05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Tour à Pommes de Terre - Jardiniers Professionnels

La tour à pommes de terrre

Gourmande en espace, la culture de la pomme de terre n’est pas adaptée aux petits potagers. Il existe cependant une technique permettant de réduire la surface au sol en utilisant la hauteur : la tour à pommes de terre. Avec les conseils de nos jardiniers à domicile, découvrez comment obtenir de savoureuses pommes de terre dans un petit jardin, voire sur un balcon.

Le principe :

Remplacer la surface au sol par une culture en hauteur.

Lors de cultures traditionnelles (en pleine terre), les plants de pommes de terre doivent être buttés régulièrement pour favoriser le développement des tubercules, soutenir les tiges et surtout éviter que les pommes de terre ne verdissent, les rendant impropres à la consommation. Avec la tour à pomme de terre, le principe est le même sauf que l’on utilisera l’espace vertical plutôt qu’horizontal. Ainsi les pommes de terre seront installées dans un conteneur, et le buttage sera remplacé par un apport de terreau. Les plants, en quête de lumière, pousseront alors en hauteur.

La pratique :

Plusieurs types de conteneurs peuvent être utilisés, allant du sac plastique ou en toile de jute, aux empilements de pneus, en passant par les gros bidons, ou encore les fabrications artisanales. Il existe aussi de nombreux modèles disponibles dans le commerce. L’essentiel étant que ce conteneur ne soit pas complètement étanche pour permettre l’évacuation de l’eau et les échanges gazeux, ni trop mou pour ne pas qu’il s’affaisse (des piquets pourront apporter plus de rigidité).

Remplissez le fond de votre tour avec le substrat : de la terre légèrement acide, du terreau, du compost bien mûr ou un mélange maison, sur une hauteur de 5 à 10 centimètres. Déposez vos tubercules déjà germés (de 3 à 5 par conteneur), puis recouvrez-les d’une nouvelle couche de terre.

Lorsque les tiges auront atteint environ 15 centimètres, une nouvelle couche de substrat sera apportée de manière à ne laisser dépasser que les extrémités des tiges. En fonction, vous déroulerez un peu le sac, rajouterez un pneu, ou une planche. Normalement de nouveaux tubercules apparaitront aux aisselles de leurs feuilles devenues souterraines.

Renouvelez cette opération au fur et à mesure de la croissance des plants dès que les tiges mesurent environ 10 centimètres sans jamais recouvrir les dernières feuilles, jusqu’à arriver au sommet de votre conteneur.

Enfin, lorsque les feuilles auront totalement jaunies il sera temps de récolter vos pommes de terre. Pour cela, en fonction du conteneur, vous procèderez par couche successive, ou en renversant l’intégralité de la tour.

Le rendement de cette technique peut atteindre les 100 kilos par mètre carré : une bonne façon de gagner de l’espace.

Les astuces de nos jardiniers coopérateurs :

Les variétés tardives semblent plus adaptées à cette culture car elles continuent à développer de nouveaux tubercules au fil de la saison.

Il est parfois difficile de maintenir une bonne humidité sur l’ensemble de la tour, surtout dans le fond. Pour cette raison nos jardiniers à domicile vous recommandent l’usage d’un tuyau microporeux. Installé dès le début de la culture, il pourra se dérouler et évoluer en même temps que la tour est garantira une bonne humidité tant sur le haut de votre tour que dans le fond de votre tour. De plus cet arrosage a l’avantage de ne pas mouiller les feuilles des plants de pommes de terre, souvent sensibles au mildiou.

La floraison des Lilas reste un très bon indicateur pour la mise en terre des pommes de terre, même cultivées en tour.

Sur le même sujet
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
rotation des cultures
Mener à bien une rotation des cultures
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter

1 Commentaire

  1. Pingback : La tour à pommes de terrre - Jardiniers ...

Laisser un commentaire