05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

COMMENT SOIGNER LES PLANTES D’INTERIEUR EN HIVER ?

|11 décembre 2013

Nos intérieurs fleuris maintiennent en hiver une atmosphère douillette où il fait bon revenir après avoir affronter le froid extérieur. Cependant il ne faut pas oublier que pour nos plantes d’intérieur c’est l’hiver aussi et que les méthodes de cultures et d’entretien doivent s’ajuster à cette période de repos hivernal. Exposition, chaleur, apport d’engrais, humidité et arrosage, nos jardiniers professionnels vous apporteront les réponses nécessaires pour garder vos plantes d’intérieur en bonne santé durant tout l’hiver.

Exposition :

Trouver le bon emplacement pour une plante en fonction des besoins propres à chaque espèce peut parfois se révéler difficile. Mais il en dépendra du bon développement et épanouissement de votre plante. Quelques règles générales et basiques sont à respecter :

  • La luminosité est un facteur essentiel permettant à la plante de synthétiser les éléments nutritifs : la photosynthèse. Or en hiver la luminosité baisse tout comme raccourcit la durée d’ensoleillement journalier. Ainsi les plantes seront rapprochées des fenêtres exposées au sud sans toutes fois les toucher (risque de brûlure due au rayon du soleil, et différence de température jour/nuit trop importante). On considère qu’une distance de 1 mètre 50 est idéale.
  • La chaleur est elle aussi très importante. La proximité des radiateurs est très néfaste car ceux-ci produisent de grandes différences de températures de façon intermittente alors que les plantes d’intérieurs préfèrent une température constante et sans courant d’air comprises entre 18 et 20°C. Les écarts jour/nuit de quelques degrés sont aussi à respecter. Certaines plantes auront besoin d’ambiance plus fraîche située autour de 10°C comme les azalées d’intérieur, les cyclamens ou les daturas.

Humidité :

Le chauffage de nos intérieurs a la fâcheuse tendance d’assécher l’air ambiant. Hors la plupart des plantes d’intérieur ont des origines tropicales où l’hygrométrie est assez élevée. Le manque d’humidité ambiante pourra causer le jaunissement des feuilles, le brunissement des extrémités, voire la chute des boutons floraux. Pour palier à ce problème quelques petites astuces pourront être mises en place : faire fonctionner un humidificateur, placer les pots sur un lit de billes d’argile dans un bac peu profond et rempli d’eau (cela maintiendra l’humidité sans entraîner le contact prolongé des racines avec l’eau). En revanche, brumiser le feuillage est une technique assez controversée à proscrire pour les plantes au feuillage duveteux et dont l’efficacité ne dure que quelques minutes, à réserver donc à certaines espèces dont les plantes épiphytes,  orchidées, fougères, mousses…

Arrosage :

En règle générale, les plantes d’intérieur ont un besoin d’eau grandement réduit durant l’hiver. En effet un excès d’eau sera néfaste et pourra même entraîner l’asphyxie et le pourrissement des racines. Ainsi, il faudra attendre que la terre ait séché avant d’arroser. Un arrosage par semaine, voire toutes les deux semaines pour les plantes ligneuses sera amplement suffisant.

Apport d’engrais :

Même les plantes d’intérieur ont besoin d’un repos végétal, à savoir une période où la croissance est interrompue. L’apport d’engrais n’est donc plus nécessaire et pourrait être préjudiciable car en s’accumulant dans la terre,  il brûlerait les racines. Maintenir une bonne qualité d’ensoleillement et une humidité élevée tout en réduisant les arrosages et les apports d’engrais, voici les clés de nos jardiniers professionnels pour maintenir vos plantes d’intérieur en bonne santé durant tout l’hiver.

Nous espérons que nos conseils pour votre jardin, terrasse, balcons et plantes d’intérieurs vous sont utiles.

Laisser un commentaire