05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
cucurbitacées - Professionnels A Domicile

Réussir la Culture des Cucurbitacées

Les différentes variétés intéressantes et leurs cultures

Vaste est le monde des Cucurbitacées. Cette famille de plantes compte parmi elle, la célèbre courgette, les concombres et bien sûr la courge et le potiron. Cependant de nombreuses espèces moins connues, méritent aussi que l’on s’y intéresse. Nos spécialistes de l’entretien de jardin vous divulguent leurs secrets sur ces fruits légendaires.

 

Caractéristiques communes

Les courges sont des plantes rampantes ou grimpantes possédant à la fois des fleurs mâles et des fleurs femelles donnant les fameux fruits.

De leurs origines, elles ont gardé une préférence pour les climats tempérés chauds.

Elles ont besoin :

Leur peau toujours coriace, de couleurs variées selon les espèces et les variétés, protège la chair souvent très goûteuse.

 

Les différents types de courges comestibles

 

  • La courge (Cucurbita moschata) est un fruit de grande taille, à l’épiderme souvent côtelé, qui peut atteindre un poids très important.

On compte parmi les variétés les plus connues :

– la courge «Musquée de Provence», aux gros fruits oranges très côtelés et à la chair orange très parfumée

– la «Sucrine du Berry», aux fruits allongés et à l’épiderme bronze

– la «Longue de Nice», qui ressemble à une grosse courgette et dont la chair a une saveur incomparable

– la «Butternut», en forme de cloche allongée, hautement appréciée par les connaisseurs pour sa chair jaune orangée ferme et délicieuse

– plus étrange, la «Futtsu black», donne de petits fruits à l’épiderme vert très foncé, presque noir, protégeant une chair jaune orangé au goût de noisette.

  • Le potiron (Cucurbita maxima) regroupe de nombreuses variétés dont la célèbre citrouille d’Halloween. Arrondies, moins côtelées que les courges,

les différentes espèces se reconnaissent aussi à leurs très gros fruits (en moyenne 8 à 10 kg). Certaines variétés comme «Big Max» peuvent atteindre 200 kg. Le record mondial est encore loin puisque la variété « Atlantic giant » le détient pour un poids incroyable de 825 kg!

Dans la famille des potirons, n’oublions pas le giraumon ou «bonnet de Turc», dont le fruit de 4 kg porte un renflement en forme de calotte, la chair est légèrement farineuse et sucrée. L’épiderme panaché de stries blanches et vertes s’avère très décoratif.

 

  • La courge spaghetti (Cucurbita pepo) de forme ovoïde et allongée est une autre curiosité. Sa peau lisse de couleur variable renferme des filaments lui devant son nom. La chair se cuisine justement comme les fameux spaghettis et peut être accommodée avec les mêmes sauces.
  • L’espèce Cucurbita pepo comprend aussi, le pâtisson, appelé «soucoupe volante» en Allemagne à cause de sa forme évocatrice. Il produit des fruits blancs de 500g à 1 kg dont la chair délicate rappelle le goût de l’artichaut. Il se consomme jeune comme les courgettes ou farcis. A maturité l’épiderme épais peut être vernis à des fins ornementales.
  • La calebasse (Cucurbita lagenaria) porte des fruits comestibles dans leur jeunesse, ensuite ils serviront surtout de décoration, pour faire des récipients, ou même de caisses de résonance pour les instruments de musique notamment en Afrique.
  • Les coloquintes regroupent en fait plusieurs variétés de cucurbitacées de formes originales et de couleurs très variées, souvent striées et panachées. De petites tailles ont les utilise surtout comme objets de décoration. La vraie coloquinte (Citrullus colocynthis) quant à elle, est une plante médicinale très peu cultivée sous nos latitudes.

 

Les différents types de courges ornementales

Choisissez la variété de courges que vous souhaitez planter. Il existe des douzaines d’espèces de courges, chacune d’entre elles ayant sa propre forme, sa propre couleur et sa propre taille.

Il existe en général trois types de courges :

  1. la courge ornementale (cucurbita)
  2. la courge utilitaire (laguenaria)
  3. la courge éponge (luffa)

 

1- Les courges ornementales ont des couleurs vives et des formes bizarres, elles sont en général utilisées pour la décoration. Elles possèdent des fleurs jaunes et orange.

2- Les courges utilitaires sont vertes lorsqu’elles poussent, puis tirent vers le brun lorsqu’elles sèchent. Ce genre de courge est utilisée pour fabriquer des outils et des ustensiles, car sa peau est très épaisse et dure. Lagenaria est un genre de lianes de la famille des Cucurbitacées donnant des courges, également connu sous le nom de gourde. Le genre est composé d’au moins sept espèces dont la plus connue est la calebasse.

3- Les courges éponges possèdent une peau que vous pouvez peler pour mettre à jour son cœur qui peut servir d’éponge végétale. Ses fleurs sont jaunes. Le loofah, aussi orthographié luffa ou lufah, est une plante grimpante de la famille des cucurbitacées (la même famille que les courges et les concombres). Originaire d’Asie méridionale, elle est aussi appelée « liane torchon » ou « courge éponge » car son fruit, une fois séché, donne une éponge végétale 100% naturelle !Cette plante se caractérise par des tiges velues et anguleuses et des feuilles persistantes, échancrées et lobées. Elle fleurit de la fin du printemps jusqu’en été et produit des fleurs jaune d’or. Ses fruits ressemblent à des concombres ou de grosses courgettes et arrivent à maturité au bout d’environ 4 mois.

 

Fiche technique de culture et d’entretien

Semis des Curcubitacées

Le semis peut s’effectuer à partir du mois de mars sous abri et en godet avec un repiquage après tout risque de gelée, ou directement en place à partir du mois de mai dès que le sol s’est réchauffé.

Le potiron aime la chaleur et a donc besoin d’un climat tempéré à chaud pour lever correctement.

Pour le semis en godet au printemps, il doit se faire environ 2 à  semaines avant le repiquage en pleine terre. Il ne faut donc pas semer trop tôt. Enfoncer légèrement 2 à 3 graines par godet.

Une fois levées, on ne garde que la plante la plus vigoureuse. 3 semaines après, on peut mettre en terre à condition que tout risque de gelée soit écarté.

On peut aussi effectuer un semis directement en terre à partir du mois de mai.

Plus votre terre sera riche, plus votre production sera bonne.

N’hésitez donc pas à apporter du fumier ou du fertilisant dès la plantation. Bien ameublir la terre avant semis afin de favoriser l’enracinement.

 

Taille et entretien du potiron

Vous pouvez pincer les tiges au dessus de la 3ème ou 4ème feuille afin de stimuler le développement de la plante.

Une fois les plants bien développés, il faut pailler le pied afin de conserver la fraicheur et l’humidité dans le sol avec de la paille ou du BRF.

Le paillage permet aussi d’éviter que les potirons ne touchent la terre et évitent ainsi la pourriture et les maladies.

 

Récolte du potiron

En ce qui concerne la récolte, vous pouvez cueillir les potirons dès que les feuilles se dessèchent.

Les fruits commencent à être mûres dès le mois de septembre mais l’idéal est de cueillir vos potirons lorsque le pédoncule est bien sec et le feuillage jauni. Sinon le fruit risque de pourrir.

C’est pourquoi la récolte se fait en général au début du mois d’octobre. Elles doivent être récoltées impérativement avant les premières gelées.

Après la cueillette, les potirons peuvent se conserver pendant près d’un an, dans un endroit sec à une température allant de 10 à 15°C.

 

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter

Laisser un commentaire