05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
mâche

Mâche : une petite salade à semer en autonome !

|15 septembre 2020

La mâche est une salade sauvage, cultivée pendant l’hivernage. Elle représente de nombreux avantages comme l’apport en fer et en vitamine C. Cependant, sa culture demande beaucoup d’effort que les semis et la plantation de salades classiques. Avec les conseils des paysagistes de notre coopérative, redécouvrez les différentes techniques afin de bien semer et entretenir la mâche dans votre jardin.

Quel est le moment, le mois idéal pour semer la mâche ?

mache-culture

La mâche, aussi appelée blanchette, aime les terres saines, humifères, fraîches et légèrement argileuses en surface. De plus, elle poussera facilement dans les sols légers, lorsque ces derniers sont assez frais. Cette valérianelle se plaît en situation ensoleillée et ombragée même si elle redoute les excès d’humidité et de chaleur. En effet, les doucettes supportant le grand froid sont celles qui ne sont pas suffisamment avancées ; sinon ses feuilles ne deviendront pas utilisables.

On peut distinguer la mâche précoce dont sa croissance se fait en mi-septembre et celle de la mâche rustique, pouvant supporter le frimas d’hiver. Les premières se sèment généralement de la fin de juillet à la fin d’août, et se récoltent 2 mois au plus tard. Ensuite, les secondes se sèment entre septembre et octobre, pour une récolte rentable de 3 à 5 mois, et après, soit pendant la saison hivernale jusqu’au début du printemps. Il est aussi important de surveiller la fonte des semis qui peut se produire si ceux-ci ont été trop drus ou la rotation culturale n’a pas été suffisante.

Par contre, si vous voulez récupérer vos propres graines, alors conservez en place certains beaux pieds semés en septembre. Leur floraison en avril/mai donnera des graines que vous souhaitez récolter en juin, notamment lorsque la plante jaunira. De plus, il est nécessaire d’arracher le pied que vous devez suspendre la tête en bas par-dessus de la toile. N’oubliez pas également de les conserver dans des sachets en papier !

Comment semer facilement la mâche ?

mâche

Pour bien semer vos mâches, il vous faut une terre bien ameublie, préparée et tassée en surface, grâce au passage d’un rouleau. Vérifiez aussi qu’elle n’a pas encore été labourée. Tracez des sillons avec un espace de 20 à 25 cm, peu enfoncés (environ 2 cm) et semez les différentes graines de mâches. Recouvrez ensuite avec une terre fine ou un terreau et plombez fortement ! Au-delà du semis en ligne, vous avez la possibilité de faire des semis à la volée de mâche, mais cette méthode de jardinage rendra encore plus difficile l’entretien. Il est conseillé maintenant de maintenir un sol frais et couvrir les planches avec de la paille, un sac en jute, des feuilles de fougère, le temps que la levée se fasse (environ 7 jours).

En dehors des semis, vous n’aurez pas besoin d’arroser puisque les pluies d’hiver et d’automne s’en chargeront. Il vous faudra néanmoins éclaircir quand les plants se seront développés tout en gardant les plus beaux pieds.

L’entretien de votre potager est une prestation éligible à une déduction fiscale sur vos impôts. N’hésitez pas à contacter notre coopérative pour plus de renseignements ! 

Laisser un commentaire