05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Chenille Processionnaire - Chenille processionnaire du pin

L’écopiège : pour lutter contre les chenilles processionnaires du pin

Solution pour se débarrasser des chenilles processionnaires du Pin : L’écopiège

Le printemps est la période, où les chenilles processionnaires du pin vont descendre des conifères, pour se diriger sous terre afin de poursuivre leur cycle biologique. C’est le moment idéal pour utiliser l’écopiège, une technique très efficace qui éradiquera ces insectes nuisibles. Les Jardiniers de notre coopérative, vont vous détailler les caractéristiques de ce dispositif écologique, économique et très performant.

Caractéristiques de l’écopiège à chenilles processionnaires

Ce système est composé de cinq parties. Il possède une collerette en deux parties qui se fixe tout autour du tronc, un sac plein de terre qui servira à collecter les chenilles, un tuyau qui relie la collerette. Ce sac sera maintenu par un dispositif composé d’un feuillard et d’une boucle avec deux esses et pour permettre aucun échappatoire un isolant végétal (de la ouate de cellulose) qui sera à disposer entre la collerette et le tronc.

Cet écopiège possède plusieurs dimensions qui varient de 30cm jusqu’à 3m20 et de circonférences variables de 30cm à 2m45. Le prix dépendra de la grandeur demandée, au minimum compter 30€ jusqu’à 60€ sachant que ce produit est réutilisable chaque année.

L’écopiège est un dispositif écologique car il n’utilise pas de produit chimique. Il est respectueux de l’écosystème car il ne capture que les chenilles processionnaires.

Cette technique est particulièrement recommandée dans les zones sensibles tels que les abords d’écoles, crêche hôpitaux…

C’est une méthode complémentaire aux autres techniques de lutte et notamment quand l’échenillage mécanique est impossible.

Fonctionnement de l’écopiège

Ce piège est à installer entre le mois de janvier et le mois de mai selon votre situation géographique. On peut considérer qu’il faut l’installer 3 semaines avant le printemps effectif.

Arrivée à la saison printanière, les chenilles processionnaires doivent descendre du pin afin d’aller s’enfouir sous la terre pour devenir des nymphoses. Lors de leurs descentes, elles seront bloquées par la collerette qui peut stopper jusqu’à plus de mille chenilles. Elles se dirigeront alors par le tuyau qui mène au sac plein de terre où elles s’enterreront pour continuer leur cycle biologique.

Par la suite au mois de mai il vous suffira d’apporter ce sac à la déchetterie. Pour l’année suivante il vous suffira de remplacer le collecteur de chenilles uniquement, le reste de l’écopiège est réutilisable à vie !

Comment fabriquer un écopiège maison ?

Voici un tutoriel pour fabriquer vous-même les écopièges à chenilles processionnaires du pin : Budget environ 25€

Matériel utilisé :

  • 1 mètre souple (type couture).
  • 1 Plaque de plexiglass souple ou nappe en plastique épais.
  • 1 Gaine isolante en mousse fendue.
  • 1 Morceau de tuyau d’arrosage.
  • 1 sac en plastique résistant (un sac de congélation fera largement l’affaire).
  • Colliers en plastiques (Rislans) qui seront attachés les uns aux autres.
  • 2 clous.
  • Gros scotch.
  • Bouchons de liège.
  • De la terre et du sable.

Fabrication de l’écopiège maison

  • Préparatifs de l’installation du piège

  1. Choisissez une zone sur le tronc d’arbre à protéger suffisamment haute et lisse.
  2. Mesurez la circonférence du tronc d’arbre à cet endroit.
  3. Coupez le boudin de mousse de la longueur de la circonférence calculée précédemment en ajoutant 10cm environ que vous recouperez si besoin.
  4. Coupez le plexiglass (ou nappe en plastique) de 15cm de hauteur et d’une longueur égale à celle du boudin en ajoutant 20cm.
  5. Positionnez la fente du boudin vers le bas et scotchez la base du rectangle en plastique au boudin.
  6. Ensuite, préparez le tronc d’arbre qui va accueillir le piège en enlevant les plus grosses écorces afin qu’il n’y ait pas d’espaces entre le tronc et le boudin.
  7. Préparez le sac plastique en mettant au fond un mélange de sable et de terre (50/50) sur une hauteur de 6cm environ et refermez le sac.
  • Pose du piège à chenilles processionnaires

  1. Placez le boudin/plastique autour du tronc en laissant un espacement entre les deux extrémités pour le tuyau d’arrosage (coupez le boudin si nécessaire).
  2. Scotchez ensuite le plexiglass ou la nappe autour du tronc en laissant un espace suffisent au moins 1cm afin que les chenilles soient obligatoirement piégées. Si besoin placez les bouchons en liège préalablement découpés en tronçons égaux de 1cm environ.
  3. Attachez des Rislans (colliers plastiques) entre eux et placez-les à l’intérieur de la fente du boudin afin de bien fixer le piège à l’arbre.
  4. Mettez en place le sac plastique rempli de terre/sable. Pour cela, pliez l’extrémité du sac en trois et percez 2 ou 3 œillets que vous renforcerez de scotch afin de consolider le sac plastique.
  5. Clouez le sac plastique à l’arbre en 2 ou 3 points.
  6. N’oubliez de faire une fente dans le sac pour introduire le tuyau dans le sac.

Et voila votre piège est prêt 😊

Comment installer l’écopiège à chenilles processionnaires acheté dans le commerce ?

  1. Pour commencer ôtez les aspérités tout autour du tronc où va être installé la collerette. Veillez à ce qu’elle soit à une hauteur sécuritaire afin de protéger les enfants et les animaux.
  2. Par la suite il faut constituer la collerette. Pour cela saisissez la bande adhésive, mesurez la circonférence adéquate (un peu plus que celle du tronc), puis collez sur le bas de la seconde partie en plastique.
  3. Une fois la collerette collée coupez le surplus de plastique.
  4. Ensuite prélevez sur cette partie un morceau de l’isolant qui sera égale au diamètre du tuyau et placez-le.
  5. Une fois cette opération terminée, installez le système autour du tronc. Utilisez le crochet tendeur fourni pour bien fixer fermement la collerette au niveau de la jointure et une petite sardine que vous enfoncerez de haut en bas vous servira pour que cette jointure soit bien resserrée.
  6. L’étape suivante consiste à bien isoler entre le tronc et la collerette. Pour cela préparez l’isolant végétal en l’humectant. Une fois bien préparé, appliquez-le en tassant bien.
  7. Après munissez-vous du système qui servira à maintenir le sac et installez-le.
  8. Remplissez le sac à moitié de terre puis avec les deux esses accrochez-le au dispositif de maintien et enfoncez le tuyau dans le trou préconçu. Cette étape finale, termine l’installation.

L’écopiège est le moyen de lutte le plus performant contre les chenilles à cette saison. Il respecte l’environnement le tout avec un prix très abordable.

Envahi par les chenilles processionnaires du pin ? Besoin de l’avis d’un professionnel ? Contactez un professionnel proche de chez vous !

Sur le même sujet
La mineuse du marronnier : petite chenille, gros dégâts ! - Professionnels A Domicile
Mineuse du marronnier : petite chenille, gros dégâts !
ver du poireau - Repiquer Poireaux Javel
Se débarrasser du ver du poireau!
Pyrale-du-buis - Professionnels A Domicile
La pyrale du buis
Chenilles Processionnaires du pin - Chenille Processionnaire Traitement
Les chenilles processionnaires du pin

1 Commentaire

  1. Pingback : L'écopiège : pour lutter contre l...

Laisser un commentaire