05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
truffes - Jardiniers Professionnels

C’est le bon moment pour débuter sa culture de truffes !

Suivez les conseils des jardiniers paysagistes de notre coopérative pour réussir la plantation de la truffe ! Champignon souterrain de la famille des tubéracées, la truffe, appelée tuber en latin, a une forme arrondie irrégulière. Son arôme et sa couleur noire font sa particularité en cuisine. Planter la truffe se fait par l’intermédiaire de la plantation d’arbres truffiers mycorhizés, comme le chêne ou le noisetier, pour obtenir une truffière que vous pourrez ensuite entretenir lors de vos activités de jardinage.

 

Les différentes variétés de truffes

Trois variétés existent sur le territoire français :

  1. la truffe noire du Périgord
  2. celle de Bourgogne
  3. la truffe blanche d’hiver

La variété du Périgord est plus adaptée au climat du sud-est alors que celle de Bourgogne préfère le nord-est. Les variétés se différencient aussi en fonction de leur goût et de leur odeur. Par exemple, la truffe du Périgord est moelleuse et croquante en bouche, avec des saveurs de radis, de noisette et d’humus boisé. Alors que sa cousine de Bourgogne présente une petite saveur noisette, mais amère si elle n’est pas mure.

 

Les conditions favorables

La truffe aime les climats changeants où les saisons s’alternent sans trop d’excès. De ce fait, les régions à climat froid, océanique, continental ou méditerranéen ne sont pas propices. La truffe peut se planter entre 100 et 1000 m d’altitude. Toutefois, elle ne prospère véritablement qu’entre 200 et 400 m. Elle aime les terrains en pente ou sur un plateau, mais ne tolère pas les bas-fonds.

 

Le choix du terrain

La truffe préfère les sols alcalins riches en calcium, voire calcaires, de pH 7,5 à 8,5. Le drainage sera facilité par l’existence de cailloux dans le sol. De plus, ces derniers jouent un double rôle : réensemencer le sol en calcium et protéger la culture. Une terre de texture sablonneuse ou limono-argileuse favorisera une bonne aération. Il est primordial de bien respecter les exigences en sol de la truffe sous peine de se retrouver avec d’autres espèces de champignons à la récolte, notamment la truffe musquée.

 

Une plantation en décembre

Plantés idéalement en décembre, les plants truffiers se plantent au plus tôt en novembre et au plus tard en avril. Si les plants doivent toujours être arrosés durant l’été suivant, la reprise sera plus difficile si l’été est sec pour les plantations les plus tardives.

Une plantation en décembre est d’autant plus préférable que les arbres truffiers qui en seront issus produiront des truffes avec une année d’avance.

 

La préparation du sol

Il faudra complètement nettoyer la parcelle à planter. En effet, toute plante susceptible d’héberger des champignons mycorhiziens concurrents de Tuber Melanosporum devra être enlevée.

Un terrain bien préparé sera meuble, fin et exempte de toutes racines ou de grosses pierres. Pour ce faire, la terre sera labourée superficiellement (25 cm de profondeur) puis nivelée.

 

La plantation des plants truffiers

Il faudra creuser des trous cubiques de 30 cm de côté au préalable. Retirez tout d’abord délicatement le godet plastique. Pour faciliter l’opération, vous pouvez arroser les plants ou immerger les godets dans l’eau afin d’humidifier la motte de terre. La motte en question sera déposée au fond du trou. Enterrez la motte avec de la terre fine et tassez le tout avec vos mains. Comblez ensuite le trou jusqu’au collet du plant. Arrosez chaque pied avec 2 à 3 l d’eau.

Procédez à un buttage en prenant soin de réaliser une petite cuvette tout autour du pied pour la rétention d’eau de pluie. Enfin, vous pouvez protéger vos plants contre les nuisibles avec un filet de protection.

 

Stockage des plants truffiers

Les plants truffiers sont disponibles entre 15 et 20 euros auprès de pépiniéristes partenaires de l’INRA. Ces plants seront sortis de leurs sacs plastiques puis mis dans des godets dans un local sec, bien aéré, abrité du gel et de la lumière. Ils pourront ainsi être stockés pendant quelques semaines à condition de les arroser légèrement de temps en temps.

 

L’entretien et la récolte

Une truffière ne produisant en moyenne que 6 ou 8 ans après plantation (entre 4 et 6 ans pour le noisetier ; et entre 6 et 10 ans pour les chênes), l’entretien est donc un aspect important de la plantation de truffes. Les plants seront ainsi arrosés abondamment la première année. L’arrosage s’intensifiera pendant les étés secs, même pour les arbres adultes. À 2 ou 3 ans, ils devront être taillés sans excès pour un développement et un ensoleillement du pied optimaux.

L’utilisation de produits phytosanitaires est proscrite en toute circonstance. La récolte de truffe se fait manuellement de septembre à décembre. Les truffes peuvent affleurer au sol ou au contraire s’enfoncer à plusieurs centimètres. Vous pourrez facilement dresser votre chien pour les dénicher.

 

Sur le même sujet
soins des arbres fruitiers
Soins des arbres fruitiers en été
champignons
La culture des champignons
curcuma magnifique plante d'ornement
Le curcuma : culture, plantation et entretien
Que faire Sous sa Serre en été - Récolte et Plantation dans la Serre en été
Que faire sous la serre en été ?

Laisser un commentaire