05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Choisir un cerisier, conseils et astuces de professionnels

Plébiscité dans les jardins pour les délicieux fruits qu’il produit mais également pour son aspect ornemental, le cerisier nous offre une variété de cerises toutes issues de la sélection et de l’hybridation réalisées à partir de deux espèces. Que vous souhaitiez déguster ses fruits ou vous en servir comme ornement pour votre jardin, les bons jardiniers vous disent tout sur comment bien choisir votre cerisier.

Deux grands types de cerisiers

Il existe deux types de cerisiers dont sont issus différentes variétés de cerises. Le cerisier acide ou griottier (prunus cerasus) est à l’origine des cerises amarelles et des griottes. Le merisier, aussi appelé cerisier doux (prunus avium) est quant à lui à l’origine des bigarreaux et des guignes. De ces deux espèces (prunus avium et prunus cerasus) sont issues différentes variétés de cerises aux saveurs diverses qui proviennent de leur croisement. Choisissez l’arbre qui vous convient en fonction du type de fruits que vous souhaitez obtenir mais prenez également en compte la qualité du sol dont dépendra la qualité de la pousse.

Des saveurs variées entre sucré et acide

Les cerises du jardin

Si votre préférence se porte sur les fruits acides, optez plutôt pour les cerises griottes et amarelles que vous obtiendrez grâce au cerisier acide ou griottier (prunus cerasus). Les amarelles sont des fruits acides à jus clair. Quant aux griottes, également acides, elles produisent un jus coloré. Ces deux variétés sont très souvent utilisées pour la fabrication artisanale ou industrielle de confitures, de jus de fruits, de liqueur, gelées etc.

Si au contraire votre préférence se porte sur les fruits sucrés, vous trouverez votre bonheur avec les bigarreaux et les guignes. Les bigarreaux sont des fruits sucrés à chair ferme et croquante, de couleur blanche ou rouge, elles représentent l’immense majorité des variétés que vous trouverez dans les étales. Quant aux guignes, elles sont sucrées à chair molle et sont souvent utilisées pour la fabrication d’eau-de-vie telle que le kirsch.

De la plantation à la récolte

Le cerisier est l’un des arbres fruitiers qui demandent le moins de soins et qui produit le plus facilement, parfait pour si vous êtes de niveau amateur en matière de jardinage ! Vous pouvez planter votre cerisier dès la fin du mois d’octobre. Certains cerisiers nécessitent la présence d’un autre cerisier pour être fertilisés, si vos voisins n’en possèdent pas, vous pouver opter pour la plantation de deux cerisiers dans votre jardin ou alors opter pour un cerisier autofertile. Il suffit de la présence d’un seul arbre de la même variété dans un rayon de 25 mètres pour que les cerisiers se pollinisent mutuellement. Si la croissance du cerisier est assez rapide, jusqu’à 1 m par an, 3 ans seront nécessaires pour qu’il produisent des fruits. Il faudra attendre plus longtemps pour une production plus généreuse, en moyenne 6 à 8 ans.

Pour bien réussir votre plantation pensez à respecter certaines distances de plantation, ces distances dépendent de la forme de votre arbre :

  • 8 à 12 m entre les cerisiers haute-tige.
  • 6 à 8 m entre les cerisiers demi-tige.
  • 4 à 5 m entre les gobelets et les quenouilles.

Une très bonne exposition au soleil dans une zone pas trop ventée ainsi qu’une orientation sud dans les zones aux hivers froids sont également des éléments à mettre en place pour la réussite de votre plantation. À moins de 3°C, les organes fertiles des fleurs de cerisiers sont détruits éviter donc les orientations nord. En terme d’altitude, éviter une plantation au-delà de 1000 m.

En ce qui concerne le sol, le cerisier s’accommode de tout type de sol. Les griottiers produisent parfaitement dans des sols calcaires.
Quant à la récolte des fruits s’étend sur une période assez courte, de fin mai à juillet.

Le cerisier, un arbre fruitier gourmand mais aussi décoratif

L’aspect ornemental du cerisier est indéniable, la floraison des cerisiers avec les tonalités blanches et roses pâles qu’elle apporte est un des moments magiques qui marque la fin de l’hiver et le début du printemps. L’engouement autour des mythiques cerisiers du Japon (prunus serrulata) est une des plus belles démonstrations de la magie du cerisier. Même si la dégustation de ses fruits charnus est votre priorité, vous ne pourrez pas rester insensible à la beauté de ses fleurs qui viendront sublimer votre jardin.

Des astuces pour planter un cerisier :

Pour l’entretien de votre cerisier faites confiances à nos jardiniers professionnels partout en France ! Le saviez-vous certaines prestations d’entretien de votre jardin sont éligibles au crédit d’impôt, n’hésitez pas à nous contacter au 05 59 70 59 20 pour plus d’informations.

Laisser un commentaire