05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Rempotage Bonsaï - Jardiniers Profesionnels

Comment rempoter un bonsaï ?

Le bonsaï est comme tout végétal : il a besoin d’espace pour grandir, afin qu’il ne soit pas à l’étroit et finisse par mourir, un rempotage alors lui est nécessaire.

Le rempotage n’est pas forcément un changement de pot mais consiste surtout à une taille racinaire car ce sont les fins poils absorbants appelés les radicelles qui nourrissent l’arbre et non les grosses racines.

Quand rempoter votre bonsaï ?

Nous rentrons bientôt dans la période du rempotage.

Pour les bonsaïs d’intérieur il peut se faire n’importe quand dans l’année, mais évitez les journées trop chaudes ou à l’inverse trop froides.

Pour les bonsaïs d’extérieur, au début du printemps, ou même à la fin de l’hiver et suivant les régions, le moment idéal est juste avant la montée de la sève.

Il faut observer les bourgeons. Quand ils commencent à gonfler juste avant qu’ils débourrent il faut rempoter. L’afflux de sève permettra la repousse de radicelles.

Connaître la fréquence de rempotage de votre bonsaï

Le rempotage peut dépendre de la taille du pot et de l’espèce de l’arbre dont les croissances peuvent varier.

En effet si votre bonsaï a une croissance plus ou moins rapide type feuillu, fruitier, il est préférable de rempoter tous les deux ans voire chaque année.

Sinon pour les bonsaïs à croissance lente, type conifère par exemple, tous les trois à cinq ans.

Pour savoir simplement si votre bonsaï est prêt à être rempoté, il vous suffit d’observer en l’enlevant de son pot délicatement, le développement racinaire. Si celui-ci est conséquent il est temps sinon patienter.

Quel substrat pour votre bonsaï ?

Il est évidemment important de choisir une bonne qualité de substrat pour son bonsaï primordial pour la prolifération des racines et le bien-être de l’arbre.

Il faut un drainage suffisant pour ne pas nuire aux racines mais aussi une bonne rétention pour la santé de l’arbre.

Nos jardiniers professionnels préconisent un mélange global constitué d’Akadama (argile granuleuse rouge brun de ph neutre), de gravier fin (sable) et du terreau tamisé pour une granulométrie de deux à six mm.

Le rapport de ce mélange est un tiers de chaque.

Observez par la suite en saison estivale si votre mélange est bon. En effet, si la surface de la terre met du temps à se dessécher, votre mélange est mal aéré le système racinaire risque de pourrir. Il faudra le remplacer par un mélange à grain plus gros.

Dans le cas inverse, votre substrat sèche trop vite. Il vous faut un mélange à granulométrie plus fine.

L’idéal c’est un mélange qui préconise un arrosage quotidien.

Bien-sûr chaque espèce a sa préférence au niveau du mélange. Pour les arbres qui ont besoin d’eau, optez pour un substrat plus argileux ou organique. Pour les espèces un peu moins gourmandes en eau, faites un mélange plus sableux.

N’oubliez pas de rempoter votre bonsaï dans un pot adéquat au type et la forme de votre arbre. La poterie participe grandement à la beauté de votre bonsaï tout comme les éléments que vous rajoutez (pierres, mousses).

Pour finir un petit conseil de nos jardiniers-paysagistes qui vous préconisent de faire attention lors de l’achat de votre bonsaï de bien vérifier s’il a été rempoté récemment.

Sur le même sujet
paysage
Qu’est ce que le paysage ?
calendrier lunaire d'avril 2017 jardiniers professionnels
Calendrier lunaire d’avril 2017 : Jardiner avec la lune
Les arbres et arbustes à écorces décoratives
jardins japonais - histoire des jardins - Professionnels A Domicile
Jardins Japonais : Histoire des Jardins

1 Commentaire

  1. Pingback : Comment rempoter un bonsaï ? - Jardiniers ...

Laisser un commentaire