05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
planter de l'échalote

Culture et entretien de l’échalote

Originaire du pourtour méditerranéen, l’échalote est connue et consommée depuis la plus haute antiquité. Avec nos jardiniers professionnels découvrez ou redécouvrez cet « alicament », ces nombreuses vertus et sa culture si facile.

L’échalote (Allium ascalonicum) est une plante vivace bulbeuse de la famille des Alliacées dont font aussi parti l’oignon et l’ail. Très riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, l’échalote est un trésor de bienfait pour la santé. Les grecs et les romains lui prêtaient des vertus aphrodisiaques, mais ce sont ces vertus anti-oxydantes équivalentes à celles de l’ail, ces composés soufrés agissant comme protecteurs de l’organisme, que nous retiendrons. De plus, source de phosphore, potassium, magnésium, manganèse, fer et cuivre, l’échalote est très riche en vitamine B6 (pyridoxine) qui joue un rôle important dans le fonctionnement du système nerveux et des défenses immunitaires. En fin, nous citerons sa richesse en sélénium, oligo-élément protégeant  les cellules du vieillissement qui associé à la vitamine E, contenue également dans l’échalote, contribue à la formation d’anticorps. Protectrice du système nerveux et immunitaire, anti-oxydante, l’échalote a toute sa place dans nos potagers où avec les conseils de nos jardiniers coopérateurs vous serez assurés de réussir sa culture si simple.

Les différentes variétés :

Il existe trois grands groupes d’échalote :

  • Les échalotes grises ont la chair blanc violet, une peau épaisse, d’un beige grisé et des bulbes plutôt petits et allongés. L’inconvénient : ils supportent moins bien le stockage.
  • Les échalotes roses, dites aussi ‘échalote de Jersey’, ont un bulbe plus ou moins allongé à la peau fine de couleur jaune, plus grosses que les grises.
  • Les échalotes hollandaises sont rondes et de couleur jaune ou rougeâtre.

Culture :

Pour cultiver les échalotes, il faut planter des échalotes. En effet les échalotes ne produisent que rarement des graines, en revanche, chaque échalote donnera naissance à 3 ou 4 nouveaux caïeux de même taille.

  • Conditions de culture : originaire du pourtour méditerranéen les échalotes ont besoin d’un fort ensoleillement et redoutent l’humidité ainsi que la fumure organique fraiche. En cas de terrain trop lourd ou retenant trop l’eau, nos jardiniers coopérateurs vous recommandent de les cultiver sur butte.
  • Plantation : d’octobre à janvier pour les échalotes « grises » et de février à mars pour les autres, enfoncez les caïeux dans une terre ameublie et propre (sans mauvaise herbes ou débris de racine), pointe vers le haut, sur les deux tiers de leur hauteur. Il leur faudra suffisamment d’espace pour pouvoir se développer, 20 à 25 centimètres dans toutes les directions.
  • Entretien : pas de fumure et pas d’arrosage au jardin au quel vous préfèrerez le binage (sauf en cas de sècheresse trop prolongée lors de la formation des bulbes). Coupez les fleurs pour ne pas épuiser la plante.
  • Récolte : de fin juin jusqu’à début aout, arracher les touffes et laissez les ressuyer à même le sol plusieurs jours au soleil (pas de pluie) pour qu’elles sèchent et se colorent. En suite vous pourrez les conserver tressées, suspendues ou en vrac durant environ 6 mois dans un local frais, sec et bien ventilé.
  • Rotation de culture : l’échalote ne reviendra sur la même zone de culture que tous les 3 ans. Elles apprécient le voisinage de la carotte, du fraisier, de la salade et de la tomate, mais redoutent celui des légumineuses telles que les pois ou les haricots.

Si  au jardin ou sur votre terrasse, vous jardinez avec la Lune, les périodes de plantations propices seront les 21 janvier et 18 février 2014.

 

 

Laisser un commentaire