05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
mouche de la cerise

La mouche de la cerise. Qu’est-ce que c’est ? 

Pour les bons jardiniers, la mouche de la cerise est un insecte qui appartient à la famille des diptères dont la taille à l’âge adulte est de cinq millimètres. La femelle dépose des œufs dans les fruits dès qu’elles arrivent à maturité. Au final, les larves arrivent à détruire des fruits mûrs.

Ses caractéristiques physiques la différencient très facilement des autres mouches : sa tête comporte des yeux verts, son corps est de couleur noire. De plus, elle a des ailes transparentes à bandes noires.

Comment procéder pour en finir avec la mouche de la cerise ?

Pour régler le problème des cerises véreuses et améliorer votre jardinage, sachez que la seule chose à faire est de tuer les mouches de la cerise avant qu’elles ne déposent leurs œufs dans les fruits en croissance. Des pièges sont en vente dans le commerce pour apporter de l’aide au jardinier.

Dès la fin avril, les mouches de la cerise arrivent dans les vergers pour déposer leurs œufs dans les fruits en cours de développement. Les mouches font des perforations dans la chair de la cerise lorsqu’elle est jaunâtre pour y mettre leurs œufs. Il faut compter quelques jours, et, de ces œufs émaneront de minuscules asticots blancs, qui s’accrochent au cœur du fruit. Ces larves de cinq à six millimètres de longueur prennent trois semaines pour se développer en se nourrissant des fruits qui se dégradent.

mouche de la cerise

Lorsque les fruits touchés s’échouent au sol, la larve se transforme pour mieux passer l’hiver dans la terre. Dès que le printemps arrive, les œufs en éclosion se transforment en mouches et tout recommence. Un tout petit trou est facile à voir sur la cerise, puis un pourrissement se développe autour.

Pour préserver les cerisiers des mouches cerise et des vers, il faut agir avant la ponte des œufs. Si des actes de protection peuvent être faites en éparpillant en fin d’hiver, sur le sol du sulfate de fer, cette méthode est peu suffisante pour enrayer l’éclosion de toutes les futures mouches qui hibernent. Lorsque le printemps apparaît, il est donc nécessaire de placer des pièges dans les arbres.

Les meilleurs pièges contre les mouches de la cerise ressemblent à des cercles cartonnés, remplis de colle, qu’il faut placer dans les branches des cerisiers. Ces pièges ne sont pas chimiques et assurent la protection de toutes les variétés de cerisiers. Ce sont des disques de couleur jaune troués au milieu, et cela d’être placés sur les branches des cerisiers.

Ces disques se collent les uns aux autres. Des feuilles protectrices permettent de placer les disques sur les branches sans accoler les feuilles. Chaque disque collé à une plaquette d’attractif que l’on lie. Le lien entre la couleur jaune et des attractifs attire les diptères qui sont prises au piège par le collant. Pour un meilleur résultat, les pièges doivent être placés sur les ramifications dans la couronne de l’arbre, pour un appas par mètre de feuillage.

La meilleure période pour installer ces pièges, dépend des conditions météo, mais aussi de la période la plus favorable c’est-à-dire lorsque les cerises commencent à devenir au jaune avant de rougir.

La meilleure façon de combattre la mouche de la cerise c’est de planter, très tôt, différentes sortes de pièges à base de substances chimiques qui éviteront de faire pourrir les fruits. Placez quelques pièges pour un cerisier de taille moyenne. Ramassez aussi toutes les cerises tombées du cerisier avant que les larves n’entrent à l’intérieur du sol. Jetez les cerises aux poubelles. N’en faites pas du compostage.

Laisser un commentaire