05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Comprendre son Jardin Grâce aux Plantes - Plantes Indicatrices de l'état du Sol

Comprendre son jardin grâce aux plantes

Comprendre son jardin grâce aux plantes : Connaitre son sol

Revoilà au printemps, les redoutables adventices. Présentes nationalement dans tous les massifs, potagers… elles son l’acharnement de désherbage, l’offuscation de tout jardinier. Mais ces plantes sauvages sont une source de renseignements, très utiles pour informer sur la nature du sol. Les paysagistes professionnels de la coopérative vont vous expliquer comment comprendre mieux votre jardin, grâce à ces « mauvaises herbes » que nous préférons appeler « herbes spontanées ou herbes sauvages »

Pourquoi ces plantes sont informatives ?

Il n’y a pas de hasard dans la présence d’une plante, dans un espace précis. Chaque végétal pour bien se comporter, a des caractéristiques recherchées, nécessaires pour son biotope, pour une pousse spontanée. En effet certaines plantes pousseront dans des terres riches, d’autres sur un sol pauvre, des adventices préféreront un terrain lourd ou compacté, d’autres encore se sentiront à leur aise sur un sol sablonneux.

Adventices-analyse - Professionnels A DomicileCes diverses notions peuvent servir d’indications pour le jardinier. Effectivement, elles renseignent sur la nature du sol, s’il a tendance à être plutôt acide ou calcaire. Elles seront aussi indicatrices sur les éléments manquants de votre terre, même savoir si elle est polluée ou contrairement si elle est idéalement équilibrée.

Les paysagistes coopérateurs vous conseillent d’être très observateur, car les plantes peuvent être une grande source de renseignements. Par exemple il est possible de savoir si le jardin a subi trop d’arrosages, ou s’il a reçu un excès de fertilisation. Un constat peut donc être fait et éventuellement il sera possible de corriger les erreurs.

Pour saisir le jardin, des plantes sauvages vont  donc vous indiquer soit la présence et l’état de la vie microbienne du sol, d’autres seront utiles pour vous informer sur les carences et les dernières sur les excès.

Quelques exemples de plantes indicatrices de l’état du sol

Parmi la multitude de plantes sauvages voici les plus communes qui vous informeront énormément sur votre espace cultivé :

Le pissenlit

Pissenlit

Pissenlit

Le Pissenlit, présent en grand nombre dans votre jardin, révèle un excès de matière organique, ou un compactage du sol. Il pousse bien en sol calcaire. S’il est peu dominant il indique un sol riche.

 

Le Plantago Major – Plantain

Plantago-majorLa présence du Plantago major informera que le sol est en manque d’oxygène. Il faudra donc pallier à cette asphyxie par le biais d’un amendement.

 

 

Le chiendent

Chiendent - Professionnels A DomicileLe Chiendent dévoilera une fatigue du sol. Il se développe sur des terres aux taux trop important de potasse et de nitrates. Un espace trop travaillé peut favoriser sa pousse.

 

 

L’ortie

Ortie

Ortie

L’Ortie révèle un sol humifère et riche en nutriment, tout comme la Fumeterre officinale, ou encore la Morelle noire.

 

 

La Ranunculus Repens – Le renoncule rampant

Ranunculus-repens La Ranunculus repens annonce un sol très engorgé d’eau et en matières organiques. Cette plante pousse sur un terrain compressé ou très compacté.

 

 

Le Mouron des oiseaux

Mouron-des-oiseaux

Mouron des oiseaux

Le Mouron des oiseaux est le signe d’un sol bien équilibré. Elle poussera sur une terre bien aérée, avec une vie microbienne abondante, riche et avec un taux parfait en nitrate et en carbone.

 

 

 

Le Céraiste Commun

connaitre son jardin grace aux plantes

Céraiste Commun

Le Céraiste Commun indique un sol riche en matières organiques et en azote. Il est le signe également d’un sol dans lequel les matières organiques sont en cours de minéralisation.

 

 

 

La menthe à feuilles rondes

connaitre son jardin grace aux plantes

Menthe à feuilles rondes

La menthe à feuilles rondes indique un sol en excès d’eau et de matières organiques. elle est le signe d’un sol piétiné et de surpâturage.

 

 

 

 

La Prêle des champs

prele des champs - connaitre -son jardin grace aux plantes

Prêle des Champs

La prêle des champs indique la présence d’une nappe d’eau à proximité. Cette plante pousse dans les milieux alluvionnaires jeunes structurés ou au contraire non.

 

 

 

 

Le Liseron des haies

connaitre son jardin grace aux plantes

Liseron

Le liseron des haies indique un sol asphyxié par les matières organiques et l’eau. Le sol est toxique pour la culture.

 

 

 

 

Le Rumex

connaitre la nature du sol grace aux plantes

Rumex

Le Rumex indique un sol acide, compact et en excès d’eau et de nitrites. Ne pas apporter de matière organique.

 

 

 

Le trèfle

connaitre la qualité du sol grace aux plantes

Trèfle

Le trèfle indique un sol riche en calcaire qui a été compacté.

 

 

 

Bourse à Pasteur

reconnaitre qualité du sol grace aux herbes

Bourse à Pasteur

La bourse à Pasteur indique de fortes variations hydriques sur sol limoneux ou sableux. Elle indique aussi une carence en phosphore et potassium sur un sol riche en calcaire compacté.

 

 

 

 

Ail des maraichers

Evaluer la qualité du sol grace aux plantes

Ail des maraichers

La présence d’ail des maraichers sur votre sol indique une carence en Potasse par manque de vie microbienne. Le sol est riche en calcaire à Ph élevé et est compact.

 

 

 

 

 

La Véronique de Perse

connaitre son sol grace aux plantes

Véronique de Perse

La Véronique de Perse indique un sol riche en calcaire, azote et matières organiques.

 

 

 

 

 

Le Cerfeuil Doré

qualité de la terre grace aux plantes

Cerfeuil Doré

La présence de Cerfeuil doré indique un excès de matières organiques la plus part du temps d’origine végétale ce qui induit une saturation du complexe argilo-humide.

 

 

 

 

Le Lamier Pourpre

connaitre-son-sol-grace-aux-plantes-indication-caracteristiques-du-sol

Lamier Pourpre

Le Lamier Pourpre indique un sol en excès d’azote dans des sols calcaires. il produit par la pollution des pluies d’origine industrielle ou automobile.

 

 

 

 

Le chardon Commun

connaitre le type de sol grace aux plantes présentes

Chardon Commun

Le Chardon Commun révèle un sol ou le complexe argilo-humique est saturé par excèdent de matières organiques, d’engrais azotés ou dépendage de fumiers, lisiers et purins non compostés.

 

 

 

 

Avant d’arracher les plantes sauvages, de l’endroit où vous allez cultiver, il est important d’identifier le végétal afin de saisir la qualité de votre sol. Vous pourrez ainsi si nécessaire améliorer la terre du  jardin et par conséquent obtenir un résultat plus heureux.

 

Crédits Photos : FlickR ; tpe-ortie ; pratique.fr ; Wikipédia ; Fotolia

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
jardin fleuri tout l'été
Un jardin fleuri tout l’été : cela vous tente ?

Laisser un commentaire