05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Jardin inondé : comment y faire face ?

Les inondations qui ont semé la panique et la terreur dans plusieurs régions de France ces dernières semaines, ne vous ont peut être pas épargné ! Les jardiniers professionnels se sont penchés sur la question, afin de vous aider à surmonter cette difficile épreuve et sauver votre jardin inondé.

Comment sauver votre jardin inondé ?

Il est certain que les plantations en place sont anéanties et/ou fragilisées, et la structuration du terrain bouleversée. Que faire en l’état des choses ? En principe, il n’y a rien à faire à partir du moment où le jardin est submergé d’eau claire. Ne vous y rendez  pas, votre présence ne fera qu’empirer les choses en tassant et en piétinant la terre. Pour un sol argileux, les conséquences seront terribles une fois le retour à la normale.

Dès le départ des eaux, attelez-vous à faire des petites rigoles en tenant compte de la pente, pour évacuer l’eau restée en flaques vers un regard d’évacuation.

Quelles interventions après l’évacuation des eaux ?

Après le retrait des eaux, il faudra faire face à la boue : celle-ci peut constituer des limons fertiles, mais également contenir des polluants, surtout en milieu urbain. Dans le second cas, débarrassez-vous-en au maximum pour que votre jardin ne perde pas son essence bio.

Vos plantations en place risquent d’avoir subi d’importants dommages, mais tout dépend de la durée de submersion. Rassurez-vous, le temps des plantations est peut être encore en cours, vous pouvez consulter le calendrier des saisons pour replanter. Quant aux plantes vivaces (artichaut…), ne vous en inquiétez pas trop, elles supporteront mieux ce calvaire.

Autres solutions pour un jardin inondé

Puits sec

C’est la solution idoine pour un terrain habitué aux problèmes de drainage. Le puits sec n’est rien d’autre qu’un puits qui recueille le surplus d’eau en cas d’inondation.  L’eau stockée dans le puits sera progressivement lâchée dans le sol en quelques jours, afin de prévenir des inondations instantanées. L’écoulement de l’eau, de l’extérieur comme de l’intérieur, peut être facilité par des installations de  tubes et de tuyaux. Vous pouvez également choisir de détourner l’eau vers d’autres lieux (mais attention, prenez d’abord la peine de vous renseigner sur la réglementation locale en cours).

Pompe de puisard

Pour un chantier inondé, il s’agit là d’une technique de traitement considérée comme la plus efficace. Toutefois, on peut l’exploiter dans le cas d’un jardin inondé. Elles peuvent être très onéreuses à installer. L’installation des pompes de puisard se font dans une fosse creusée à cet effet. Une fois la fosse saturée d’eau, la pompe démarre automatiquement pour évacuer l’eau au loin.

Élever le terrain

La partie du jardin inondé peut être soulevée grâce à certaines terres  végétales et paillis organiques. Cette méthode  empêche l’eau de stagner dans ce coin.
Pour les sols argileux, vous pouvez au besoin augmenter à maintes reprises (avant le drainage), un mélange de compost : le drainage s’en retrouvera amélioré. Avant d’opter pour une solution quelconque pour résoudre votre problème d’inondation, il est crucial de vérifier auprès des autorités compétentes la réglementation en vigueur. Si vous omettez de le faire, vous risquez une ou plusieurs amendes, hormis le manque à gagner (temps et argent) si vous devez opter pour une nouvelle alternative de drainage, et vous devrez tout reprendre à «zéro». Aussi, avant de creuser un terrain pour régler un problème d’inondation, vous devez prendre contact avec les services publics locaux pour repérer la tuyauterie.

Rideau de drains

Placé en amont du terrain devant être séché, ces drains facilitent le ruissèlement de l’eau grâce à un tuyau de drainage perforé et doté d’un tissu filtrant. L’eau est ainsi acheminée dans une pente loin de la zone.

Bon à savoir

L’efficacité du drainage d’un terrain passe par un certain nombre de choses : bon dimensionnement des tuyaux, bonne profondeur et mise en place correcte. Aussi, assurez-vous que vos travaux, n’empirent pas la servitude d’écoulement des eaux pluviales de vos voisins (vous éviterez ainsi à rendre des comptes).

Laisser un commentaire