05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Camellia Sasanqua : Plantation d’un Camellia parfumé

Le camellia sasanqua est l’un des plus beaux arbustes adaptés à de nombreuses régions. Il arbore sa belle floraison, à l’automne ou au printemps. Les Professionnels du Jardin vous détaillent cet arbuste très parfumé car sa période de plantation idéale a lieu en ce moment, en Mars/Avril.

PETITES ANECDOTES SUR LE CAMELLIA

Une erreur d’écriture s’est produite dans l’orthographe de la plante : Camélia et Camellia.

À la suite du succès de « la Dame aux camélias » d’Alexandre DUMAS qui inspira aussi en 1853 l’opéra de Verdi « La Traviata ». Il fut de bon ton de porter un camélia blanc à la boutonnière. Une tradition qui fut perpétrée jusque dans les années 30 par Coco Chanel.

Fiche récapitulative

Nom : Camellia SASANQUA
Famille : Théacées
Type : Arbuste à fleurs
Hauteur : 1 à 5 m voir plus dans les cas idéaux, de 2 m à 4,50 m en culture, dans la nature de 6 à 10 m
Exposition : Ensoleillée, mi-ombre, ombre
Sol : Léger, bien drainé
Feuillage : Persistant, pointu et vernissé
Période de floraison : Octobre-Novembre, selon la variété et le climat
Origine : forêts du Japon
Couleur des fleurs : blanc, rose, rouge
Type de sol : bonne terre non calcaire, riche en humus et bien drainée
Acidité du sol : un PH de 6 est idéal
Utilisation : massif, isolé, bac
Rusticité : rustique (-15°C) : si un froid prolongé s’annonce, il suffit d’empêcher la terre de geler en profondeur afin de protéger les racines, en disposant au pied des camellias un lit de feuilles sèches récupéré sur le jardin.
Plantation, rempotage : Soit après la floraison (novembre) soit au printemps
Méthode de multiplication : Semis ou bouture de tronçons en août
Taille : Il n’est pas indispensable de tailler les camellias, mais une taille après la floraison permet de garder un végétal compact avec une floraison régulière
Maladies et ravageurs : les tâches foliaires, les pucerons, les cochenilles

Un peu d’histoire

Cultivé dans les jardins d’Asie depuis le VIIe siècle, c’est l’Impératrice Joséphine qui le mis à la mode en France. Sa jolie silhouette un peu irrégulière et plus souple que celle du Camellia du japon, lui donne parfois une allure japonaise.
Ses petites fleurs très parfumées recouvrent ses branches souples, parfois dès septembre et durant de longs mois. L’apogée de sa floraison est en novembre/décembre. Les fleurs sont en général simples (contrairement aux camellias Japonica).

Les Camellia sasanqua ont un parfum léger et sucré. Le mot sasanqua serait une variation phonétique d’un mot chinois signifiant « fleur de thé ». Sa fleur est utilisée pour parfumer le thé dans certaines régions de Chine.
Et ses pétales en tombant sur le sol forment un tapis coloré, comme le font au printemps les fleurs de cerisier.

Le Camellia sasanqua n’est pas très répandu dans les espaces verts, il anime pourtant le jardin de ses  couleurs claires quand la végétation disparait.

Il n’est pas indispensable de tailler le camellia sasanqua, les formes libres sont du plus bel effet. Si vous souhaitez obtenir des formes en boule, pyramide… il s’y prête sans problème.
Taillez juste après la floraison, car le camélia forme ses boutons durant l’été, sur le bois de l’année. En taillant trop tard, vous risqueriez de supprimer la floraison suivante sans toutefois nuire à la plante.

Bien choisir son camellia sasanqua

Il ne faut pas se tromper lors de l’achat de votre camellia car les périodes de floraison s’échelonnent sur plusieurs mois mais tous ne fleuriront pas en hiver.
Pour bien choisir son camellia d’hiver, on peut noter les grandes familles en fonction de leur floraison.

  • Floraison très hâtive : Dès Septembre et jusqu’aux premières gelées
  • Floraison hâtive : A partir de novembre jusque Noël
  • Floraison de mi-saison : A la fin de l’hiver et selon les régions en février ou mars.
  • Floraison tardive : Au printemps

Les Camellias sasanqua tolèrent le froid. Ce ne sont pas des arbustes frileux. La plupart résistent à – 10 °C. Les sujets adultes résistent à – 20 °C.
L’important est d’éviter les courants d’air froids, les alternances brutales de gel et de dégel et d’éliminer la neige qui casse facilement les branches et brûle les boutons.

Le Camellia sasanqua nécessite une exposition ensoleillée pour bien fleurir. Il est conseillé de le placer à l’abri des vents froids (mistral), car ses fleurs résistent bien jusqu’à -3 °C. Il faut un gel sévère, avec des températures inférieures à -10 °C, pour abîmer les boutons bien fermés.

Les camellias cultivés en pots seront protégés au niveau des racines par un voile enveloppant le contenant. Il est en effet important d’empêcher la terre de geler car les racines sont superficielles. Au jardin, un lit de feuilles sèches au pied de l’arbuste assure une protection idéale.

Culture du Camellia dans un sol calcaire

Comment cultiver un camellia dans un sol très calcaire dans les régions comme le Gard par exemple ?

Il y a deux techniques qui donnent d’excellents résultats :

  1. La culture en fosse consiste, après avoir creusé un trou d’environ 1 m3 (1 x 1 x 1), de poser au fond une feuille de feutre (géotextile) afin d’isoler le sol calcaire et la terre de bruyère.
    Disposez au fond, un lit de gravier afin de permettre à l’eau excédentaire de s’évacuer rapidement. Enfin, remplissez avec un substrat acide (mélange de terreau, sable et terre de bruyère).

2- La culture en bac de gros volume. Le choix de production en bac permet de garder facilement des sujets plusieurs années en maitrisant la culture.

Sur le même sujet
fleurs à papillons
Fleurs à papillons
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
fleurs pour jardin écologique
Fleurs pour jardin écologique
Fleurs de Printemps - Espèces à Planter au Jardin ou au Balcon
Fleurs de printemps : que choisir ?

Laisser un commentaire