05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
mobilier de jardin en bois - Entretien du mobilier de jardin en bois

Entretenir son mobilier de jardin en bois

Comment entretenir son mobilier de jardin en bois

Qu’il soit en bois de teck, pin, merisier, eucalyptus, chêne ou autre bois, votre mobilier de jardin est fortement soumis aux intempéries. Ainsi, un minimum d’entretien est-il nécessaire pour le conserver en bon état. Et cet entretien est bien variable d’un matériau à l’autre. Et à ce titre, trois groupes doivent être pris en considération : les bois exotiques, les bois indigènes et le troisième groupe composé de l’osier et du rotin. Mais grâce aux conseils des bons jardiniers, apprenez à utiliser le réflexe salvateur pour la protection de votre mobilier de jardin.

Quelles essences utiliser pour votre salon de jardin

Avant d’entretenir, il faut bien savoir au préalable quelles essences utiliser pour la fabrication de son salon de jardin. En fait, et pour le garder le plus longtemps possible, le bois utilisé pour sa fabrication doit être choisi parmi les essences imputrescibles.

Les propriétés mécaniques de ces bois doivent aussi leur assurer une solide résistance aux champignons et aux insectes xylophages.

Ainsi, parmi les essences exotiques à utiliser, il faudrait compter l’Eucalyptus et le Teck, alors que pour les essences indigènes le choix reste plus large et inclus des essences comme le pin, le chêne, le robinier, le merisier, le noyer etc.

Une intervention nécessaire à la base

Matériau naturel, et qui plus est noble, le bois, soumis aux aléas climatiques, perd de sa jeunesse et de sa couleur au fil du temps. Il peut ainsi se griser, se craqueler, et prendre un aspect qu’il n’avait pas initialement. En plus de tous ces aléas et à force d’utilisation, votre mobilier de jardin peut, pendant vos différentes tâches de jardinage, prendre certaines tâches de graisse, huiles ou autres substances. Son entretien devient donc ainsi indispensable et primordial afin de lui assurer une durée de vie maximale ainsi qu’une beauté de tous les instants. Et quel que soit le type de bois utilisé pour la fabrication de vos meubles, l’étape préalable reste le nettoyage du bois avec une brosse à poils durs, de l’eau tiède et du savon noir. Et dans le cas où vos meubles auront pris des tâches assez résistantes, il faudra indubitablement avoir de l’huile de coude et du papier de verre afin de poncer la surface. Avantage certain dans ce cas d’espèce, le ponçage pourra ouvrir les pores du bois et assurer une meilleure pénétration des liquides de traitement.

A chaque bois son traitement

Il est utile de noter ici que chaque type de bois possède un traitement qui lui est applicable. Ainsi, des huiles de bois sont disponibles selon les cas et selon chaque essence ou groupe d’essence. Pour les essences exotiques telles le teck, il est utile, à l’aide d’un pinceau, de passer une ou deux couches d’huile de teck pour une protection naturelle et pour rendre au bois sa couleur d’origine. C’est une procédure qui peut être renouvelée deux fois par an si nécessaire. Les autres essences, pour leur traitement, nécessitent la lasure qui produit les mêmes effets que l’huile de teck sur le bois exotique. Néanmoins, pour le mobilier en osier ou en rotin, le traitement est tout particulier. Il faudrait dans un premier temps procéder au nettoyage par l’aspirateur, puis par la suite, il faudra appliquer de l’huile de lin sur toute la surface, avant de lustrer avec un chiffon doux.

Laisser un commentaire