphytes

Tillandsia – Plantes épiphytes

Jouissant de plus de 500 espèces, et vivant majoritairement dans les forêts tropicales ou l’humidité et la chaleur son le duo idéal pour ce genre de plantes et même en Afrique et en Australie pour certaines variétés. On peut vous citer les plus familières pour un jardinier lambda ; Le Philodendron, et son beau feuillage vert aux vertus décoratif et anti polluant. Le schlumbergera et son étonnante abondante floraison même en plein hiver, ce qui lui a valu le surnom de « Cactus de Noel ». L’Epiphyllum, la saisissante beauté des couleurs composants sa fleur ainsi que sa taille pouvant avoisiner le demi mètre. Il est pratiquement impossible de toutes les mentionner par au moins 1 caractéristiques, pour cela on en citera que quelques-unes comme : Le guzmania, Le Tillandsia, Le Aechemas ou alors le Vrisea pour ne citer que cela.

Les jardiniers de la coopératives sont toujours là pour vous faire découvrir des plantes originales qui sauront égayer vos jardins et vos intérieurs. L’entretien des jardins par des jardiniers professionnels vous permet de bénéficier de crédits d’impôt….pensez-y !

1 Commentaire

Laisser un commentaire