05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Jardins Japonais - Jardiniers Professionnels

Les différents types de jardins japonais

Synonymes d’équilibre, de sérénité, de spiritualité, de quiétude, les jardins japonais sont des havres de paix que l’on contemple comme un tableau vivant. Avec nos Jardiniers Professionnels, partez à la découverte de jardins japonais, pour trouver le type qui s’adaptera le mieux à vos envies et votre espace.

Pour l’histoire :

Les jardins japonais ont été importés de Chine et de Corée du nord, durant le 7ème  siècle, sous l’influence du bouddhisme, puis d’un diplomate japonais Ono No Imoko qui en rapportera de nombreuses descriptions. Depuis lors, les jardins japonais n’ont cessé d’évoluer au fil des époques. Ainsi durant la période de Heian, le jardin forme une image paradisiaque et poétique. Puis à partir du 12ème  siècle lors des époques de Kamakura et Muromachi, l’influence bouddhiste zen très présente, se répercute fortement sur le jardin : plus minéral et épuré, il devient un lieu de méditation. Le jardin de thé apparait à la période Azuchi-Momoyama ; et tout comme la cérémonie du thé il obéit à des règles d’agencement très strictes. Enfin, l’ère d’Edo (1603-1867) verra apparaitre le kaiyushiki, synthèse des différents styles de jardins japonais.

Les différents types de jardins japonais :

Traditionnellement, les différents types de jardins japonais se regroupent en trois grandes catégories qui peuvent se subdivisées en sous-catégories en fonction du point vue adopté pour les admirer. Ces divers types d’aménagement d’espaces verts développent plusieurs niveaux de formalismes.

Aussi nous ne traiterons ici que les principaux types de jardins japonais. Nos jardiniers professionnels pourront vous orienter pour satisfaire aux mieux vos envies en fonction de votre jardin.

  • Le style shizen fūkeishiki est aussi connu sous le nom tsukiyama :

 C’est un jardin où la nature est représentée en miniature et évoque des paysages célèbres de la Chine ou du Japon. On y retrouvera une colline, un cours d’eau et/ou un étang pourvu d’un pont, des arbres, arbustes et plantes soigneusement choisis et taillés pour orienter au mieux leur croissance. Dans cette catégorie on retrouvera le Chisen Teien, ou jardin tableau dont les formes courbes créent une atmosphère agréable et que l’on peut contempler dans son ensemble depuis le bâtiment principal. Alors que les jardins de style chisen-kaiyū-shiki sont des jardins promenade que l’on découvre au fur et à mesure du parcours, découvrant ainsi plusieurs points de vue.

  • Le style Chaniwa, ou jardin de thé :

Il est un parcours destiné à se purifier avant la cérémonie du thé. Il obéit à des règles très strictes notamment au niveau des pierres utilisées, leur emplacement et leur espacement, mais aussi au niveau des plantes qui doivent appeler à la méditation et à la paix intérieure.

  • Le jardin sec, ou karesansui :

Il est probablement le plus emblématique des jardins japonais. Ce jardin zen se contemple depuis un ou plusieurs point fixe, on ne s’y promène pas autrement que mentalement. Représentant l’univers tel qu’il est décrit par le bouddhisme, des rochers le plus souvent regroupés  par trois symbolisent les iles et les montagnes, et sont entourés de gravier ratissé avec soin évoquant l’océan et ses courants. Peu présente,  la végétation se limite aux mousses et fougères, et plus rarement quelques bambous, pins noirs ou érables.

Ces différents types de jardins japonais peuvent tout à fait cohabiter dans un même espace où symbolisme et simplicité seront les maîtres mots, afin de créer un havre de paix.

Crédits Photo : Wikipedia

Sur le même sujet
paysage
Qu’est ce que le paysage ?
Les arbres et arbustes à écorces décoratives
jardins japonais - histoire des jardins - Professionnels A Domicile
Jardins Japonais : Histoire des Jardins
Jardins Chinois ou Orientaux : Histoire des Jardins

1 Commentaire

  1. Pingback : Les différents types de jardins japonais...

Laisser un commentaire