05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
fonte des semis

Comment prévenir la fonte des semis?

A peine germées et encore si fragiles, vos plantules sont déjà exposées aux risques de maladies. La plus commune, apparaissant dès le début de vos cultures, est la « fonte du semis ». Avec nos jardiniers professionnels découvrez cette maladie qui peut ravager complètement vos semis.

 Maladie cryptogamique :

La fonte des semis est causée par un grand nombres de champignons (Botrytis, Fusarium, Phytophthora, Rhizoctonia, Sclerotinia, Phoma, Pythium) mais aussi une bactérie, le rhizoctone commun. Présents dans le substrat, les spores se développent très rapidement dans des situations humides et froides. Dès son apparition, il n’y a plus remède.

Symptômes :

Les plants perdent toute leur vigueur et paraissent très affaiblis. La base de la tige prend une couleur sombre et semble avoir été pincée ; du coup les jeunes plantules se couchent sur le coté. Il est déjà trop tard, vos semis sont irrécupérables.

Prévention :

La prévention est le seul moyen de lutter efficacement contre la fonte des semis. Les champignons et germes de bactéries se trouvant dans le substrat, celui-ci devra être stérile (sac récemment ouvert, terreau passé au four…) tout comme les outils, pots et contenants qui seront nettoyés avec une dilution d’eau de javel.

Dans de bonnes conditions de croissance, à savoir assez de lumière et de chaleur, une humidité suffisante mais non excessive, les champignons se développeront moins et vos jeunes plants seront plus résistants.

Nos jardiniers professionnels vous conseillent d’aérer fréquemment vos semis en ouvrant la mini serre, les cloches, puis en les sortant un petit peu à l’extérieur dans un endroit abrité du jardin  quand ils ont quelques vraies feuilles pour les renforcer. De plus éclaircissage et repiquage seront effectués à temps de manière à garantir une bonne circulation de l’air entre vos jeunes plantules.

L’arrosage est la clé de la réussite de vos semis : ni trop ni pas assez, il s’agit de maintenir humide mais non détrempé ! Pour cela une aspersion régulière à l’eau de pluie (augmentée de décoction de prèle, ou d’ail d’infusion de camomille, d’ortie… lorsque les plants auront une certaine taille déjà).

Un terreau sain, de la lumière et de chaleur, un bon rythme d’arrosage et vos semis seront réussis.

Pour tous travaux de petit jardinage, faites appel à nos jardiniers et bénéficiez d’avantages fiscaux dans le cadre des services à la personne.

photo sur : fraisettomate.unblog.fr

Laisser un commentaire