05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
graine haricot germée

Comprendre les processus de germination

De la graine en dormance à la naissance d’une plantule, avec nos jardiniers professionnels revenons sur ce merveilleux processus de germination,  qui  à travers des ateliers ludiques sera prometteur de nouvelles plantes.

 La germination commence lorsque la graine est mise en contact avec de l’eau, de manière naturelle ou provoquée, et ainsi commence le « réveil ».Pour lever la dormance, des réactions chimiques doivent se produire : humidité, température et/ou luminosité déterminées agissent sur la production des hormones végétales, et donc sur la durée de dormance. Chaque espèce végétale possède ses propres exigences, par exemple le blé d’hiver peut germer à 5 °C alors que le haricot a besoin 15 °C.

De plus, certaines graines ne peuvent germer et percer leur cuticule (ou ont une germination fortement facilitée) qu’après avoir subi :un froid intense qui lève les dormances, c’est la vernalisation ou stratification, un passage dans le tube digestif d’un animal (parfois spécifique), une dégradation de leur cuticule externe par un acide (graines de milieux acides, ou germant dans certaines fourmilières), un passage dans les flammes (plante pyrophyles), une abrasion (pour des plantes dont les graines sont dispersées par l’eau ou en contact avec les grains de sables), une dégradation de la cuticule hydrophobe (ex. du marron d’Inde) par des bactéries et/ou champignons.

 La germination est la reprise du développement et du métabolisme  (absorption d’eau par imbibition, respiration, activité enzymatique, …) d’un embryon de plante. Cet embryon possède en lui toutes les réserves nécessaires à son développement. Là aussi ce « pouvoir germinatif » varie beaucoup selon l’espèce (en particulier selon leur caractère pionnier ou secondaire) et les conditions du milieu ; il persiste de quelques jours à plusieurs siècles. C’est grâce à ces réserves qu’il va ainsi pouvoir émettre à la fois  ses nouvelles racines (en premier la radicule) et même temps une tige porteuse des premières feuilles les cotylédons.

  •  Radicule : poussant vers le bas, c’est la forme embryonnaire de la racine principale d’une plante. C’est la première partie de la plantule à émerger de la graine. Au-dessus de la radicule, se trouve l’hypocotyle (la tige), qui porte les cotylédons (première feuilles aux formes très différentes d’une espèce à l’autre).
  •  Cotylédons : situés dans la graine, ceux sont les feuilles primordiales constitutives de la graine, chargées de divers types de réserves, protéines, lipides, et sucres.
  •  La cuticule : du latin cuticula « petite peau », c’est la couche externe qui recouvre et protège les organes aériens des végétaux (ainsi que les organes de certains animaux). Elle est composée de dépôts successifs de cire enrobée dans un une couche d’acides gras hydrophobes, la cutine. Elle limite l’évapotranspiration tout en empêchant la pénétration de dioxyde de carbone et protège ainsi la graine mais elle permet aussi l’absorption de CO2 par l’ouverture variable des stomates (orifices de petite taille présents dans l’épiderme des végétaux, qui permettent des échanges gazeux entre la plante et l’air ambiant).

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Graine_germ%C3%A9e#Le_processus_de_germination

 

 

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter

Laisser un commentaire