05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
histoire des jardins paysagers avant 1850 - Professionnels A Domicile

Jardins Paysagers avant 1850 : Histoire des Jardins

Voici le 6ème article consacré à la série sur l’Histoire des Jardins ! Ici les Paysagistes à domicile vous décrivent les jardins paysagers tels qu’ils étaient conçus avant 1850.

Les Jardins Paysagers avant 1850

Le nombre croissant de jardins réguliers (jardins classiques) conduit à une certaine lassitude et ce type d’aménagements qui nécessite un suivi rigoureux pour conserver toute leur beauté. Dans de nombreuses propriétés, l’entretien ne suit plus comme il se devrait. C’est la décadence des jardins réguliers. A cette époque, l’art des jardins s’oriente vers un retour à la nature.

Origine des Jardins Paysagers

Déjà sous le règne de Louis XIV, Charles Rivières-Dufresny (1648-1724) imaginait des jardins d’un nouveau genre plus orientés sur une conception naturelle.

En Angleterre, l’art des jardins paysagers prend rapidement de l’importance et certaines personnalités de cette époque vont contribuer à son développement.
Charles Bridgeman très influencé par les peintres représentant les paysages, préconise l’ouverture de ces jardins sur la nature et condamne les méthodes de taille stricte sur la végétation.

William Kent (1685-1748) tente de reproduire des scènes associant nature et fabriques. Il va même jusqu’à intégrer des arbres morts afin de donner un aspect encore plus naturel à ces décors.

Lancelot Brown (1716-1783) prolonge le concept de Kent et intègre dans les aménagements paysagers de grands plans d’eau et de nombreux bosquets.

Sir William Chambers (1726-1796) après un voyage en Chine (pays originaire du style paysager) s’inspire de ce genre et intègre dans ces aménagements des constructions telles que la grande pagode érigée en 1761 à Kew Garden à proximité de Londres. On parle alors de style de jardins anglo-chinois. Ce style sera de courte durée, il se caractérise également par la présence de nombreux ruisseaux, de passerelles, de nombreuses allées sinueuses au tracé parfois très compliqué et de nombreuses fabriques.

Humphrey Repton (1752-1818) propose au travers de ses écrits et de ses dessins des solutions pour réaliser des aménagements paysagers plus naturels. Il servira de référence aux paysagistes du 19ème siècle.

En France, certaines personnalités telles que le Marquis René-Louis de Girardin et Gabriel Thouin vont développer le style paysager.

Gabriel Thouin (1747-1829) dans le concept des jardins paysagers préconise une valorisation des vues depuis le bâtiment (tête de composition) et un cheminement tracé autour de la propriété à partir duquel d’autres allées mènent vers des différents points d’attraction de l’aménagement, l’utilisation de groupes d’arbres de même espèce, des plantations disposées en dégradé au premier plan et moins organisées lorsque l’on se rapproche des limites de la propriété, enfin l’usage limité d’éléments artificiels tels que les fabriques.

L’art paysager est un art d’imitation de la nature, c’est-à-dire une œuvre de peintre et de poète. Il est basé sur l’harmonie de la composition et du paysage qui créera le fond du tableau. Ce renouveau vers la nature est conforté par des philosophes de l’époque et notamment par Jean-Jacques Rousseau.

Ce style de jardin est originaire d’Extrême Orient et en particulier de Chine. Il se caractérise par l’absence totale de symétrie. Il s’agit d’aménagements ouvert sur le paysage environnant créant ainsi d’importantes perspectives que l’on découvre progressivement (suppression des clôtures et des limites visuelles).

Description des Jardins Paysagers

Les allées sont parfois très nombreuses et ont un tracé sinueux. Les courbes et contre courbes se raccordent entre elles harmonieusement et sont souvent justifiées par le contour de bosquets d’arbres, d’un plan d’eau ou tout simplement par le vallonnement du terrain naturel sur lequel l’aménagement paysager a été conçu. Elles doivent permettre la découverte progressive de chaque scène aménagée.

On trouve une très grande diversité de végétaux qui ne seront jamais taillés comme par le passé. On joue énormément sur les contrastes de formes et de couleurs, d’ombre et de lumière qu’ils peuvent apporter. Les massifs ont également des contours sinueux et parfaitement découpés, ils sont mis en valeur par de vastes prairies fleuries. Aux abords des bâtiments, les plantations sont disposées en dégradé, plus on s’en éloigne, plus elles sont disposées selon un beau désordre réfléchi et confèrent à ces aménagements paysagers une impression de non limite.

A cette époque de nombreuses espèces végétales sont importées d’Asie et d’Amérique à la suite des expéditions entreprises par les navigateurs et botanistes de l’époque. La classification binomiale (genre, espèce) de Carl von Linné (1707-1778) sera également fondamentale pour les jardins botaniques et dans le choix d’espèces pour paysager un aménagement.

L’eau, qu’elle soit dormante ou en mouvement est également très présente dans ces parcs paysagers ; elle est intégrée sous la forme de cascades, de ruisseaux traversés par endroit de ponts ou d’étangs avec des îlots. Une faune et une flore aquatique complètent ce décor. A proximité des plans d’eau, on n’hésite pas à coucher des arbres morts afin d’imiter au mieux la nature.

Dans ces parcs paysagers, on compte de nombreuses fabriques : temples, kiosques, pagodes, fausses ruines, grottes artificielles… ainsi que des monuments érigés à la mémoire d’illustres personnages.

Durant cette période, on commence à créer les premiers jardins publics ; à Nantes en 1807, à Nice en 1822, à Nancy en 1835. En 1804, c’est la création du cimetière paysager du Père Lachaise à Paris.

Exemples d’aménagements de Jardins Paysagers :

  • Parc d’Ermenonville (Oise) aménagé de 1763 à 1791
  • Parc Monceau à Paris aménagé en 1773
  • Parc du Petit Trianon à Versailles aménagé de 1775 à 1785
  • Parc de Bagatelle à Paris aménagé en 1777
  • Parc de Méréville aménagé de 1784 à 1794

 

Parc d’Ermenonville

Parc d'Ermenonville à l'époque - Professionnels A Domicilejardin-parc-ermonville - Professionnels A Domicile

Parc Monceau

Parc Monceau Paris - Professionnels A DomicilePont du Parc Monceau à Paris - Professionnels A Domicile

 

Parc de bagatelle

parc de la bagatelle à Paris - Professionnels A Domicileplan d'eau au parc Bagatelle - Professionnels A Domicile

 

 

 

Parc du Petit Trianon

parc du petit Trianon à Versailles - Professionnels A Domicileparc du petit Trianon ; hameau de la reine à Versailles - Professionnels A Domicile

 

 

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
jardin fleuri tout l'été
Un jardin fleuri tout l’été : cela vous tente ?

Laisser un commentaire