Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
pesticide paysagistes

Paysagiste, règlementation des utilisations des produits phytosanitaires

Travailler en tant que paysagiste professionnel impose le respect de plusieurs règles, notamment en ce qui concerne les produits phytosanitaires. La moindre erreur peut engendrer des conséquences graves aussi bien pour le paysagiste que pour ses clients. C’est pour cette raison que l’utilisation des produits phytosanitaires dans les espaces verts sont encadrés et soumis à une règlementation très stricte. Dans cet article vous trouverez tous ce qu’il faut savoir sur l’usage de ces produits, en tant que chef d’entreprise d’espaces verts 🌿.

Produits phytopharmaceutiques ou phytosanitaires, qu’est-ce que c’est ?

produits phtyosanitaires

Photographer: Jasper Juinen/Bloomberg

Le mot « phytosanitaire » ou « phytopharmaceutique » viennent du mot « phyto » et « sanitaire » qui signifie santé des végétaux ou santé des plantes. Il est défini comme un produit issu d’un mélange chimique ou biologique utilisé afin de protéger, guérir et favoriser la croissance des plantes. Dans certains cas, il arrive que les produits phytosanitaires soient utilisés afin de prévenir la maladie des plantes. D’ailleurs, cette définition est détaillé par le règlement CE n° 1107/2009 – Article 2-1.

Comment cela fonctionne ?

Afin d’être efficace, un produit phytopharmaceutique est composé par une ou plusieurs substances actives. Ce dernier a pour rôle la destruction d’un organisme bien défini, par exemple, un champignon ou un virus. Pour renforcer l’action du mélange, les producteurs y ajoutent un ou plusieurs co-formulant tels que le solvant, le stabilisant, le colorant et autres. Cela contribue à la sécurisation du produit lors de son utilisation et à son efficacité.

Ces produits agissent en repoussant ou en éliminant les nuisibles qui représentent une menace pour les cultures, les végétaux. Cela inclut aussi bien les animaux ravageurs (fourmis, criquet et autres), les insectes et parasites, les mauvaises herbes, les virus et bactéries … A noter également que certains produits phytopharmaceutiques ont le pouvoir de limiter la croissance de plusieurs plantes (les produits labélisés comme « régulateur de croissance »). Dans certains cas, ces produits phytosanitaires sont utilisés afin de contrôler les organismes vivants non désirés (comme par exemple le controversé désherbant round-up), présents sur les zones non cultivées ou neutres.

Quels sont les principaux types de produits phytosanitaires?

Gardez à l’esprit qu’un produit phytosanitaire est conçu à l’intention d’une cible bien précise. Jusqu’ici, on peut compter seize types de produits phytosanitaires :

Les acaricides Ce sont des produits létaux conçus pour lutter contre les acariens.
Les anti germinatifs Ces produits empêchent la germination des jeunes plants. Ils peuvent également être utilisés sur des graines.
Les bactéricides Ce sont des produits létaux qui préviennent l’apparition des bactéries ravageuses.
Les corvicides Ce sont des produits létaux créés à l’intention des corvidés.
Les dessiccants Ils font partie d’une nouvelle gamme de produits que les paysagistes utilisent avant la récolte. Ils permettent d’éradiquer le feuillage d’un arbuste.
Les fongicides Ils sont utilisés afin de prévenir l’apparition des champignons ravageurs.
Les herbicides ou désherbant chimique  Ils permettent l’élimination des plantes indésirables. Ils sont surtout utilisés dans les jardins et les champs.
Les insecticides Ils éloignent les petits insectes (fourmis, criquets, grillon et autres) de vos plants.
Les molluscicides Ce sont des produits létaux qui éliminent et éloignent les limaces et autres mollusques de votre plantation.
Les nématicides Ils sont conçus afin d’éloigner les nématodes de vos jeunes plants.
Les parasiticides Ils repoussent et éloignent les petits parasites.
Les répulsifs Cette gamme de phytosanitaire existe sous plusieurs sous-catégories, par exemple, les répulsifs contre les oiseaux, les répulsifs contre le gibier.
Les rodenticides Ils englobent tous les produits phytosanitaires pour les petits rongeurs tels que les rats, les souris, les mulots, les campagnols, les écureuils et autres.
Les taupicides Ils éliminent et éloignent les taupes.
Les virucides Souvent associés au bactéricides, ils servent à lutter contre les virus.
Les régulateurs de croissance Ces produits ont le pouvoir, en autres, de lutter contre la verse chez les céréales.

Règlementation d’utilisation des produits phyto pour les paysagistes

A savoir : la réglementation pesticide est mise à jour chaque année. En effet, l’état s’engage à améliorer continuellement l’utilisation des pesticides, afin de l’adapter au mieux à la sécurité des citoyens et des professionnels. Cette dite loi phytosanitaire a été actualisée le vendredi 16 octobre 2020. Le décret n° 2020-1265, encadre par exemple, les modalités d’utilisations des produits phytosanitaires. L’adoption d’une stratégie performante est suggérée par l’état sous forme d’ordonnance. L’article L. 254-6-2, quant à lui, énumère les démarches pratiques et obligatoires à adopter par le paysagiste. Grâce à cela, l’impact des gaz à effet de serre diminue petit à petit. D’ailleurs, le choix des produits utilisés est soumis à l’arrêté mentionné dans l’article L. 254-2 du code rural et de la pêche maritime.

L’agrément phytosanitaire pour les paysagistes

Depuis peu déjà, le gouvernement a mis en place un nouveau dispositif d’agrément-phytosanitaire concernant les paysagistes et l’utilisation des produits phytosanitaire dans les espaces-verts.

Que faut-il faire pour avoir un agrément ?

  • Tout d’abord, vous devez demander une certification. Pour cela un audit doit être fait par un organisme habilité
  • Ensuite, vous devez adresser à la DRAAF de votre région la demande d’agrément
  • Votre demande doit détaillée l’utilisation des produits phytosanitaires dans votre activité
  • Enfin, si tout est validé, l’agrément sera délivré par le préfet de région.

⚠ Notez qu’un certificat est valable pour une durée de 3 ans et renouvelable pour 6 ans via des audits intermédiaires.

Stockage des produits phytosanitaires pour un paysagiste

produits phytosanitaires

Schéma rangement produits phytosanitaires

Le stockage des produits phytosanitaires est règlementé de manière stricte. Voici les différentes obligations pour le stockage de ces produits a risque :

  • Un local ou armoire doit être réservé uniquement au stockage de ces produits. Cet espace doit être aéré ou ventilé
  • Ce local doit avoir la possibilité d’être fermé à clé
  • Une affiche doit signaler l’interdiction de fumer, manger ou boire dans cet espace
  • Si présence de produit hautement inflammable, un accès vers l’extérieur doit être prévu
  • La température, les installations électriques doivent être adaptées
  • Les produits phytosanitaires doivent être conservés dans leur emballage d’origine, avec les étiquettes lisibles
  • Le rangement des produits doit suivre des recommandations, (voir image ci-dessus)
  • Prévoir un extincteur à poudre ABC à proximité du local
  • Les équipements de protection (gants, masques, lunettes…) doivent être stocké dans un autre lieu
  • Un point d’eau permettant un lavage immédiat de main ou de visage (si éclaboussures) doit être prévu

✅ Les produits utilisés doivent comprendre obligatoirement les mentions suivantes :

  • le nom du produit
  • le numéro phyt’attitude
  • le numéro d’urgence (en cas d’imprévu)
  • la liste des composants
  • le numéro d’AMM (autorisation de mise sur le marché)
  • la dose maximale autorisée et la restriction d’emploi
  • les coordonnées personnelles du fabricant
  • une étiquette de sécurité avec un picto ADIVALOR (traitement du déchet)

❌ Si l’une de ces mentions ne figure pas sur le dos du produit, son usage est dès lors interdit.

Règles d’utilisation des désherbants chimiques par un paysagiste

Equipement de protection individuel obligatoire (E.P.I) :

produits phytosanitaires

Exemple de kit phyto, équipement de protection individuel obligatoire pour l’utilisation de produits phytosanitaires. Crédit photo : Megavert

Obligatoire pour la manipulation des produits phytosanitaires par les paysagistes, l’équipement de protection individuelle, souvent nommé E.P.I est indispensable. Son rôle ? Limiter l’exposition aux produits chimiques des personnes les manipulant. Cette équipement de protection comprend plusieurs éléments que voici :

  • Gants en nitrile
  • Combinaison de protection
  • Masque / lunette de protection pour les yeux
  • Chaussure de sécurité
  • Masque de protection pour éviter les inhalations…

L’équipement de protection vari selon l’utilisation des produits phytosanitaires. Pour plus de renseignement sur l’équipement de protection individuel, nous vous recommandons fortement de lire le document suivant : Traitement phytosanitaire et protection des yeux, du corps, des mains et des pieds. Document conçu par le ministère de l’agriculture et la MSA.

Alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires

Le gouvernement, sous la présidence d’Emmanuel Macron a mis en place un plan d’action pour réduire l’usage des pesticides et autres produits nocifs pour l’environnement. L’objectif à court terme est le suivant : réduire l’utilisation des produits phytosanitaires de 25% sur l’année 2020. Pour 2025 l’objectif serait de diminuer de 50% l’utilisation de ces produits. Par ailleurs, le gouvernement prévoit d’interdire progressivement les produits contenant du glyphosate dans les 3 années à venir.

En vue de protéger l’environnement qui nous entoure, le député Antoine Herth présente une thèse concernant les méthodes de biocontrôle. « Ce rapport a été conçu afin de promouvoir les différentes alternatives liées à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Vers le début de l’année 2021, une nouvelle formule à base de purin d’ortie sera mise en vente ».

🌱 Faire grandir votre société ensemble, c’est aussi vous apporter des conseils pratiques quotidiennement. Notre ​coopérative spécialisée dans les espaces verts se retrousse les manches pour ses 2 500 paysagistes adhérents ! Vous souhaitez rejoindre notre réseau de jardiniers paysagistes ? Contactez-nous au 05.59.70.59.20 et bénéficiez rapidement de nombreux avantages !

Laisser un commentaire