05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Combava : culture et entretien du combava

Combava : culture et entretien du Combava

Qu’est ce que le combava ?

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le combava, savoir notamment comment le cultiver ou le tailler ? Grâce aux jardiniers paysagistes, vous allez être en mesure de tout connaître au sujet de cet agrume, étonnamment peu populaire par chez nous.

Le combava est le nom commun donné à un arbre de petite taille épineux (le Citrus hystrix) et à son fruit. C’est un agrume appartenant à la famille des Rutacées, en provenance de l’île indonésienne de Sumbawa, située à l’est de Bali.

En tant que fruit, le combava est assez proche du citron vert, avec un diamètre variant de 4 à 6 centimètres. Parfois confondu avec la bergamote, il est doté d’une écorce grumeleuse plutôt aisée à identifier. Sa taille menue ne l’empêche pas de posséder un ample parfum de citronnelle, en particulier au printemps, lorsque ses fleurs couleur blanc-rosé émettent de remarquables effluves. À travers ses zestes et les ciselures de son feuillage, la saveur du combava est abondamment utilisée en vue d’assaisonner, aromatiser ou sublimer des plats de cuisines asiatique et malgache.

Où peut-on cultiver le combava ?

C’est un agrume plutôt frileux et assez intolérable aux sols calcaires. En France, il n’est pas recommandé de le planter en pleine terre ailleurs que dans une région comprise entre les côtes orientales côté Pyrénées et la Côte d’Azur.

Toutefois, il est heureusement possible de le cultiver partout ailleurs sur le territoire français, par exemple dans un pot situé au sein d’une pièce lumineuse (type véranda) voire parmi un jardin d’hiver adapté où la température sera comprise entre 10 et 14°C.

Cultiver le combava en extérieur et en intérieur

Combava : culture et entretien du combava

Combava : culture et entretien du Combava

Combava en extèrieur

Si vous habitez à l’intérieur d’une zone adaptée aux plants de combava, il vous faudra préparer le sol au minimum deux semaines avant le début de votre jardinage, en choisissant un endroit à la fois ensoleillé et abrité. Assurez-vous au préalable que la période des gelées est bel et bien passée. Lorsque ce risque est écarté, bêchez en profondeur le sol ; si ce dernier est lourd, pensez à ajouter du sable à la granularité élevée ainsi que du compost en vue d’alléger quelque peu la terre.

Après la plantation et durant les années qui suivront, il faudra à la belle saison réaliser des arrosages copieux, à raison d’au moins une à deux fois par semaine, car le combava a besoin d’une grande quantité d’eau à ses débuts.

Combava en intérieur

Dans le cadre d’une culture d’intérieur, l’arbre fruitier devra être placé au sein d’un large bac. Celui-ci aura besoin de contenir un fond spécifiquement aménagé comprenant un dépôt épais, au choix, de billes d’argile ou de graviers, afin d’assurer le drainage. La bonne plantation du combava sera totalement possible après avoir choisi un terreau adapté aux agrumes.

Le bac est donc à positionner à un endroit où le combava pourra profiter quotidiennement de quelques heures d’ensoleillement. Malgré ces conditions, l’arbre doit également bénéficier d’un arrosage régulier, permettant notamment d’éviter que le mélange d’éléments ne sèche définitivement entre deux périodes d’arrosages. Il est par ailleurs impératif de ne pas conserver de l’eau dans la soucoupe. Lorsque le combava croît, vous pourrez lui verser avec l’eau d’arrosage un engrais enrichi en potasse, à raison d’une fois toutes les deux semaines, afin d’améliorer sa fructification.

Enfin, pour tailler le combava, la procédure est identique qu’il soit situé en pot ou en pleine terre. La taille revient à enlever le bois mort et à faire en sorte de dégager la partie centrale de l’arbre. Il sera nécessaire d’attendre le passage de la récolte, soit aux alentours de la fin novembre, pour réaliser la taille.

Les jardiniers professionnels sont là pour vous entretenir vos potagers et jardins. N’hésitez pas à leur demander un devis gratuit. Ils pourront vous faire profiter de crédit d’impôt sur les sommes engagées pour l’entretien de vos Combavas

Laisser un commentaire