05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
sapin noël après les fêtes

Que faire de son sapin noël après les fêtes ?

Que faire de son sapin noël après les fêtes ?

Avec les conseils des jardiniers professionnels, redécouvrez les différentes astuces d’utilisation d’un sapin de Noël après les fêtes. En sachant, qu’avant de l’« enguirlander » dans la bonne humeur, prenez d’abord le temps de bien choisir votre sapin de Noël. En procédant ainsi, vous aurez toutes les chances de planter votre sapin, dès que les fêtes s’achèvent.

Pour 15 jours d’utilisation

Pour deux semaines d’utilisation, offrez-vous un arbre coupé, sans déplorer quelque dix millions de sapins soient ainsi sacrifiés chaque noël. En effet, ces arbres proviennent d’exploitations forestières qu’il faut éclaircir. On arrache un arbre sur deux et les sacrifiés finissent ainsi chez vous dans la joie. Le sapin coupé dure une quinzaine de jours. Vendu couramment en trois tailles (80 cm/1m), 1m/1,50m et plus de 2 m).

Si vous prévoyez la replantation du sapin, faites très bien attention de ne pas abîmer la motte, elle doit être compacte et adhérer autour des racines. Si vous ne pouvez pas le planter dans un pot après les fêtes, car l’arbre demande un assez large espace pour se développer. Il vaut mieux le planter dans un jardin, ou prenez la peine de le replanter en altitude, car les conifères préfèrent le climat en altitude, ou tout simplement le planter auprès des arbres de la même espèce.

Choisissez un sapin pour la vie

S’il faut le replanter après les fêtes, choisissez un arbre qui a la force d’être replanté, c’est-à-dire, une plante en motte, enfermée dans un emballage plastique, de toile de jute ou de paille. Méfiez-vous des imitations, car il en existe sur le marché. Il arrive souvent que l’on commercialise des arbres arrachés sans motte, mais proposés avec de la terre autour des racines. De tels sapins, mutilés par l’arrachage mécanique, ont très peu de chances de survie. Il en est de même des sapins à racines nues. Vérifiez donc, si vous achetez un arbre en motte, que celle-ci soit bien d’origine (dans ce cas, elle doit être compacte).

Comptez plus d’argent pour un sapin classique de 2 m de haut. Cette plante qui constitue 95 % des arbres de Noël en raison de sa facilité de culture et de son aptitude au transport, est loin d’être le plus beau des sapins. Si vous désirez un conifère très ornemental, optez pour un abies vert ou bleuté, une espèce superbe, mais plus chère pour un sujet de 2 m.

Un dernier conseil

S’il faut le planter après les fêtes, il faut suivre certaines précautions avant de procéder. Il faut placer le sapin de Noël à replanter loin des sources de chaleur. Il faut l’arroser chaque jour et bien le conserver dans la maison le moins longtemps possible. Pour les règles d’usage d’habitation, si vous êtes locataire d’une maison individuelle, il faut un accord écrit du propriétaire. Par contre, si vous habitez un appartement, il faut revoir les règles de vie commune avec votre syndic, concernant le jardinage des arbres dans la cour.

En respectant ses accords, on peut procéder à la plantation du sapin. Avant de le mettre en terre, il faut qu’il s’acclimate pendant une semaine. Vous le mettrez en terre par temps doux, lune ascendante, pour lui éviter des chauds et froids, car un sapin, ça s’enrhume aussi !

Laisser un commentaire